Philosophie politique

La politique est composée de divers courants, souvent bercés par des philosophies distinctes. Le comité de lecture propose donc de nombreux documents pour mieux comprendre ces philosophies politiques : Alain, Emmanuel Kant, Ernst Cassirer, Strauss, Machiavel... leurs théories et travaux sont ici abordés sous forme de commentaires de texte, cours, fiches de lecture, sélectionnés par le comité.

  • Le 22 septembre 2012 en France, alors que Jean-Luc Mélenchon (coprésident du Parti de gauche) se rendait place du panthéon afin de commémorer le 220e anniversaire de la République, F. Hollande, lui, a décidé de s'abstenir. Le président de la République rompait ainsi avec la tradition d'un Jean Jaurès, Léon Blum, ou encore François Mitterrand de...

    Ivan

    mercredi 30 juillet 2014

    Dissertation de 6 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La vita activa permet à l'homme d'accéder à l'immortalité, elle le distingue des bêtes. Elle s'oppose à la vita contemplativa, qui permet à l'homme d'accéder à l'éternité. La fin des Anciens a fait de la vita activa la servante de la vita contemplativa ; la modernité a revalorisé la vita activa contre la vita contemplativa, mais n'a pas permis...

    Laurent

    lundi 28 juillet 2014

    Fiche de lecture de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Constat de « L'insociable sociabilité » de l'homme de Kant = on ne peut vivre en tant qu'homme en dehors de la société, donc condition humaine = condition sociale -Des hommes existent, pas l'Homme : « La pluralité est la loi de la Terre » H. Arendt Mais vie sociale ne relève pas d'un instinct naturel : la société humaine ne s'aménage pas...

    Luce

    mercredi 09 juillet 2014

    Cours de 9 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'anthropologie c'est l'étude de l'être humain et de son milieu, en fonction de son milieu, de son environnement. Etudier l'anthropologie politique et sociale c'est étudier les êtres humaines, la science politique donc la relation entre l'homme, le pouvoir et la société. Du point de vue juridique l'anthropologie politique et sociale c'est...

    jean charles

    mercredi 09 juillet 2014

    Cours de 1 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Socrate : le discours touche au divin et il ne sait plus où il en est Il n'a fait attention qu'à la forme du discours, à sa rhétorique ; en ce qui concerne le fond, il est formel qu'il y a d'autres choses à dire, pense même que Lysias ne peut pas sérieusement croire avoir tout dit, parce qu'il a utilisé les mêmes arguments, dits de façons...

    Juliette

    jeudi 03 juillet 2014

    Discours de 9 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'état naturel de l'homme c'est l'état politique, l'état social. Inclination naturel pour que les hommes se réunissent et forment une cité. L'homme est naturellement un animal politique. Il n'y a pas d'homme vivant en dehors de la société, cas des ermites, et de Mowgli. L'homme qui vivrait hors cité serait soit un demi dieu, soit un demi fou....

    Inès

    mardi 10 juin 2014

    Fiche de 6 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce texte est un extrait du chapitre XV du traité Le Prince de Nicolas Machiavel. Il aborde le thème de la politique et plus particulièrement des façons d'être et d'agir dans ce milieu. L'auteur nous amène alors à nous intéresser à quelles conduites avoir en politique ? Selon Machiavel, celles-ci doivent être détachées de toute morale, et...

    Marie Laure

    vendredi 06 juin 2014

    Commentaire de texte de 4 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le texte proposé est un extrait de l'euvre de Pascal intulée « Pensées ». Le thème abordé dans ce passage est la politique, plus particulièrement le sujet des lois et du droit, mais celui de la justice précisément. L'auteur s'avance dès les premières lignes vers des interrogations à propos de l'organisation d'un État par un Homme, des...

    Marie Laure

    vendredi 06 juin 2014

    Commentaire de texte de 5 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Par la même raison que la souveraineté est inaliénable, elle est indivisible » : ainsi commence le chapitre 2 du livre II de l'ouvrage de Jean Jacques Rousseau, Du contrat social. L'ouvrage de Rousseau, qui est publié en 1762, tente de recréer les conditions de la liberté politique de l'homme. Il sera un apport théorique déterminant à l'aune...

    Vincent

    lundi 19 mai 2014

    Commentaire de texte de 5 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Faut-il s'interdire d'accueillir l'enthousiasme au nombre des affections politiques positives ? Faut-il proscrire les élans des foules, au risque d'accentuer la désaffection des affaires publiques par les citoyens ? Cet essai entend montrer que l'on peut traiter le sentiment d'enthousiasme avec moins de défiance et vise à rectifier le dédain...

    Marie-Christelle

    mardi 22 avril 2014

    Fiche de 1 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Diogène est un philosophe cynique qui s'est exclut lui-même de la société pour satisfaire tous ses désirs. Il vivait dans un tonneau et n'avait aucun contact avec les autres individus. En faisant cela, Diogènene ne s'intéressait absolument pas à la politique. Il l'ignorait complètement. Nous pouvons donc nous demander si Diogène était moral...

    laura

    lundi 21 avril 2014

    Dissertation de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'Etat a un pouvoir légitime (droit de commander). Dans le savant de la Politique, de Max Weber, il y a l'origine de la légitimité : la tradition (monarchie héréditaire), le charisme (De Gaulle, Hitler), ou la loi (démocraties). Il y a aussi le fait que la raison peut attribuer de la légitimité à un Etat ou à une loi si elle y discerne de la...

    Lucas

    jeudi 27 février 2014

    Fiche de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ouvre monumentale entreprise par Jean d'Alembert et Denis Diderot, l'Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers par une Société de gens de lettres se présente comme un dictionnaire des connaissances du XVIIIe siècle. Elle s'inspire ainsi de dictionnaires de la fin du XVIIe siècle comme le Dictionnaire historique...

    Céline

    vendredi 31 janvier 2014

    Commentaire de texte de 8 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Projet né de la traduction d'un dictionnaire anglais, l'Encyclopédie est une euvre monumentale élaborée par Diderot et d'Alembert dès 1747, et composée de 17 volumes de texte et de 10 volumes de planches. Sous-titrée « Dictionnaire raisonné des arts, des sciences, et des métiers », son objectif n'est pas seulement de récapituler l'ensemble des...

    Céline

    jeudi 30 janvier 2014

    Commentaire de texte de 4 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Il ne peut y avoir de révolution que là où il y a conscience » (Jean Jaurès). La Révolution c'est 1789, c'est 1848, la Commune de Paris (1871), la Révolution russe (1917), le Printemps arabe ou même 1968. Aujourd'hui, la France serait à nouveau au bord de la Révolution : Bérets rouges en Bretagne, anarchiste tirant dans les rédactions de...

    Malik

    mercredi 15 janvier 2014

    Dissertation de 4 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le 14 avril 2013, une soixantaine de personnes furent placées en garde à vue au sortir de leur participation à la manifestation contre la loi sur le mariage pour tous. Si les raisons de leur placement en garde à vue ou de leur participation à la manifestation ne nous intéressent guère, le recours à une certaine violence l'est davantage. En...

    Laure

    jeudi 09 janvier 2014

    Dissertation de 4 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Jean-Jacques Rousseau est un philosophe du XVIIIe siècle qui a formulé une pensée philosophique et politique qui inspire encore de nombreux penseurs modernes en raison de son caractère rationnel et scientifique. Jean-Jacques Rousseau considère que l'homme est un être qui vivait heureux à l'état de nature ou à l'état sauvage et qui a perdu cet...

    SERGE

    lundi 30 décembre 2013

    Fiche de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Thomas Hobbes publie le Léviathan en 1651, au lendemain et d'une révolution et d'une guerre civile en Grande-Bretagne. L'euvre s'inscrit ainsi, d'un point de vue historique et philosophique, dans une entreprise de refondation de l'État. L'extrait à étudier est le chapitre 13, qui fait partie de la première partie du Léviathan dans laquelle, afin...

    Mélanie

    mardi 24 décembre 2013

    Commentaire de texte de 5 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le latin n'a qu'un seul mot pour désigner le droit et la justice : jus, « ce qui est droit ou juste ». Il faut pourtant les distinguer : le droit désigne ce qu'on appelle le droit positif, c'est-à-dire l'ensemble des règles et des lois qui organisent la vie d'une société. Le droit positif diffère d'une société à l'autre et définit ce qui est...

    Mélanie

    mardi 24 décembre 2013

    Fiche de 3 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le pouvoir législatif ne doit pas être absolu pour Locke Protection de la property = (lois/arbitres/pouvoir d'exécuter) La société est dominante sur l'Etat pour Locke « la loi de nature subsiste toujours comme une règle éternelle pour tous les hommes, pour les législateurs aussi bien que pour les autres » La notion de contrat n'est réellement...

    Victor

    lundi 02 décembre 2013

    Cours de 12 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans le présent texte, tiré du chapitre XXX du Léviathan qui a pour objet les lois civiles, Hobbes pose le problème suivant : pour qu'une loi soit effective, suffit-il qu'elle soit juste ou doit-elle plutôt être bonne malgré le risque qu'elle soit injuste ? En réponse à ce problème Hobbes étaye la thèse selon laquelle une loi est juste dès...

    Sonia

    jeudi 28 novembre 2013

    Commentaire de texte de 3 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'homme libre a généralement été défini comme celui qui n'est soumis à aucune contrainte extérieure ou intérieure. En ce sens, il va sans dire que la liberté se définit comme « absence de contrainte ». Cependant, une telle définition s'avère négative, car elle suppose une pluralité de libertés puisqu'il y aura autant de libertés que de...

    joseph tigwédé

    vendredi 15 novembre 2013

    Mémoire de 38 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les Grecs, à l'époque d'Athènes, ont distingué plusieurs formes de gouvernements. Les noms utilisés pour définir ses différents types de gouvernement varient selon deux critères : le nombre de personnes pouvoir, et s'ils sont considérés comme bons ou mauvais. Il y a cinq possibilités de gouvernements.

    Anthony

    jeudi 24 octobre 2013

    Fiche de lecture de 3 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Formule très générale à laquelle on ne peut qu'être d'accord. Mais quelle imagination et quel pouvoir ? Imagination ici comme une instance de création du nouveau par opposition aux vieilles habitudes qui stérilisent le pouvoir. Le pouvoir serait l'ensemble des moyens qui permettent de gouverner l'état. Qu'est ce que l'imagination peut...

    marion

    mercredi 09 octobre 2013

    Fiche de 1 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Irrédentisme est un terme qui est utilisé pour qualifier une doctrine nationaliste, qui vise à la récupération d'un État et de certains territoires, qui selon elle, doivent lui être « légitimement » rattachés, du fait qu'autrefois ils en avaient fait partie ou parce que leur population est considérée par ces nationalistes comme historiquement,...

    pauline

    vendredi 04 octobre 2013

    Fiche de 3 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « Il ne serait pas possible de se garantir des attaques des étrangers, si les forces n'étaient pas unies ; voilà pourquoi il me semble nécessaire, pour la conservation des particuliers, qu'il y ait une certaine assemblée, ou bien un homme seul, auquel l'on donne la puissance d'armer et de convoquer, selon les occasions et la nécessité de la...

    guillemette

    mercredi 25 septembre 2013

    Commentaire de texte de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La politique= administration par les hommes de la cité. Les Grecs ont besoin de la constitution d'un État pour exercer l'activité politique. Mais le pouvoir politique n'est pas diffusé par les différentes institutions comme justice, gouvernement... La notion d'État apparait par Machiavel qui définit l'État comme un pouvoir institutionnalisé. Ce...

    Lisa

    vendredi 20 septembre 2013

    Fiche de 2 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les pays occidentaux ont en commun un mode de fonctionnement séculaire et une répartition des prérogatives entre sphères temporelle et religieuse. Cette laïcité (ou sécularisation) est, en pratique, multiforme. Elle désigne aussi bien des attitudes, des institutions, qu'une forme de gestion sociétale. Il en existe autant de modèles que de pays,...

    Imad

    mercredi 07 août 2013

    Dissertation de 6 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • John Rawls est un philosophe contemporain (1921-2002). Son euvre majeure, A theory of justice, est le fruit de 11 années de recherches. Rawls élabore sa théorie durant une période marquée par la guerre du Viêt Nam et la lutte pour les droits civiques, où les États-Unis sont traversés par de profonds mouvements culturels et sociaux. Axée sur les...

    Josué

    mardi 30 juillet 2013

    Fiche de lecture de 20 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Tout système démocratique garantit le respect des libertés fondamentales et s'appuie sur la souveraineté du peuple. Cependant, il est possible que ce peuple soit conduit à agir différemment de sa propre volonté, on parle alors d'obéissance dans la mesure où les aspirations du peuple sont bornées par la réalité des faits, la puissance des...

    Dubois

    mardi 23 juillet 2013

    Dissertation de 3 pages - Philosophie politique

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

devient

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com, tu en acceptes l'utilisation. Privacy PolicyOK