Littérature

Fiches de lecture et commentaires de texte sont ici proposés sur des oeuvres de Théophile Gautier, Maissa Bey, Montaigne, La Fontaine, Paul Claudel, Voltaire, Molière... mais vous y trouverez également des dissertations sur des thèmes de la littérature, comme le rôle du héros, des parallèles entre différents auteurs comme Corneille et Racine...

  • Lecture analytique semi-rédigée du deuxième chapitre de La chartreuse de Parme de Stendhal intitulé "La description du lac de Côme".

    René

    mardi 29 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Lecture analytique semi-rédigée du premier chapitre de La chartreuse de Parme de Stendhal intitulé "Milan en 1796".

    René

    mardi 29 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire composé semi-rédigé sur le passage de la Révocation de l'Edit de Nantes de l'oeuvre de Saint-Simon Mémoires.

    René

    mardi 29 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire composé semi-rédigé sur le passage où les déportés traversent un village, extrait de son oeuvre L'Espèce humaine.

    René

    mardi 29 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire composé sur le passage consacré au "Souvenir de Combray" du volume intitulé Du côté de chez Swann, faisant partie de l'oeuvre A la Recherche du temps perdu de Marcel Proust.

    René

    mardi 29 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce poème est extrait de "Spleen et idéal", la deuxième partie du recueil Les Fleurs du Mal. Cette partie évoque l'homme déchiré entre l'aspiration à l'élévation et l'attirance pour la chute, déchirement à l'origine de l'envie nommé spleen, indissociable de la...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - tutoiement de DJ envers le pauvre alors que celui ci le vouvoie ... Politesse excessive avec un effet de redondance. Cela traduit le mépris récurrent de Don Juan envers ces inférieurs sur le plan social (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Vers 1730 : période optimiste de Voltaire. Etymologie de Micromégas : petit + grand = réflexion sur la relativité des proportions. C'est un conte philosophique : c'est un voyage imaginaire aux intentions didactiques pour faire réfléchir le lecteur, ouvrage de vulgarisation sur le relativisme (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • * Elle a un langage élaboré, riche, soutenu. Molière confère à son langage des ressources poétiques : allitérations de sifflantes et dentales, en plus des diérèses. Il y a aussi la lourdeur de Bélise, avec le tétramètre, pour s'enliser dans le...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce chapitre permet à Voltaire de critiquer les dogmes catholiques. Rappelons que Voltaire était déiste et qu'il avait critiqué ces principes dans son Dictionnaire philosophique trois ans plus tôt. C'est l'interprétation de la Bible qui est ici en question, plus précisément le baptême...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Texte de Voltaire écrit en 1767, racontant une histoire se passant en 1689. Ce passage montre la thèse de Voltaire en soulevant le problème de la religion, l'histoire se passant juste après la révocation de l'Edit de Nantes. C'est l'incipit. Traité de façon humoristique, mise en évidence du...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le monologue paraît très construit. Après un aveu théorique, "Je hais tous les hommes", Alceste fonde son argument sur une expérience, ici le procès (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • 1° chez Alceste :a) l'affirmation péremptoire : je veux, je ne puis souffrir, « je ne hais rien tant», «je veux (v. 29, 35)) » - les négations « Non, non, », « Non, vous dis-je » ; « je refuse » . le juron « Morbleu »2° (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Scène se situe au bord de l'eau : "roseaux" "rivière" (la Rance). Les personnages s'identifient à cette atmosphère bucolique "elles se coulèrent" : le verbe les fait penser à un élément du décor pour "n'être point vues" malgré leur envie de "voir". On peut les qualifier...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le registre oratoire se traduit par une ponctuation expressive (nombreux points d'exclamation), par la juxtaposition de phrases courtes, par l'emploi d'outils simples de coordination (« et » l.20 et 47), par l'adverbe affirmatif « oui » l.44, par des répétitions (l.4 et 5 « vivants », l.6...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Nous verrons de quelle manière ce conte a pour but de dénoncer la guerre.Le texte de Voltaire croise deux objets d'étude :- Mouvement littéraire et culturel (texte du XVIIIe siècle sur le thème de la guerre),- L'argumentation et ses effets (il s'agit ici d'un apologue qui vise à...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Malgré son engagement, plutôt sincère au demeurant, Jean Jacques Rousseau ne cessera de tenter de se rendre meilleur dans son oeuvre, et ce dés le préambule. Il tourne à son avantage un engagement censé être "neutre", et ce de plusieurs façons (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Rousseau se donne la place centrale. Il se présente, surtout dans le 3ème paragraphe, en position de commandement : Il donne des ordres, d'un ton assuré, y compris à Dieu (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Au soir de sa vie JJ se livre dans la plus grande sincérité possible. Il s'attache à ne laisser aucune équivoque sur son parcours et ses choix. Il prône également l'indépendance et la solitude de 1 être avec une honnêteté parfois touchante (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • D'emblée, le passage choisi pour cette étude prend une tonalité pathétique,tant au niveau sémantique que stylistique : « Dès que la belle et désolée Saint-Yves fut avec son bon confesseur, elle lui confia qu'un homme puissant et voluptueux... » Le chapitre XVI débute sans...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Rousseau se présente comme un être seul, voire solitaire. Pour ce faire, il met en place deux univers radicalement différents qui s'opposent. En effet, le texte débute par l'adjectif « seul » ; cette solitude est renforcée lorsqu'on l'accuse d'avoir cassé le peigne (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce texte est un extrait de Candide. Ce conte est écrit par Voltaire, un philosophe engagé des Lumières. Ce passage est extrait du cinquième chapitre de l'oeuvre et se nomme « Tempête, naufrage, tremblement de terre, et ce qui advint du docteur Pangloss, de Candide, et de l'anabaptiste Jacques ». Dans...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En 1729, Rousseau revient à Annecy, chez Mme de Warens. Celle-ci le recommande à un de ses parents, Mr d'Aubonne, qui juge Jean-Jacques "si non tout à fait inepte, au moins un garçon de peu d'esprit sans idée, presque sans acquis, très borné en un mot à tous égards"....

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Micromégas, géant qui habite l'étoile de Sirius, accomplit un voyage à travers l'univers en compagnie de son ami dont il a fait connaissance sur la planète Saturne. Tous deux arrivent sur la Terre le 5 Juillet 1737 et rencontrent un vaisseau qui transporte les membres d'une expédition scientifique...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Rousseau est fort habile ici : tous les traits par lesquels il s'était chargé sont maintenant repris et se trouvent fournis des justifications de sa conduite et autant de circonstances atténuantes. Paradoxalement, d'accusé, Rousseau passe pour finir au rôle d'accusateur (...)

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Rabelais est, avec Montaigne, l'un des plus grands auteurs humanistes du 16ème siècle. Ses oeuvres, et Gargantua en particulier, publié en 1534, traduisent le profond optimisme propre à l'humanisme. En effet, elles retranscrivent son idéal fait de science et de sagesse, qui consiste à savoir mener une...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La caractéristique des laquais est la trivialité. Il y a une évocation de l'amour. Le texte se présente comme un roman. Dans ce récit, il y a le schéma actantiel avec des personnages types : Rousseau (le héros), Melle de Breil (l'héroïne), les obstacles (les conventions sociales, les...

    Thibault

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire composé de l'Incipit de Comment Wang-Fô fut sauvé de Marguerite Yourcenar.

    René

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour de nombreux lecteurs, la poésie est un lieu d'expression personnelle libérée de toute obligation.

    Lucile

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Analyse, entièrement rédigée du schéma narratif utilisé (structure) par Voltaire pour Candide. Chaque grande partie de cette analyse regroupant logiquement les chapitres contient un résumé de l'histoire de l'analyse de son schéma narratif.

    Elodie

    lundi 28 avril 2008

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient