Littérature

Fiches de lecture et commentaires de texte sont ici proposés sur des oeuvres de Théophile Gautier, Maissa Bey, Montaigne, La Fontaine, Paul Claudel, Voltaire, Molière... mais vous y trouverez également des dissertations sur des thèmes de la littérature, comme le rôle du héros, des parallèles entre différents auteurs comme Corneille et Racine...

  • Le XVIIIe siècle est une époque d'expansion économique, ainsi qu'une époque de grands progrès scientifiques et techniques. Ils avaient pour principe d'exercer leur esprit critique, dont Montesquieu a fait preuve pour montrer son désir d'une séparation des pouvoirs.Les thèmes les plus...

    Sebastien

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les récits sont situés dans des lieux imprécis : il n'y a aucune dénomination de pays, de région ou de ville. Il y a donc une valeur universelle du conte : il parle à toutes les époques, à tous les lieux.- Il existe trois grands cadres sociaux : la cour, la ville et la campagne. Les contes...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le portrait physique se limite souvent à un aspect précis, une particularité qui devient l'identité du héros et qui se grave dans la mémoire.Ex : Barbe bleue, Riquet à la houppe, Peau d'âne, Le Petit Poucet, Le Chat botté, Cendrillon.G. Doré illustre ces caractéristiques...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Un problème se pose, auquel le conte doit répondre :Dans Les fées, et Cendrillon, les jeunes filles sont maltraitées, réduites à l'état de servantes. Cela doit changer.Dans Le Petit Poucet, la pauvreté avec des enfants trop nombreux est ressentie comme difficile. Par ailleurs il y a le...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les titres des contes en vers- Deux d'entre eux, Grisélidis et Peau d'âne, désignent le personnage principal par une caractéristique morale méliorative (la patience) ou une caractéristique dépréciative (la peau d'âne).- Les Souhaits ridicules, porte sur le thème principal du...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La formule rituelle "Il était une fois" (9 contes sur 11).- Elle renvoie à un temps sans âge, à un passé non identifiable et à un lieu incertain.- C'est la frontière entre notre temps et notre lieu et le "hors temps" et "hors lieu" du conte.- Cette formule suspend absolument la logique rationnelle...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La rencontre amoureuse et le mariage : différentes possibilités.- Lorsqu'ils sont situés au début du conte (Grisélidis, Barbe bleue), l'union n'est pas heureuse.- Lorsqu'ils se placent à la fin de la quête (Cendrillon, Peau d'Ane, Les Fées, Le chat botté, Riquet à la houppe),...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Personnages faibles, peu virils- Aucun ne mène de combat.- Ils ont peur des femmes cf l'époux de Grisélidis fait preuve de misogynie.- Ils se laissent mener par leurs femmes (Cendrillon, Les Souhaits ridicules) ou leurs animaux, dans Le chat botté. Le héros de ce conte n'a aucune qualité, il laisse son...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Les personnages masculins finissent par rencontrer l'amour absolu qui leur fait ignorer les exigences de leur caste et épouser en dehors de celle-ci.Cf Grisélidis la bergère, Peau d'âne la fausse « souillon », Cendrillon la déshéritée, vouée aux tâches...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Des personnages furieux- La violence vient des parents ou des maris pris dans des comportements incontrôlables : le père de peau d'âne n'entend pas raison, la jalousie du prince de Grisélidis n'a pas son pareil, l'appétit de l'ogresse dans La Belle est exacerbé.Gustave Doré souligne cette fureur...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'enfant est le personnage principal de plusieurs contes et de leurs illustrations.- C'est le personnage principal de nombreux contes. D'ailleurs, chez G.Doré, on retrouve 11 planches pour Le Petit Poucet. Au sens strict, il n'y a cependant que deux enfants héros : Le Petit Poucet et Le Petit Chaperon Rouge.- Deux contes...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Recensement des éléments merveilleux- Des animaux qui parlent, qui se transforment : le loup du Petit Chaperon Rouge, l'Ogre dans Le Chat Botté.- Des objets dotés d'un pouvoir surnaturel : la cassette de Peau d'Ane, les bottes de sept lieues.- Des fées, des ogres, des ogresses.- Des enchantements : dormir cent...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Manger, un motif récurrent, une obsession.- Cela va du plus simple, la confection d'un gâteau (Peau d'Ane), à sa forme la plus terrible : la peur d'être mangé (Le Petit chaperon rouge, La Belle, Le Petit Poucet, Le Chat botté) en passant par la perspective d'un bon repas (Les Souhaits ridicules ou Riquet...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il n'en est fait aucune mention dans plusieurs contes comme Le Petit Chaperon rouge, Barbe bleue, Riquet à la houppe.- Dans certains contes, les pères sont morts : le père du maître du chat botté, le père des deux jeunes filles dans Les Fées.- Dans d'autres, les pères sont...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - C'est le personnage principal de nombreux contes. D'ailleurs, chez G.Doré, on retrouve 11 planches pour Le Petit Poucet. Au sens strict, il n'y a cependant que deux enfants héros : le Petit Poucet et le Petit Chaperon Rouge.- Deux contes présentent l'histoire de l'enfant de la naissance au mariage : La Belle et Riquet.-...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il illustre un texte partiel puisqu'il n'intègre pas les contes en vers ni les moralités.- La version de Peau d'âne n'est pas celle de Perrault, par ailleurs pour l'illustrer il effectue des emprunts à Grisélidis.- 40 illustrations placées face au texte.- La Belle et Le Petit Poucet regroupent à...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il n'y a pas de description, ce qui rend l'ogre encore plus menaçant, sauf pour les petites ogresses. Dans leur description, l'accent est mis sur ce qui permet de mordre et de manger.("Elles promettaient beaucoup" : leur déterminisme constitue une menace).- "homme sauvage qui mangeait les petits enfants" (note de Perrault) (...)

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La fin du XIXe siècle vit s'épanouir de nombreux poètes dits "mineurs", pleins de charme, mais qui n'ont pas atteint la notoriété de leurs prestigieux contemporains. Ils s'appelaient eux-mêmes "les décadents". Passé comme un météore, Jules Laforgue est un de ceux-là. Le...

    Si

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La satire- Le pouvoir royal est ridiculisé dans Peau d'âne : le roi tient sa fortune des excréments d'un âne.- Le clergé est montré comme cupide dans Peau d'âne.- On a une critique de la bêtise dans Les Souhaits ridicules.- Il dénonce les mariages d'intérêts pour des...

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le jugement de l'attitude :- Chevalier Desroches accusé de meurtre par le prêtre : « C'est l'assassin de cette femme » (L.24)- Il accepte ce rôle : « Oui, oui, je le suis ». (L.25)- Il est attaqué par la foule qui lui en veut, qui ne cherche pas à comprendre : « On ramasse des...

    Fabien

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Forme- Elle reste détachée du reste du texte.- Elle porte un titre : "moralité", "autre moralité".- C'est un petit poème travaillé, au niveau de langue soutenu voir un peu précieux.- Elle donne le point de vue du narrateur (...)

    Diane

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le prologue est une étape essentielle dans la compréhension générale de la pièce. Ce dialogue qui n'est autre qu'un agôn nous amène à l'étudier de par ses caractéristiques, mais aussi de par l'argumentation développée par chacune des deux soeurs. Enfin, ce...

    Nicolas

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • A la fin de l'acte II, Dom Juan et Sganarelle, poursuivis par douze hommes à cheval conduits sous les ordres des frères de Done Elvire décidés à venger cette dernière, s'enfuient déguisés dans la forêt. Là, ils s'entretiennent alors de médecine et de religion, laissant...

    Charlotte

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les registres tragique et pathétique ont en commun l'intensité des émotions liées au malheur humain, à des situations douloureuses. Mais alors que le pathétique insiste sur l'expression de la souffrance qui suscite la compassion, le tragique met l'accent sur les forces écrasantes ou les conflits...

    Benjamin

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les écrivains engagés de la Résistance partageaient tous la conviction que les mots pouvaient eux aussi constituer des armes. La poésie par la force expressive de ses images, sa musicalité intrinsèque, son lyrisme peut en effet constituer une force persuasive efficace.Desnos avec "Liberté" ou "Ce...

    Thomas

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La poésie qui est apparue en Grèce Antique, a toujours été considérée comme un art à part entière. A cette époque, chaque texte faisant preuve d'esthétisme ou comportant des expressions littéraires appartenait au genre de la poésie. Etymologiquement, le mot...

    solenn

    vendredi 07 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Poursuivant l'exposition de l'intrigue, la scène 2 de l'acte I voit l'entrée en scène du héros dialoguant avec son valet. Dans la scène initiale, Sganarelle a présenté à l'écuyer d'Elvire un portait très négatif de son maître : « un pourceau d'Epicure...

    Maxime

    jeudi 06 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le passage à commenter se situe à la scène 5, au tout milieu de la pièce. Tout en rappelant que le texte se compose de 10 scènes, et que chaque scène correspond à un épisode désigné par un titre. En optant pour des scènes titrées, Grumberg s'inscrit dans une...

    Valentin

    jeudi 06 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le passage à commenter se situe à la Scène 7, tout en rappelant que le texte se compose de 10 scènes et que chaque scène correspond à un épisode désigné par un titre.En optant pour des scènes titrées, Grumberg s'inscrit dans une démarche propre au...

    Valentin

    jeudi 06 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le passage à commenter se situe à la scène d'exposition, tout en rappelant que le texte se compose de 10 scènes, et que chaque scène correspond à un épisode désigné par un titre. En optant pour des scènes titrées, Grumberg s'inscrit dans une démarche propre au...

    Valentin

    jeudi 06 août 2009

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient