Littérature

Fiches de lecture et commentaires de texte sont ici proposés sur des oeuvres de Théophile Gautier, Maissa Bey, Montaigne, La Fontaine, Paul Claudel, Voltaire, Molière... mais vous y trouverez également des dissertations sur des thèmes de la littérature, comme le rôle du héros, des parallèles entre différents auteurs comme Corneille et Racine...

  • Bel-Ami est un roman réaliste de Guy de Maupassant, publié en 1885 sous forme d'un feuilleton et dont l'action se déroule à Paris au XIXe siècle, en pleine révolution industrielle. L'histoire retrace l'ascension sociale de Georges Duroy, homme ambitieux et séducteur, parvenu au sommet de la...

    Christophe

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Agir avec logique quand il s'agit de mathématiques sous-entend qu'à partir d'un problème, on va émettre un raisonnement qui ne pourra être remis en cause du fait qu'il s'appuie sur des bases solides, sûres, certaines et inébranlables. Dans cette préface de la deuxième édition de...

    Lucien

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Marivaux est un auteur classique du XVIIIème siècle. Il publie La Dispute, en 1744, après tous ses grands succès. C'est une comédie en un seul acte, qui tente de répondre à la question "l'inconstance vient-elle de l'homme ou de la femme ?", un peu comme dans La Double inconstance. La principale...

    Romain

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Bel-Ami est un roman réaliste de Guy de Maupassant, publié en 1885 sous forme d'un feuilleton et dont l'action se déroule à Paris au XIXe siècle, en pleine révolution industrielle. L'histoire retrace l'ascension sociale de Georges Duroy, homme ambitieux et séducteur, parvenu au sommet de la...

    Christophe

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Poèmes, récits chargés d'une dimension morale et saynètes tout à la fois, les Fables de La Fontaine n'ont cessé de susciter l'admiration et de servir de modèle depuis plus de trois siècles.La fable 8 du livre III, "Le Cygne et le Cuisinier", fait partie du premier recueil où le...

    Christophe

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans l'euvre de Baudelaire, Les Fleurs du mal, publiée pour la première fois en 1857, l'évocation de l'idéal, de la quête du beau, alterne souvent avec celle d'une mélancolie à laquelle le poète donnera le nom de « spleen ». Si au fil de la partie justement intitulée « Spleen et Idéal », le spleen semble finalement devoir l'emporter, c'est...

    theo

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La maladie a emporté Chloé, et Colin, ruiné, n'a pu lui offrir qu'un « enterrement pour pauvres », d'une violence terrible et dégradante. Seul après la mort de Chick et d'Alise, dans l'incompréhension de la cruauté de son destin, il passe ses journées à attendre le nénuphar qu'il a aperçu lors de l'enterrement de Chloé pour le tuer, sur la...

    Maximilien

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Colin a été invité à une fête en compagnie d'Alise et de Chick par Isis à l'appartement de ses parents. Le personnage est dans une période où il est fortement animé par le désir de connaître l'amour, et où la vue de tout ce qui semble féminin le trouble profondément : « je voudrais être amoureux » ; le chapitre X commence par la conjugaison du...

    Maximilien

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Chloé est de plus en plus atteinte par la maladie ; elle vit entourée de fleurs et le professeur Mangemanche envisage l'opération. Colin, à court d'argent, a dû inciter Nicolas à rentrer au service des Ponteauzanne. Ayant dépensé toute sa fortune pour tâcher de guérir Chloé, il doit chercher du travail et se rend à un entretien d'embauche. En...

    Maximilien

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans la première partie, on remarque une utilisation de discourt indirect liber. Par exemple : "Que m'importait la mort des autres ?" car le temps est à l'imparfait et la phrase est interrogative. Ce qui nous fait entendre la voix même de Meursault. Cela rend la révolte encore plus vivante, violente.Il y a un effet de...

    Coralie

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Poétesse lyonnaise originale et féministe, Louise Labé (1524-1566), appelée "la belle cordière", mariée à un cordier plus âgé qu'elle, est une figure marquante de l'humanisme lyonnais et de la Renaissance, par son esprit libertin et sa poésie élégiaque.Ce sonnet...

    Claude

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans le chapitre X, qui se situe dans la dernière partie du roman, le comte de Fourville vient d'apprendre de l'abbé Tolbiac, un prêtre fanatique, que sa femme Gilberte le trompait avec Julien, le mari de Jeanne. Le comte furieux part à leur recherche.La relation de cette traque et de ce double meurtre est rendue...

    Claude

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La Tempête de Shakespeare nous montre, à travers le personnage de Prospero, grand magicien et rôle principal de la pièce, et ceux des naufragés, que tous les péchés se payent ici-bas. Ces naufragés, complices d'Antonio lorsque celui-ci lui a pris le pouvoir, seront, dans ce texte, les...

    Lakshmi

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Commentaire composé de Littérature sur le chapitre 3 de La duchesse de Langeais de Balzac. Comment la duchesse avait-elle joué avec Montriveau ?

    Lakshmi

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Gustave Flaubert est un écrivain français du XIX siècle ayant notamment écrit Madame Bovary en 1857, qui est une de ses oeuvres majeures. Ce roman est un roman éponyme qui définit le protagoniste en tant que femme mariée, ainsi Flaubert veut insister sur ce caractère. De plus le sous-titre,...

    Jean-samuel

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Baudelaire, de la fin du romantisme, est avant tout un précurseur du symbolisme. Son oeuvre majeure, de toute une vie, est un recueil de poèmes intitulé Les Fleurs du Mal. Le poème ici présent est tiré de ce recueil et s'intitule L'Invitation au voyage. Il s'inscrit dans le cycle de Marie d'Aubrun,...

    Jean-samuel

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Baudelaire, poète de la modernité, exprime dans Les Fleurs du Mal une sensibilité nulle. Il n'y a aucun repères biographiques dans ses poèmes. "Agathe", la destinatrice du poème, est en réalité un nom poétique. Le poète est déchiré entre Spleen et Idéal et...

    Jean-samuel

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La plupart de ses romans siègent au coeur de cette province bourgeoise où, souvent, les personnages hypocrites vivent confinés dans leur caste, attachés à leurs biens, ignorant leur étroitesse d'esprit, trop obnubilés par les valeurs à préserver. Dans ce contexte provincial, la femme...

    Christophe

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • [...] Au début du récit, le personnage principal est vu par un jeune peintre ambitieux, Nicolas Poussin, venu rendre visite à maître Porbus, un célèbre peintre de cour. Cette rencontre, sur le palier, sert de prétexte à une évocation précise de Frenhofer. Mais l'écriture...

    Christophe

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le monde de Thunder ten tronck, où naît Candide, se présente comme un « paradis terrestre » qui servira de référence au cours du récit. Peu à peu, Candide va se libérer de cet univers qu'au début il juge parfait. Il accepte parfaitement l'ordre établi,...

    Myriam

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • « A une passante » de Charles Baudelaire, fut intégré à la section « Tableaux Parisiens » des Fleurs du Mal lors de l'édition de 1861. Le sonnet évoque une rencontre fugitive entre une femme et le poète. Comment et pourquoi cette passante à peine entrevue fascine-t-elle le...

    Alice

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'Orient, de part sa culture, a toujours symbolisé l'exotisme pour les occidentaux. Henry de Monfreid, en tant qu'aventurier, a hanté pendant près de quarante ans les rivages de la Mer Rouge et les cornes d'Afrique. Notamment connu pour sa forte liberté d'action, il a néanmoins montré un certain...

    Néfert-candace

    mardi 19 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Voici une biographie de Baudelaire qui le situe dans son temps avec ses contemporains ainsi qu'un bref aperçu de son euvre majeure, "Les Fleurs du Mal". Charles Baudelaire est né en 1821 à Paris, d'une mère âgée de 27 ans et d'un père de 62 ans. En France, en 1820, Charles X est sacré roi. Le 10 février 1827, le père de Charles s'éteint. Le 18...

    Ludivine

    lundi 18 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La guerre de 1914-1918, qui bouleversa complètement les frontières européennes, fit disparaître quatre empires, causa plusieurs millions de morts, et laissa infirmes, blessés dans leur corps et leur âme, des millions d'hommes jeunes. Elle inspira au genre romanesque des évocations saisissantes et variées, notamment de Roland Dorgelès dans "Les...

    lea

    lundi 18 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le poème que nous allons étudier a été écrit par Victor Hugo le 2 décembre 1852 et se trouve dans son recueil "Les Châtiments", le jour où Louis Napoléon Bonaparte est devenu Napoléon III. Ce texte est rédigé en vers, il est composé de huit strophes appelées des quatrains d'alexandrins, les rimes sont croisées. Nous savons que Napoléon III a...

    julie

    dimanche 17 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Escouter est issu du latin tardif ascultare, altération du latin classique auscultare, qui signifie "écouter avec attention", "écouter favorablement", d'où "obéir" (...)

    Elsa

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Verbe transitif issu du latin classique intendere "tendre vers", d'où "porter son attention vers", "comprendre" et, par extension "entendre" mais en impliquant toujours une participation active du sujet (...)

    Elsa

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Deuil, d'abord dol (Xe) puis doel, duel (XIIe), est issu du bas latin dolus "douleur", substantif masculin dérivé du verbe dolere "avoir de la souffrance, de la douleur", "souffrir", d'où les sens de "tristesse", "douleur", "souffrance" (...)

    Elsa

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'adjectif courtois est un dérivé du substantif féminin court, lui-même issu du latin médiéval curtem correspondant au latin classique cohortem (...)

    Elsa

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Verbe transitif du XIe siècle, d'abord orthographié corocier et qui aboutira à courroucer, est issu du bas latin *corruptiare, dérivé du supin de corrumpere « détruire, anéantir », qui signifiait aussi au sens figuré « gâter, détériorer », autant...

    Elsa

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient