Littérature

Fiches de lecture et commentaires de texte sont ici proposés sur des oeuvres de Théophile Gautier, Maissa Bey, Montaigne, La Fontaine, Paul Claudel, Voltaire, Molière... mais vous y trouverez également des dissertations sur des thèmes de la littérature, comme le rôle du héros, des parallèles entre différents auteurs comme Corneille et Racine...

  • En effet, cette simple phrase, "A sauts et à gambades", résume à elle seule la didactique employée dans la méthode de Montaigne. Tout au long du texte, on retrouve ces deux termes sous différentes formes. Sans cesse, le rapprochement est fait. Dans la première ligne, Montaigne, au travers des...

    Virginie

    jeudi 11 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Tout au long de la tirade, Dom Juan va accentuer la portée de son éloge par de multiples procédés :- il justifie l'hypocrisie par la mode, comme étant d'actualité. On note ainsi de nombreux modalisateurs de temps (maintenant, ligne 1 ; à la mode, ligne 2 ; aujourd'hui, ligne 3) associés au...

    Christophe

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans ces scènes, le personnage de Dom Juan est avant tout marqué par le baroque littéraire, la tragi-comédie et ses rebondissements s'inscrivant parfaitement dans cette esthétique contrastée qui préfère la diversité plutôt que l'unité. L'empreinte du baroque se manifeste...

    Christophe

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dom Juan va ici reprendre sa tirade sur l'inconstance amoureuse (acte I, scène 2), affichant :- son cynismeAinsi, c'est avec franchise qu'il avoue brutalement la fin de sa passion pour Done Elvire (Oui ; mais ma passion est usée pour Done Elvire, ligne 14) et ce qu'il pense du mariage (l'engagement ne compatit point avec mon...

    Christophe

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • ? Pivot de l'inspiration : la femme que "l'artiste brûle de peindre".? Traduction métaphorique de la "Fleur du Mal" : le miracle d'une superbe fleur éclose sur un terrain volcanique.? Femme : fusion des contraires ici traduite par l'oxymore "soleil noir".? Ambivalence de la femme qui encourage tout à tour chez l'homme...

    Christian

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • (dualité récurrente dans le recueil)mais encore pose concrètement cette substitution comme l'énigme à résoudre "Laquelle est la vraie?" (voir titre) d'autant que le je - locuteur, affecté par cette hallucination, semble au sens propre comme au sens figuré aliéné par cette...

    Christian

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les chapitres 17 et 18 sont des chapitres très importants car ils se situent au centre de l'oeuvre. L'accès à l'Eldorado est très difficile, car il faut traverser une barrière géographique réputée infranchissable. Mais il s'agit aussi d'une barrière symbolique. Dans le chapitre 18,...

    Aurélien

    mercredi 10 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Après avoir rencontré les deux paysannes, Mathurine et Charlotte, séparément et leur avoir proposé le mariage, Dom Juan vient de malmener Pierrot, fiancé de Charlotte, qui l'a pourtant sauvé de la noyade. Dans cette scène comique, le séducteur va se trouver en présence des...

    Christophe

    mardi 09 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Comme Dante ou Goethe, Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622 ? 1673), incarne le génie propre d'une langue et d'une culture nationale : il n'est pas d'auteur plus français que lui. Mais il n'est pas non plus d'auteur plus universel : comme Cervantès ou Chaplin, il incarne le rire dans sa puissance souveraine, qui...

    Christophe

    mardi 09 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Communément, une oeuvre se divise en parties, en chapitres ou bien en livres. Ce n'est cependant pas le cas des Pensées de Pascal, qui présente une division très inhabituelle sous forme de liasses et de fragments. Cette écriture fragmentaire conduit-elle à parler des Pensées comme d'une oeuvre...

    Alexia

    mardi 09 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Vautrin fait office de maître pour Rastignac qui arrive de province. Son rôle est de remettre en cause les illusions et l'idéalisme de Rastignac.- L. 662 : apostrophe "jeune homme" qui place interlocuteur en position d'élève + rappelle son omniscience l. 730 "si je vous parle ainsi du monde, il m'en a...

    Charles

    mardi 09 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Nous savons, en tant que lecteur ou spectateur, que Dom Juan n'est plus amoureux de Done Elvire, cependant, elle, ne le sait pas. C'est ainsi qu'elle pense que Dom Juan est parti malgré lui, et qu'il va bientôt revenir. Nous avons affaire, au début de cette extrait, à un véritable quiproquo, Done Elvire pensant recevoir l'amour de Dom Juan, et...

    Simon

    lundi 08 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • (...) Ce passage traduit une des réalités de l'époque : les naufrages étaient fréquents, et ils sont un élément incontournable : un passager ne peut que subir la tempête, et il ne peut pas lutter contre. C'est donc un moyen d'intéresser le lecteur, car il s'agit d'un...

    Aurélien

    lundi 08 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • L'enjeu de l'auteur au cours de ce texte est de faire découvrir de façon ordonnée, du plus général au particulier, avec un mouvement de focalisation de l'extérieur vers le coeur de la ville. Pour cela, l'auteur utilise une structure nette en paragraphes.Lors de la description de la ville, le point de vue...

    Aurélien

    lundi 08 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans "Fin de partie" de Samuel Beckett, pièce rédigée en langue française et représentée pour la première fois à Londres en 1957, la mort est l'un des thèmes majeurs abordés par les actants sur scène. Quels différents visages la mort prend-elle dans la pièce de Beckett ? De tous les personnages de "Fin de partie", Hamm est sans nul doute le...

    Cottin

    dimanche 07 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans "Fin de partie" de Samuel Beckett, pièce écrite en langue française et représentée pour la première fois à Londres en 1957, la scène qui voit Hamm et Clov s'agiter à cause d'une puce est typique de l'esthétique du dérisoire prônée par le dramaturge dans son euvre - les actants n'échangeant la plupart du temps sur scène que des propos sans...

    Cottin

    dimanche 07 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Depuis Ésope et Phèdre, la fable fut une arme littéraire employée pour critiquer le pouvoir établi et les travers des hommes, tout en contournant habilement la censure. C'est ce que parvient à faire Hugo dans sa fable "Fable ou histoire" parue en 1853 dans le recueil "Les Châtiments" (livre III). Comment Victor Hugo parvient-il à concilier...

    theo

    samedi 06 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les quatre dernières pages de "Fin de partie" sont d'une grande importance dans l'économie générale de l'euvre : elles représentent une sorte de résumé de toutes les caractéristiques majeures de l'écriture de Beckett, tout en constituant une reprise de certains thèmes déjà abordés par les actants. On observe également dans ce court passage un...

    Cottin

    samedi 06 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Julien Gracq vise dans cette citation la critique formaliste qui considère que le texte prend sens en-dehors de tout contexte, de toute situation de communication. Cette école critique ne prend pas en compte que le texte, négligeant, non seulement sa réception, mais la prise en compte de cette réception par le texte lui-même : la critique...

    Nathan

    samedi 06 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le roman "1984" de G. Orwell a été écrit en 1948 dans un contexte mondial ou l'effondrement du nazisme voit s'affirmer la puissance soviétique et naître un nouveau rapport dangereux entre les blocs est et ouest. Les dérives engendrées jusque-là par les utopies font prendre conscience du danger de leur réalisation d'où la citation de Nicolas...

    mohamed

    vendredi 05 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans les tragédies, il y a une imbrication entre la sphère intime et sentimentale (amour, haine...) et la sphère politique (prise de pouvoir, alliance, trahison...). Dans le prologue, Anouilh modernise d'emblée la tragédie. Les personnages s'adonnent à des activités qui n'ont rien de noble et qui n'ont rien à faire dans une tragédie (tricot, jeu...

    Alexis

    vendredi 05 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le Lancelot en prose a été écrit par un clerc. Il raconte l'histoire de Lancelot depuis sa naissance alors que dans le Lancelot de Chrétien de Troyes appelé « Le chevalier de la charrette », il n'est raconté qu'un seul épisode, celui du cimetière futur. La naissance et la mort...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • (...) Pour présenter son personnage, l'auteur choisit une focalisation externe qui incite le lecteur à devenir spectateur de la scène représentée et donc à se placer du côté du moraliste. Le lecteur n'a pas accès aux pensées du personnage. L'auteur donne l'impression de...

    Charles

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Poète de la Renaissance, Joachim Du Bellay définit la poétique de ce qui deviendra plus tard La Pléiade.Son recueil, Les Regrets, est écrit lors de son séjour à Rome. Nous étudierons ici les enjeux du second sonnet des Regrets. Que cherche t-il à faire passer à travers ce...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Racine commence par le lieu où la pièce sera jouée et par celles qui vont la jouer. Phèdre lui a été commandée. Ce sont les demoiselles de Saint-Cyr qui la jouent.C'est un collège fondé par Madame de Maintenon, épouse secrète de Louis XIV depuis 1680. Le collège...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce document est une étude du prologue du Roman de Thèbes. Il présente l'origine de ce roman, comment il nous a été transmis.Enfin, le prologue nous montre le héros de l'histoire, Polynice ainsi que ses antécédents familiaux et les raisons de la querelle entre les deux frères (...)

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce document présente l'écho que trouve le Roman de Thèbes à notre époque, quels sont les thèmes qui sont toujours d'actualité pour le lecteur contemporain.Il présente la manière dont un héritage était vu au XIIIème siècle et comment cette vision a...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • François Rabelais fait parti des grands écrivains du XVIe siècle. Ses oeuvres les plus connues sont : Pantagruel, Gargantua, le Tiers Livre, le Quart livre. Le texte présenté ici est un extrait du chapitre XVI Pantagruel intitulé : « des moeurs et conditions de Panurge ».Ce chapitre...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le chapitre IX de Pantagruel, oeuvre de Rabelais, s'ouvre sur la rencontre entre le géant et Panurge, un homme qui devient son ami et restera avec le géant jusqu'à la fin. Ce passage présente la rencontre des deux personnages qui sont des doubles l'un de l'autre. Le coup de foudre n'est pas réciproque (...)

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dans ce passage, nous pouvons décrire le caractère de Langlois. Il est quelqu'un de courageux et d'impulsif « Certes, dit Langlois, et il en démolit trois ou quatre à la carabine ».Sa présence seule suffit à rassurer les villageois « C'est à ce moment-là qu'il fut...

    Thibault

    jeudi 04 mars 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient