La Cigale et la Fourmi de La Fontaine

La Cigale et la Fourmi de La Fontaine

Résumé du document

La Cigale et la Fourmi est une fable très connue, c'est pourquoi elle fait partie des classiques. Elle occupe la première place dans le premier livre des Fables. Elle a suscité beaucoup de commentaires.

Informations sur la fiche

Isabelle
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 18/07/2007
  • Langue : français
  • Consulté : 23 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] - Par ailleurs, notons que la Cigale n'a pas un discours basé sur l'argumentation pour se défendre si ce n'est qu'elle promet de rembourser intérêt et principal Propos que la Fourmi peut remettre en question compte - tenu du fait que la Cigale est très pauvre et qu'elle ne parvient pas à vivre de son art. - La fourmi est tout l'inverse de la Cigale car elle est décrite comme prévoyante au détriment de son plaisir et de sa détente. - La fourmi prend moins de place dans la fable notamment en terme de paroles : 3 vers contre 5 pour la Cigale plus habituée à chanter. [...]


[...] De plus, la fourmi n'amasse pas le grain car elle est carnivore avant tout. II La portée allégorique de la fable Le comportement des animaux - la fonction de l'apologue est avant tout allégorique. La fable présente souvent des animaux pour que le lecteur transpose la réalité afin de mieux juger tout en n' étant pas concerné. Ici, les animaux sont doués de caractères et de comportements humains. En effet, l'un est présenté comme affamé et mendiant quand la Cigale alla crier famine (vers et l'autre avec une attitude égoïste : la fourmi n'est pas prêteuse (vers 15) - la cigale est décrite comme insouciante puisqu'elle n'a pas su se préparer à affronter l'hiver. [...]


[...] - Notons la présence de deux personnages : la Cigale et la Fourmi qui s'opposent puisque leurs situations existentielles respectives sont différentes. L'une est dépourvue et l'autre est riche. Noter là une symétrie dans les portraits, c'est-à-dire que la Cigale est aussi pauvre que la Fourmi est riche et inversement. Ajoutons que LA FONTAINE va à l'essentiel et offre une description dont le but est d'insister sur leurs conditions de vie. Aucun élément de fioritures ne vient détourner l'attention du lecteur. Les personnages se caractérisent par la pauvreté et la richesse. [...]


[...] Notons ici sa volonté de rendre le récit dynamique et réaliste. Nous pouvons ajouter que le découpage est lui aussi symétrique : 11 vers pour le récit et 11 vers pour le dialogue. - Faire attention aussi à l'utilisation des temps qui corrobore l'idée développée plus haut. En effet, le passé simple : se trouva - fut venue - elle alla est employé pour décrire (1ère partie) et le présent de narration dans la seconde partie fait vivre la scène. [...]


[...] Par ailleurs, elle non plus n'use d'aucun argument pour justifier son comportement qui ne consiste pas à dire non mais à éconduire la Cigale en lui demandant de danser pour se réchauffer. - De plus, LA FONTAINE lui donne le mot de la fin et nous restons sur le sentiment que la fourmi n'est pas un personnage agréable. L'enseignement moral de la fable - ici la morale est implicite c'est - à - dire que le lecteur est invité à se positionner et à choisir son angle de lecture. Il se forge son opinion personnelle. - nous pouvons nous demander cependant de quel côté se situe LA FONTAINE . [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok