Baudelaire, Les Fleurs du Mal, La Beauté

Baudelaire, Les Fleurs du Mal, La Beauté

Résumé du document

Commentaire composé du poème « La Beauté », de Baudelaire.

Sommaire

Conclusion

Informations sur la fiche

Christine
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 30/08/2007
  • Langue : français
  • Consulté : 86 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La beauté, une énigme sans fin pour les poètes Le poème que nous allons étudier est un sonnet intitulé Beauté ; il est extrait de la section Spleen et Idéal des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Ce recueil de poèmes du 19ème siècle est certainement l'œuvre poétique française la plus célèbre de par le monde. Dans La Beauté Charles Baudelaire nous donne sa perception de la beauté. Notre analyse a pour but de définir quelles sont ses caractéristiques ; dans un premier temps, nous nous pencherons sur l'aspect matériel de la beauté, avant de s'interroger sur son aspect spirituel. La beauté telle que la conçoit Baudelaire est tout d'abord caractérisée par un aspect matériel. [...]


[...] Ce poème contient en effet une prosopopée, car Baudelaire donne la parole à la beauté, une entité abstraite. On y trouve également une personnification de la beauté, qui devient une femme ; elle s'exprime à la première personne du singulier, et au présent d'énonciation. La beauté possède toutes les caractéristiques de la féminité : Et mon sein (vers Un cœur (vers Mes yeux (vers 14). La beauté est également douée de sentiments humains : Je hais (vers Jamais je ne ris et jamais je ne pleure (vers 8). [...]


[...] Au vers 12, Fasciner ces dociles amants sous-entend que les poètes sont comme soumis à la beauté, qui exerce sur eux un attrait irrésistible. Dans le poème La Beauté Charles Baudelaire caractérisé la beauté de deux manières différentes : elle a une apparence à la fois concrète et abstraite, matérielle et spirituelle. Comme démontré dans le deuxième axe d'étude, la beauté reste tout de même un éternel sujet de réflexion pour les poètes. Ce poème montre par ailleurs l'impassibilité de la beauté, l'un des thèmes du Parnasse, le mouvement qu'annonce Baudelaire. [...]


[...] Par ailleurs, l'idée de beauté figée est renforcée par le champ lexical de la pierre qui jalonne le poème. * En plus de son aspect matériel, la beauté possède également un aspect spirituel. Celui-ci se caractérise tout d'abord par l'aspect éternel de la beauté. Dans le vers l'apostrophe Ô mortels est accentuée car elle est située avant la césure, ce qui met en valeur l'idée d'immortalité de la beauté. Dans le même vers, la comparaison Comme un rêve de pierre montre l'aspect immatériel de la beauté, celle-ci relevant du domaine de l'inaccessible, du rêve. [...]


[...] Commentaire composé de La Beauté poème extrait des Fleurs du Mal de Baudelaire La Beauté 1 Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre, Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour, Est fait pour inspirer au poète un amour Eternel et muet ainsi que la matière Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris ; J'unis un cœur de neige à la blancheur des cygnes ; Je hais le mouvement qui déplace les lignes, Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok