Consulte plus de 202230 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Tu ne trouves pas ce que tu cherches ? Commande ton devoir, sur mesure !

Essayer
 
doc
  • Nombre de pages
    4 pages
  • Langue
    français
  • Format
    Word
  • Date de publication
  • Consulté
    16 fois
  • Date de mise à jour
    22/01/2001
Avis clients
 

Lecture en ligne

avec notre liseuse dédiée !
 

Contenu vérifié

par notre comité de lecture
Documents similaires
  • Victor Hugo, Ruy Blas
    Fiche de lecture de 5 pages - Littérature
    Fiche de lecture très détaillée de l'oeuvre théâtrale de Victor Hugo comprenant des éléments biographiques, la présentation du personnage de Don Salluste de Bazan, ainsi qu'un résumé de l'intrigue et des opinions personnelles présentant un éclairage intéressant de la pièce pour une analyse plus approfondie. Document de 2550 mots environ.
  • Victor Hugo, "Ruy Blas" - publié le 29/09/2009
    Fiche de lecture de 2 pages - Littérature
    Ruy Blas est une oeuvre de Victor Hugo de 1838. Pièce de théâtre écrit en 5 actes et en vers se situant dans l'Espagne du XIIe siècle. Victor Hugo s'est inspiré des Confessions de J.J Rousseau dans lequel l'idée d'un laquais amoureux d'une reine était traitée. Cette...
  • Victor Hugo, "Ruy Blas" - publié le 24/11/2009
    Fiche de lecture de 2 pages - Littérature
    Acte 1 : Don Salluste (p 33-71) - Scène 1 : A Madrid, au palais royal, dans le salon de Danaé Don Salluste (un grand seigneur) est disgracié par la reine d'Espagne car il a déshonoré une de ses suivantes. Il veut donc se venger contre la reine (Maria-Anna de Neubourg, épouse de Charles II). Son nouveau...
  • Victor Hugo, "Ruy Blas" - publié le 20/01/2010
    Fiche de lecture de 2 pages - Littérature
    Pour qualifier Ruy Blas comme un grand homme, il faut d'abord définir ce qu'est la grandeur d'homme. La grandeur est associée aux qualités humaines que possède une personne. La vertu, c'est-à-dire la force avec laquelle l'être humaine tend au bien et à suivre les règles morales, est sans...