Le Spleen de Paris, Un hémisphère dans une chevelure - Charles Baudelaire

Le Spleen de Paris, Un hémisphère dans une chevelure - Charles Baudelaire

Résumé du document

Grande présence des 5 sens. Il y a une insistance sur l'odorat "comme un mouchoir odorant, je respire l'odeur du tabac". Importance des synesthésies (association d'un ou plusieurs sens) "Quand je mordille tes cheveux [...] il me semble que je mange des souvenirs" [toucher/goût]. Les sens suggèrent la sensualité : "se prélasse", "chaleur", "caresses", "charmants". Il y a une comparaison source, mouchoir, goût, toucher, odorat. Métaphores : "dans l'ardent foyer de ta chevelure", "manger des souvenirs", toucher, goût. Sens dominants qui "évoquent des lieux exotiques, sensuels et permettent le voyage immobile par synesthésies.

Sommaire

I. La sensualité
A. La chevelure
B. Les sens

II. Un voyage immobile
A. Le voyage
B. L'exotisme

III.Le pouvoir de l'imagination
A. La création d'un univers sans limites
B. Effets sonores et synesthésies

Informations sur la fiche de lecture

Victoria
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 27/03/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 27/03/2012
  • Consulté : 8 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] Métaphores : "dans l'ardent foyer de ta chevelure", "manger des souvenirs" toucher, goût. Sens dominants qui "évoquent des lieux exotiques, sensuels et permettent le voyage immobile par synesthésies. II. Un voyage immobile Le voyage La chevelure est le point de départ du voyage. Voyage suggéré par la comparaison "mouchoir odorant". Voyage évoqué de façon directe au 2e : "voyage sur" chevelure assimilée à l'eau, à la mer + champ lexical de la navigation. Gradation qui se termine au 3e : chevelure surface restreinte, puis mer, puis "grandes mers". [...]


[...] Le pouvoir de l'imagination La création d'un univers sans limites Microcosme de la chevelure ouvre un univers sans limites (voir titre). Termes qui suggèrent ampleur, immensité : "tout, toutes, grandes, espace plus bleu et plus profond, ciel immense, infini de l'azur tropical". Hypotypose [Animation d'une description lecteur "voit" le tableau se dessiner sous ses yeux] : Participation au voyage exotique & oubli de la chevelure. Effets sonores et synesthésies Association concret + abstrait : "secouer ou manger des souvenirs". Phrases amples, répétitions "longtemps, laisse-moi, contiennent", anaphore "de ta chevelure" doux et monotone bercement du bateau. [...]


[...] 7 : Rêverie qui se prolonge "mon âme voyage", "j'entrevois", "il me semble". Plus concret (prés. énonciation). Poème qui se referme. < "tabac", "opium" permettent le voyage. L'exotisme Passe par les sens. Produits rares : "tabac, opium, sucre, goudron, huile de coco, musc, goudron" produits tropicaux, parfums forts. Évocation des différentes "nations". Images positives "hommes vigoureux". Exotisme positif qui mêle tous les éléments : "chair humaine" mêlée aux produits exotiques. Imagination + synesthésies (chevelure qui se goûte et se mange) qui permettent le voyage exotique. III. [...]


[...] Fiche de révision : Un hémisphère dans une chevelure, Le Spleen de Paris, Charles Baudelaire Introduction : Thèmes de l'évasion et des souvenirs tropicaux. Inspiré par Jeanne Duval : métisse "la Vénus Noire". Poème à structure circulaire : "Laisse-moi" + "longtemps" Enjeu : Ce poème est un blason moderne et, à partir d'un élément physique de la femme, permet au poète de voyager : d'un espace restreint, la chevelure, à un espace infini, l'hémisphère. I. La sensualité La chevelure Blason moderne (éloge ou satire poétique d'un être ou d'un objet). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok