Le jeu de l'amour et du hasard acte II scène 11

Le jeu de l'amour et du hasard acte II scène 11

Résumé du document

Dans l'acte II, Silvia avoue son attirance à Dorante mais sa condition de valet l'empêche d'admettre cet amou. Dorante est à genoux lorque Mario et Mr Orgon entrent sans être vus et la scène d'amour se déroule sous leurs yeux. Dans cette scène, les deux hommes malmènent Silvia. Problématique : De quelle manière Marivaux se moque t'il de son personnage ?

Sommaire

I) Mr Orgon et Mario, maîtres du Jeu
A. Les moqueries implicites des deux personnages
B. La complicité avec le public
II) Le personnage de Silvia
A. Son énervemment
B. L'aveu de son amour

Informations sur le commentaire de texte

Romane
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 15/06/2011
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 15/06/2011
  • Consulté : 47 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Le père et le frère feignent de s'étonner du peu de goût que manifeste Silvia pour celui qu'elle est sensée épouser. Le lecteur se doit de reconnaître ici un procédé du théâtre dans le théâtre qui est, il faut l'avouer, d'une cruauté exagérée à l'égard la jeune femme. B. Le public complice Le spectateur sait l'ironie des répliques de Mario et Mr Orgon, il devient complice des deux personnages. On remarque la présence de la double énonciation dans le comique de situation. Marivaux prête un ton dur mais moqueur aux deux personnages qui ont vu Dorante à genoux. [...]


[...] Au début, il s'exprime seulement par des exclamations et des expressions telles que grâce au ciel mais très vite ses répliques sont argumentées de didascalies avec vivacité et avec feu Son temps de parole devient très vite plus important et dénote d'une colère explosive. On imagine alors la mis en scène, les gestes et déplacements de Silvia. Son corps même est affecté. J'étouffe Le témoignage de Lisette qui accompagne le discours du père accentue la colère de Silvia. B. la prise de conscience de son amour pour un pseudo valet L'agitation de Silvia est un aveu de son attirance pour Dorante. [...]


[...] Auteur : Marivaux (1688,1763) Titre : Acte II, scène 11 du Jeu de l'amour et du hasard (1730) Biographie : Fils d'un fonctionnaire. Marivaux fréquente les salons à son arrivée à Paris. Débuts littéraires discrets dans le roman. Rédacteur en chef d'un journal. Ruiné, Marivaux se consacre uniquement à la littérature. Ecriture d'une quarantaine de pièces de théâtre qui lui valent son succès telles que : Le jeu de l'amour et du hasard, Les fausses confidences, La dispute, L'île aux esclaves Sujet : Dans l'acte II, Silvia avoue son attirance à Dorante mais sa condition de valet l'empêche d'admettre cet amou. [...]


[...] En effet, Silvia emploie des expressions décalées et hyperboliques qui la trahissent : esprit de justice sauver un domestique innocent Marivaux produit une sorte de comique en mettant à mal l'esprit de Silvia. Il se joue de ses certitudes et de ses contradictions. Mario et Mr Orgon amènent Silvia à prendre conscience de son amour pour le faux Bourguignon. Conclusion : Silvia, encore victime de son statut social est assez lâche pour accepter que Dorante-Bourguignon soit chassé. Grâce à une pointe ironique, Mario, avec la complicité du public lui prédit qu'elle épousera Dorante. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok