La Fontaine, "Le Jardinier et son Seigneur" : analyse

La Fontaine, Le Jardinier et son Seigneur : analyse

Résumé du document

La fable 4 du Livre IV, Le Jardinier et son Seigneur, fait partie du premier recueil des Fables, moins tourné vers la satire sociale que le deuxième. Elle a vraisemblablement été influencée à l'auteur par l'humaniste allemand du 16ème siècle Joachim Camerarius mais aussi par ses souvenirs de son voyage dans le Limousin. Dans cette fable vive et vraie, La Fontaine présente une scène de la vie sociale qu'il met au service d'une critique des privilèges des seigneurs et d'une satire politique (...)

Sommaire

Introduction

I) Un récit vif, vrai et dynamique

II) Des personnages caricaturaux


A. Un honnête jardinier
B. Un seigneur grossier

III) La leçon

A. L'art du récit et de la versification
B. Une satire sociale et politique

Conclusion

Informations sur le commentaire de texte

Christophe
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 02/12/2008
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 24/03/2015
  • Consulté : 67 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] III- La leçon Cette fable permet à La Fontaine, par l'art du récit et de la versification, de mettre l'accent sur le comportement des nobles. L'art du récit et de la versification - L'art du récit L'auteur donne la priorité au récit (57 vers) qu'il théâtralise par les dialogues. Ainsi, on peut relever les discours directs des vers 11 à à 24 et 32 à 34. On assiste à de véritables scènes vivantes comme la séduction de la jeune fille du logis par le seigneur (vers 21 à 30) ou l'épisode de la chasse parfaitement rendu par les variations de rythme et l'accumulation de verbes d'action : vers 48, On le quête, on le lance : il s'enfuit . [...]


[...] La fable 4 du Livre IV, Le Jardinier et son Seigneur, fait partie du premier recueil des Fables, moins tourné vers la satire sociale que le deuxième. Elle a vraisemblablement été influencée à l'auteur par l'humaniste allemand du 16ème siècle Joachim Camerarius mais aussi par ses souvenirs de son voyage dans le Limousin. Dans cette fable vive et vraie, La Fontaine présente une scène de la vie sociale qu'il met au service d'une critique des privilèges des seigneurs et d'une satire politique. [...]


[...] Par ce contraste, l'auteur souligne sa désapprobation devant les excès et les caprices des seigneurs et la finalise au vers 53. Vers 58 à 61 : morale Disproportionnée vers) par rapport à l'exemplum (57 vers), elle souligne le caractère universel de la fable. Du point de vue formel, cette morale est mise en valeur par un changement des temps verbaux et des repères énonciatifs : de l'imparfait et du passé simple on passe au présent ; l'emploi des pronoms vous au vers 59 et vos aux vers et 61 (adressés au lecteur), les pluriels (vos débats, vers 58 ; vos guerres, vers 60 ; vos terres, vers 61) confèrent à cette morale une valeur d'intemporalité. [...]


[...] Le Jardinier et son Seigneur Recueil : parution en 1668. Livre : IV. Fable : composée de 61 vers. Un amateur de jardinage, Demi-bourgeois demi-manant, Possédait en certain village Un jardin assez propre, et le clos attenant Il avait de plant vif fermé cette étendue. Là croissait à plaisir l'oseille et la laitue, De quoi faire à Margot pour sa fête un bouquet, Peu de jasmin d'Espagne, et force serpolet. Cette félicité par un lièvre troublée 10 Fit qu'au Seigneur du bourg notre homme se plaignit : Ce maudit animal vient prendre sa goulée Soir et matin, dit-il, et des pièges se rit ; Les pierres, les bâtons y perdent leur crédit : Il est sorcier, je crois. [...]


[...] - Vraiment, dit le Seigneur, Je les reçois, et de bon cœur. 35 Il déjeune très bien ; aussi fait sa famille, Chiens, chevaux, et valets, tous gens bien endentés ; Il commande chez l'hôte, y prend des libertés, Boit son vin, caresse sa fille. L'embarras des chasseurs succède au déjeuné Chacun s'anime et se prépare : Les trompes et les cors font un tel tintamarre Que le bon homme est étonné. Le pis fut que l'on mit en piteux équipage Le pauvre potager : adieu planches, carreaux ; 45 Adieu chicorée et porreaux Adieu de quoi mettre au potage. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok