Pimido

La conscience: ce qui accompagne, ce qui est avec le savoir

La conscience: ce qui accompagne, ce qui est avec le savoir
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

I. Mais qu'est-ce-qu'être conscient ?

II. Image de soi et rapport à l'autre

III. « Huis clos » de Jean-Paul Sartre: pièce de théâtre qui symbolise l'existentialisme

La conscience, c'est la connaissance qu'à l'Homme de ses pensées, ses sentiments, ses actes, du monde extérieur. On parle aussi de conscience immédiate : on ne peut l'empêcher (à travers les sens). Il y a également la conscience réfléchie : elle fait retour sur tout ce qu'elle perçoit. De plus, la conscience sélective (elle fait des choix) : on passe son temps à choisir de quoi on est conscient. Il n'y a pas de conscience sans pensée : la conscience est consciente de quelque chose. C'est un projet, une intentionnalité. C'est comme si on dirigeait son esprit. La conscience est un acte et non une chose.

Les plus consultés

  • Cours de culture générale pour les étudiants préparant les concours des grandes écoles ou les concours administratifs de catégorie A

    FLORIAN

    lundi 25 avril 2011

    Fiche de 176 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (3)
  • Document: Fiche de lecture de français: Le Cid (1 page) Extrait: L'infante, qui aime Rodrigue, ne peut se résoudre à le lui faire savoir : elle appartient à l'ordre monarchique tandis qu'il appartient à la noblesse. Elle le pousse donc vers Chimène. Rodrigue, fils de don Diègue, et Chimène, fille de don Gomez, sont donc sur le point de se...

    mardi 19 janvier 2010

    Cours de 2 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Dissertation de culture général sur le thème des Anciens et des Modernes, sur l'héritage des anciens et ses effets sur l'action des Modernes. Extrait - Introduction: La représentation théâtrale d'Hernani provoqua au XIXème siècle une violente polémique, Victor Hugo rompant avec les règles d'unité de temps, de lieu et d'action chères au théâtre...

    Stéphanie

    samedi 05 mars 2011

    Dissertation de 5 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Introduction à la Philosophie d'Emmanuel Kant. Analyse des 3 grandes oeuvres d'Emmanuel Kant : les trois Critiques. La Critique de la Raison Pure aborde le problème de la connaissance et de ce que l'on peut connaître, la seconde aborde le problème du bien et du mal, de la morale. La troisième critique, la Critique de la Faculté de Juger,...

    Antoine

    mercredi 09 février 2011

    Fiche de 13 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Les plus récents

  • Ce sont les esclaves qui doivent travailler. L'homme heureux doit passer sa vie à étudier, apprendre: idéal de la vie contemplative, car l'Homme est un animal raisonné qui est fait par nature à chercher à apprendre et savoir. L'homme travaille dans le but de produire quelque chose et non pour le plaisir du travail en lui-même, tandis que la...

    Mélanie

    vendredi 15 novembre 2019

    Dissertation de 3 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Une expérience dite "cruciale" serait en mesure de départager avec certitude, c'est-à-dire de valider l'une et, en vertu du principe de non-contradiction, d'invalider l'autre de deux théories susceptibles d'expliquer un même phénomène. Ainsi, une seule de ces expériences décisives suffirait à élire l'une de ces deux théories d'apparence...

    Lucie

    jeudi 12 septembre 2019

    Dissertation de 1 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Jean de La Bruyère (1645-1696) est issu d'une famille de parlementaire. Il est le précepteur du Duc de Bourbon, petit-fils de Condé. Son euvre "Les caractères" est un ensemble de petits portraits désignant les grands personnages qu'il a pu rencontrer. Nous pouvons alors nous poser la question suivante : comment se décompose l'art du portrait ?

    Steven

    jeudi 22 août 2019

    Commentaire de texte de 2 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • On peut s'intéresser au sketch de Pierre Dac et Francis Blanche : Le Parti d'en rire. Il y a une reprise du Boléro de Ravel (musique qui peut paraître très mécanique). Ce sketch joue sur l'idée que le rire pourrait avoir un sens plus fort : un pouvoir politique. Le pouvoir du rire serait le pouvoir suprême. Un des traits du gaullisme est ainsi...

    Lisa

    mercredi 31 juillet 2019

    Cours de 6 pages - Philosophie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok