Médecine

Découvrez dans cette section des fiches, commentaires et autres cours concernant la médecine : physiologie de la douleur, psychologie clinique, tissus musculaires, dépistages, diabètes, psychoses...

  • - 17ème siècle, Leeuwenhoek observe pour la première fois des bactéries (« animalicules ») - Fin 19ème début 20ème, âge d'or de la microbiologie : Louis PASTEUR : - Réfute la théorie de la génération spontanée - Mise en évidence de la fermentation bactérienne - Mise au point de la technique de Pasteurisation - Travaux sur le bacille du charbon,...

    antoine

    lundi 19 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Histoire naturelle du goitre simple : . Goitre diffus : vers l'adolescence, hyperplasie homogène qui peut régresser, rester stable ou se compliquer selon les facteurs favorisants (génétique, grossesse, environnement) . Goitre multinodulaire : tumeurs (adénomes, voire cancers) ou pseudotumeurs (nodules limités par des zones de fibrose) ->...

    Claire

    vendredi 16 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Glande parotide : la plus volumineuse, contenue dans la loge parotidienne, conduit excréteur de Sténon s'ouvre regard de la 1ère ou 2ème molaire supérieure, traversée par le nerf facial (VII), la veine jugulaire externe nait dans la glande parotide, l'artère carotide externe pénètre la loge 2 cm au-dessus de la bandelette mandibulaire, plexus...

    Claire

    vendredi 16 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • I) Explorations cardiaques Ischémie myocardique : Nécessité des examens complémentaires? Intérêt de la stratification de la population : on détermine la prévalence coronarienne à partir de l'âge, du sexe du patient, des FDR, de la clinique et de l'examen clinique. Théorème de Bayes La scintigraphie myocardique : 3 indications prioritaires :...

    Claire

    mercredi 14 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Noyaux stables et instables : Un atome est composé d'un noyau contenant N neutrons et Z protons, entouré de Z électrons. Le nombre de protons définit l'élément chimique. Un élément chimique possède plusieurs isotopes (même Z) qui diffèrent par leur nombre de neutrons. Dans la nature, la plupart des noyaux sont stables. Cependant certains atomes...

    Claire

    vendredi 09 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Outils pour l'évaluation thérapeutique en TEP/TDM Introduction : étude visuelle vs quantitative, et morphologique vs fonctionnelle Etude longitudinale : Actuellement, la plupart des études sont qualitatives (ou presque) : étude visuelle, ou en pointant une valeur . Dans l'évaluation de la réponse au traitement, spécialement si l'évolution des...

    Claire

    vendredi 09 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Traceurs de l'infection et de l'inflammation Eléments de physiologie : infection /inflammation : Bactéries :réaction de défense de l'organisme = inflammation Réaction cellulaire : migration de cellules de défense aux sites infectieux = PNN (phagocytose et libération d'enzymes) et macrophages (nettoyage du site) Réaction vasculaire :...

    Claire

    vendredi 09 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Objectifs : Diagnostiquer une insuffisance rénale aiguë (IRA) et une anurie. Diagnostiquer une IRA fonctionnelle, obstructive et parenchymateuse ; connaître les principales causes des IRA. Argumenter les principes du traitement et la surveillance des IRA. Généralités : Définitions : IRA = baisse brutale et importante de la filtration...

    Claire

    vendredi 09 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Objectif : diagnostiquer une pneumopathie interstitielle diffuse. Examen clinique : Interrogatoire : Age, antécédents médico-chirurgico-familiaux (radiothérapie, maladie systémique, antécédent familial de PID, cancer, VIH), prise médicamenteuse récente, allergies, profession, loisirs (exposition à amiante, silice, aluminium, cobalt, béryllium,...

    Claire

    vendredi 09 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Préparation de l'intervention Geste réalisé sous anesthésie générale avec un support antalgique et péridurale. -Bétadinage, champage. -Laparotomie xypho ombilicale. -L'exploration première de la cavité abdominale ne retrouve pas de lésion de carcinose, ni de localisation secondaire hépatique. Décollement colo-épiploïque L'intervention débute...

    paulo

    mercredi 07 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Epidémiologie 10-20% des cancers coliques 4 facteurs de risque (enquête AFC) - sup à 70 ans - Perte de poids inf à 10 % en 6 mois -Atcd neuro -Chirurgie en urgence -Conséquence de l'occlusion : -Distension abdo, translocation, 3 secteur Stomie Sigmoide : proche amont Colon G : transverse gauche Ou transverse droite ou iléostomie si...

    paulo

    mercredi 07 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Patiente âgée de 43 ans ayant ingéré de la soude caustique anhydre ± de l'eau de Javel, -patiente sans antécédent psychiatrique. -admise au déchocage -stable hémodynamiquement. -Les premiers constats scannographiques -retrouvent une nécrose étendue du pharynx jusqu'à la presque totalité de l'estomac avec un iléus grêlique sans aspect de...

    paulo

    mercredi 07 janvier 2015

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Personnels hospitaliers très nombreux : environ 100 métiers différents dans l'hôpital. - Personnels médicaux. - Personnels non-médicaux. • LES PERSONNELS MEDICAUX. - médecins, biologiques et pharmaciens (art. L6152-1 CSP). Personnels médicaux ont des statuts très diversifiés : - Enseignants hospitaliers universitaires = ont une double...

    celine

    jeudi 18 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il peut paraître étrange que, récemment encore, nous ne connaissions pas grand-chose de notre propre corps. En fait, nous n'avons commencé à comprendre la circulation du sang qu'il y a trois siècles, et ce n'est que durant ce dernier demi-siècle que nous avons découvert la fonction de nombreux organes. Les hommes préhistoriques avaient pris...

    abdelmadjid

    vendredi 12 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Non traités, les problèmes d'insomnie qui apparaissent pendant un sevrage tabagique peuvent constituer des facteurs de rechute. En s'engageant dans un programme de sevrage tabagique, les ex-fumeurs sont souvent confrontés à des troubles du sommeil. Il n'y a donc aucune raison de s'inquiéter puisqu'il s'agit d'un symptôme de sevrage courant qui...

    Alain

    lundi 08 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Diagnostiquer une cirrhose. - Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. - Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. - Décrire les principes de la prise en charge au long cours en abordant les problématiques techniques, relationnelles et éthiques en cas d'évolution défavorable.

    Claire

    vendredi 05 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le placenta est épais, edémateux et pale. Une infection au parvovirus B19 cause une anémie chez le fetus. Suite à cette anémie, il y a hyper production d'hématies fetale, ce qui explique l'aspect du placenta. Il n'y a pas de récidive, car il y a une immunisation à la première contamination.

    antoine

    mercredi 03 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • 2 formes : pancréatite aiguë bénigne (oedémateuse) et pancréatite aiguë nécrosante Clinique : Forme typique : douleur abdominale (épigastre, hypochondre droit, diffuse, transfixiante, irradiant dans le dos, position de chien de fusil, résistant aux antalgiques habituels),vomissements (alimentaires puis bilieux), iléus réflexe, état de choc,...

    Claire

    mercredi 03 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Diagnostiquer un syndrome occlusif : Diagnostic positif : Signes cliniques : 4 signes cardinaux : douleur abdominale, arrêt des matières et des gaz, nausées ou vomissements, météorisme abdominal Signes généraux : déshydratation extra ou intracellulaire, tachycardie, fièvre Examen physique : cicatrices abdominales, orifices herniaires,...

    Claire

    mercredi 03 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Définition : coloration jaune-bronze, généralisée, des téguments, due à une augmentation de la bilirubinémie (N inf à20 micro mol/L, ictère si sup à 40 micro mol/L) : bilirubine conjuguée (défaut de sécrétion canaliculaire) ou non conjuguée (destruction Hb, défaut de captation, de conjugaison par l'hépatocyte)

    Claire

    mercredi 03 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Évaluation clinique : Quelques règles : Tout traumatisme craniofacial doit être considéré comme un traumatisme vertébromédullaire cervical potentiel et peut être intégré dans le cadre d'un polytraumatisme La prise en charge de ces patients est gouvernée par : Le dépistage d'un hématome endocrânien Le risque infectieux lié à la constitution de...

    Claire

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ulcère gastrique et duodénal : perte de substance de la paroi gastrique ou duodénale Physiopathologie : UGD liée à l'infection à Helicobacter pylori : bacille gram négatif qui résiste à l'acidité gastrique grâce à son activité uréasique UGD liés aux AINS : surtout non sélectifs (y compris aspirine > 500 mg) UGD non liés à H. pylori, non...

    Claire

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En thérapeutique, on a parfois besoin de protéines qui sont peu, mal ou pas produites par un patient. On a cherché différents moyens de les obtenir. Des enfants ayant un problème de croissance ont été traités il y a quelques années. Ils ont reçu une hormone de croissance issue d'humains décédés. Elle était purifiée, mais de mauvaise qualité....

    antoine

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Drépanocytose : Hb S - la plus fréquente et la plus grave des anémies hémolytiques congénitales - transmission autosomique récessive - substituions GLU par une VAL en position 6 sur la chaine béta - Anomalie qualitative de l'Hb - Déformation des hématies => hématies falciformes

    Margot

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Infection aigue pouvant passer à la chronicité - On ne guérit jamais sur plan virologique - HBV est la 2ème cause de cancer chez l'homme (après le tabac) - Famille : Hépadnaviridae - Virus enveloppé mais résistant à l'environnement - Très contaminant à partir des surfaces - Génome à ADN - Nombreux virus équivalents chez les animaux - Virus...

    Margot

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Electrophorèse des protéines sériques -> méthode qui sépare les protéines (certaines) qui sont présentes dans le sérum en quelques fractions (5 ou 6) Intérêt ? Analyse qualitative (et +/- quantitative) des protéines afin de mettre en évidence des situations pathologiques : état inflammatoire, dénutrition, atteinte hépatique, certaines...

    Margot

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les anticoagulants font parti de la famille des anti-thrombotiques. - anti-coagulant : inhibition des facteurs de coagulation - anti-agrégant plaquettaire : inhibition des plaquettes I) Indications des anti-coagulant : - maladie thromboembolique veineuse - fibrillation auriculaire - tachycardie rythme irrégulier à QRS fin - valves mécaniques...

    Margot

    mardi 02 décembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Outils médicaux en oncologie : . Examens cliniques . Examens biologiques : non spécifiques et spécifiques (marqueurs tumoraux) . Imagerie conventionnelle : Rx, US, TDM, IRM . Imagerie fonctionnelle : gamma . Traitements loco-régionaux : chirurgie, radiothérapie externe . Traitements généraux : chimiothérapie, thérapie ciblée, radiothérapie...

    Claire

    vendredi 28 novembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Notions de radioactivité : certains noyaux lourds ou trop riches en neutrons ou en protons sont instables et se désintègrent en émettant des rayonnements ionisants qui sont soit des particules, soit des photons de haute énergie - Les sources radioactives : . Sources non scellées : sources dont la présentation et les conditions normales...

    Claire

    vendredi 28 novembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Inflammation chronique du pancréas aboutissant à une fibrose progressive du parenchyme pancréatique qui entraine une destruction plus ou moins complète de la glande pancréatique. - Facteurs de risque et étiologies : alcoolisme chronique, tabac, hypercalcémie (hyperparathyroïdie), héréditaire (autosomique dominante), auto-immune, obstructive...

    Claire

    mercredi 26 novembre 2014

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

Je partage sur Facebook

Je partage sur mon Pimido

devient