Histoire antique

Cette section en histoire antique vous propose des documents traitant des sujets d'avant le Moyen-Âge : la Rome Républicaine, Hérodote, Homère et ses récits sur Troyes et la Grèce antique, le Saint Empire romain germanique, les Carolingiens, les Barbares, les peuples fédérés...

  • L'auteur de ce texte est Salluste (C. Sallustius Crispus- 86- 35 av JC). C'était un homme politique et un historien. Il fut questeur en 59, tribun en 52, préteur en 47 et proconsul en Numibie en 46. Il était populaire et ami de César. Dans ce texte, il présente le discours de Licinus Macer (95- 66 av JC), un historien et tribun de la plèbe en...

    coralie

    mercredi 13 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le texte qui nous est présenté ici, est tiré de l'Eloge grec de Rome, discours prononcé par Aelius Aristide en 144 devant le Sénat à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de Rome. Cet auteur grec est né en 117 dans la région de Mysie en Asie Mineur. Issu d'une famille aisé, il reçut la citoyenneté romaine dans la ville de Smyrne. Après...

    coralie

    mercredi 13 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Henri Inglebert est professeur d'histoire romaine à l'université Paris X. Ses travaux portent sur l'Empire romain et l'Antiquité tardive et le christianisme antique. Selon lui, "comprendre la civilisation romaine, c'est étudier principalement les aspects de la culture romaine qui se sont diffusés dans le monde romain, et les modalités de cette...

    Jennifer

    jeudi 14 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Carthage est une ville d'origine phénicienne fondée vers 814-813 av JC. par des colons venus de Tyr : Poéni nom dérivé du nom désignant les Phéniciens. En plus d'un territoire fertile dont elle tire une grande part de ses revenus, c'est aussi une grande puissance maritime et commerciale, elle s'opposait à la colonisation grecque et donc avait...

    Clément

    vendredi 15 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les élites forment un groupe hétérogène : élites politiques, ecclésiastiques, économiques, intellectuelles. L'aristocratie a constitué les cadres de l'administration impériale. Elle comptait quelques milliers de familles. Les grandes familles sont issues de l'élite militaire. On peut penser que les empereurs isauriens, puis Michel II et ses...

    Jennifer

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il faut distinguer esclavage et servage. Les serfs ont un maître, mais n'en sont pas complètement la propriété. En général, il est interdit de les vendre. Souvent, il est interdit de les affranchir. Seule la communauté peut prendre cette décision, et plus à titre collectif qu'individuel. Ils sont originaires du territoire où ils vivent. Malgré...

    Jennifer

    mercredi 20 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • C'est l'assemblée où se retrouvent tous les citoyens, ceux appartenant à la plèbe et les patriciens aussi. Plusieurs modalités de réunion existent : les comices curiates, tributes, centuriates. Les Comices curiates sont la forme la plus ancienne, sous laquelle le peuple se réunissait alors qu'il était divisé en trois tribus ethniques, et que...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il s'agit des territoires conquis à l'extérieur de Rome. Les municipes sont les premiers territoires conquis, avec l'Italie centrale. Les termes renvoient à des petites villes où les habitants ne sont pas citoyens à la base mais ont l'aptitude à le devenir. Ce sont des villes qui ont une administration municipale, villes anciennes qui existaient...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Cette monarchie ne ressemble pas du tout à la description faite par Homère. Les tablettes de terre, documents administratifs, sont retrouvées dans toutes les capitales de la Grèce. Les administrateurs, en l'occurrence les scribes, dressent l'état des richesses du Roi pour son compte. La monarchie est donc bureaucratique : composée de scribes,...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La société se caractérise par une opposition entre les citoyens romains, et les non-citoyens, qui se subdivisent entre les personnes libres et les choses non libres - les esclaves. La notion est juridiquement homogène : est citoyen celui qui bénéficie du droit de la cité. Mais au-delà de cette apparence, une autre réalité existe : une réalité...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • A partir de la fin du IIIème siècle, la monarchie impériale s'affirme en tant que telle. Elle est une monarchie absolue. L'Empire retrouve alors le schéma des Empires orientaux, et s'orientalise même en Occident. La monarchie impériale est l'opposition du Principat, celle du Haut Empire. A partir de Diotétien, l'Empereur n'est plus seulement le...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La légende, soit ce que les Romains disaient eux-mêmes de leurs propres origines, dit que Rome a été fondée par deux frères, Romulus et Regulus. Deux enfants trouvés, élevés par une louve / une prostituée, mais deux enfants de sang royal, qui fondent une ville nouvelle sur les collines. Romulus tuera Regulus, Rome est fondée dans le sang. Ce...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La Loi, qui est la Loi des XII Tables ou la loi votée par le peuple : elle ne disparaît pas mais n'évolue plus dès lors que les comices ne sont plus convoqués (époque de l'Empereur Claude, dernière loi sur la tutelle des femmes). L'Edit du Prêteur, grande source du droit, finit par ne plus contenir de grande création. C'est de moins en moins...

    Julien

    jeudi 28 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les cadres sociaux de la République sont conservés, on retrouve donc le clivage fondamental entre les hommes libres et les autres. Une profonde division entre les libres existait entre les citoyens romains et les non-citoyens. Mais le droit de cité a été accordé individuellement à des non-citoyens par la décision des Empereurs. Le nombre de...

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Le régime a été fondé par Octave, neveu de César, dernier dictateur de Rome. Octave sera le premier Empereur, en triomphant de ses rivaux et notamment Antoine, allié à Cléopâtre, avec une bataille navale qui a lieu en Egypte. Octave se fait attribuer le titre très particulier car réservé aux Dieux d'Auguste. On extrait donc de l'humanité...

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les Royaumes se forment partout dans le monde antique. Un Royaume s'établit de façon variable d'un endroit à l'autre, mais ce qui caractérise généralement les Royaumes, c'est qu'ils résultent d'un processus d'unification d'un territoire jusque-là divisé et d'un peuple jusque-là morcelé. Trois exemples nous le prouvent : l'Egypte, Babylone et...

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • En Egypte, les sociétés étaient alors régies par des pharaons, qui se succèdent sur 31 dynasties, elles-mêmes regroupées sur trois grandes époques. L'Egypte est alors organisée selon une structure politique nommée Empire, mais des périodes intermédiaires s'intercalent. L'Ancien Empire, qui débute au troisième millénaire avant notre ère, se...

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Un dérèglement institutionnel affecte tous les organes sauf le Sénat, car tous connaissent des dysfonctionnements manifestes alors que le Sénat atteint son apogée au deuxième siècle. Le nombre des sénateurs a simplement augmenté, il a même doublé à 600 puis il passe à 900 sénateurs sous le règne de César, puis commencera à décliner ensuite. Le...

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Les cités sont en Grèce de petits Etats indépendants les uns des autres, mais qui peuvent entretenir des relations entre elles. Il existe différents types d'unions: l'amphictyonie (groupement, concernant au départ seulement deux cités, de nature religieuse) , la symmachia (union de cités de nature politique) et la sympoliteia (econfédération....

    Julien

    vendredi 29 janvier 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Cet extrait est un passage de « l'Histoire Romaine » de Tite-Live.il est né en 59 avant JC. On sait assez peu de chose sur sa vie. Il fut le grand auteur de l'époque augustéenne. Il passait la plupart de son temps à Padoue. Il semble avoir été proche des hommes de pouvoir, sans s'être pourtant distingué dans une carrière politique, entretenant...

    LERENARD

    mardi 02 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il existe plusieurs centres de civilisation au sein du monde grec dont les plus anciens ne sont connus que par les sources archéologiques: civilisation crétoise, achéenne et mycénienne vont façonner la Grèce antique (I). Pendant les premiers siècles de la société grecque, le principe communautaire règle le droit public comme le droit privé....

    lea

    mardi 02 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Durant toute l'Antiquité, après les communautés de l'âge de Bronze, les Cités ont été les cadres naturels des échanges locaux. Le Royaume du Bosphore, situé au nord de la mer Noire, fournissait Athènes en blé, déjà depuis le règne du roi Leucon, et Athènes décide donc de récompenser les fils de ce dernier par un décret, pour leur promesse...

    Sébastien

    mardi 09 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La pensée de Plotin est une recherche à la fois du salut et de la vérité. Elle reprend la philosophie de Platon en y intégrant certaines conceptions aristotéliciennes et stoïciennes. Elle influencera considérablement le monde païen, la philosophie arabe, ainsi que la spiritualité chrétienne. Probablement issu d'une famille romaine, Plotin a dû...

    MARTINE

    mardi 16 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Pour Hésiode, au début il y a deux réalités, deux êtres primordiaux : Chaos (Abîme) et Gaia (la Terre). Chez Hésiode, le principe fondamental c'est la Terre. Il existe également un autre principe qui est un principe de génération : Éros (Amour). C'est le principe d'attirance des uns vers les autres. A partir de là, le monde va pouvoir être créé...

    Amanda

    jeudi 18 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Après la prise de Troie, les Troyens sont maltraités à l'exception d'Enée et d'Anténor par respect d'un ancien privilège d'hospitalité et car ils avaient recommandés la paix et la restitution d'Hélène de Troie à l'origine de la guerre. Ils échappent donc au droit...

    Antonin

    mardi 02 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La Terre ne peut tolérer deux soleils. » dit Alexandre le Grand. Roi de Macédoine, il construit son empire tout au long de sa vie et a un principal ennemi : Darius III, roi des Perses. Tous deux sont représentés dans la mosaïque (« appareillage de pierres polies qui appartient aux Muses ») dit...

    Arthur

    mercredi 10 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • 1. Malgré une documentation abondante, la conjuration reste mystérieuse. Pourquoi ?De nombreux auteurs latins et grecs ont relaté des épisodes de la conjuration de Catilina. Citons notamment Cicéron avec ses Catilinaires, Salluste dans La Conjuration de Catilina, Plutarque, Appien et Dion...

    Jessica

    mercredi 10 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • La vie politique à Rome se structurait sur un système organisé autour des comices et des magistratures qu'ils étaient chargés d'élire annuellement selon des règles censitaires remettant en cause un système qui se voudrait démocratique, de plus que les femmes et les esclaves n'ont...

    Julien

    vendredi 12 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Du IIème siècle à la fin du Vème siècle, en Occident, le christianisme s'impose comme la religion du plus grand nombre. Cette situation est le résultat de deux phénomènes : la croyance dans le message de Jésus et l'organisation de la nouvelle religion par Paul de Tarse. En Gaule...

    Cécile

    jeudi 25 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • On constate, dans le monde hellénique, entre le IXème et le VIIIème siècle, un déclin de la royauté au profit de l'aristocratie (ou oligarchie) qui est pour les auteurs classiques « le gouvernement des meilleurs ».

    lea

    mardi 09 février 2010

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)