Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Rentrée 2022 : mesures d'aide du gouvernement pour les étudiants

Quelles sont les mesures gouvernementales en cette rentrée 2022 pour donner un coup de pouce aux étudiants ? Voici une liste des différentes aides du gouvernement.

Rentrée 2022 : mesures d'aide du gouvernement pour les étudiants

Credit Photo : mesures d'aide pour étudiants mes-allocs.fr

Depuis de nombreuses années, les conditions de vie des étudiants se dégradent. Effectivement, nous avons tous pu constater une augmentation des prix de la vie courante, notamment au niveau de l’alimentaire. Selon l’article du journal Le Monde paru le 14 novembre 2019, « Précarité : près de 20 % des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté ». Tout est dans le titre de cet article. En effet, près de 20% des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté dans l’Hexagone. Le prix des loyers augmente, le prix de la nourriture augmente, le prix des fournitures scolaires augmente, le prix de l’électricité augmente. Tout semble augmenter. Ainsi, dans un monde qui coûte de plus en plus cher, quelles sont les mesures d’aide du gouvernement pour les étudiants pour la rentrée de l’année 2022 ?

Nous étudierons dans un premier temps les mesures gouvernementales prises au niveau des universités en elles-mêmes. Dans une seconde partie, nous analyserons l’adaptation des cursus au sein de l’université pour répondre au mieux aux besoins des étudiants. Dans une troisième et dernière partie, nous mettrons en avant l’engagement étudiant.

Mesures gouvernementales prises au niveau des universités en elles-mêmes

Premièrement, le gouvernement a choisi de geler pour la quatrième année consécutive les droits d’inscription à l’université. Ainsi, un étudiant en licence déboursera pour s’inscrire 170€. Un étudiant en master déboursera quant à lui 243€, et un doctorant 380€. Ensuite, dans un contexte de constante inflation, le gouvernement a également pris le parti d’augmenter les bourses versées par le Crous de 4% pour cette rentrée 2022. En effet, la France comptabilise de nombreux étudiants boursiers. Ces étudiants sont choisis d’après des critères sociaux, à savoir leurs revenus personnels ou les revenus de la personne à laquelle ils sont rattachés fiscalement parlant. La bourse se révèle être une réelle aide pour les étudiants de nos jours. La demande peut s’effectuer depuis un ordinateur, fixe ou portable. Les boursiers sur critères sociaux bénéficient de l’exonération des droits d’inscription universitaire, de l’exonération de la CVEC, de la priorité dans l’attribution d’un logement étudiant Crous, des repas à 1€ dans les structures de restauration gérées par le Crous, de l’aide au mérite pour les bacheliers ayant obtenu la mention très bien, de l’aide à la mobilité en master selon d’autres conditions, du pass’sport. Qui plus est, une aide exceptionnelle de 100€ pour 1,5 million d’étudiants a été mise en place pour la rentrée 2022. Cette aide concernera les étudiants boursiers sur critères sociaux, les bénéficiaires d’une aide annuelle du Crous, les bénéficiaires de l’APL. Cette nouvelle aide sera bénéficiée en septembre pour les étudiants bénéficiaires de l’APL, boursiers ou non, ainsi qu’à tous les autres étudiants éligibles. En complément, de nombreuses aides supplémentaires sont également mises en place pour parvenir à aider le plus d’étudiants possible.

Analyse de l’adaptation des cursus au sein au sein de l’université pour répondre au mieux aux besoins des étudiants.

En effet, cette nouvelle formule étudiante est devenue une priorité des établissements supérieurs. De nombreuses adaptations sont notamment disponibles pour les artistes, sportifs de haut niveaux et étudiants en situation de handicap,… Premièrement, le tutorat par un étudiant a vu le jour. Des étudiants en années supérieures ont pour mission de venir en aide aux jeunes étudiants. Une aide sociale peut ainsi être apportée : intégration sur le campus universitaire, bons plans étudiants. Une aide administrative peut également être apportée, si des démarches ont besoin d’être effectuées par l’étudiant. Ensuite, des modalités d’accompagnement sont réalisées pour répondre aux besoins particuliers. Ainsi, l’adaptation du temps de formation a été réalisée, des adaptations pédagogiques peuvent être mises en place, l’étalement du cursus… Egalement, 15 milliards d’euros sont désormais dédiés à des mesures visant à accompagner les étudiants en situation de handicap. Ainsi, un site internet est dédié pour trouver les contacts des référents handicap pour chaque établissement, les mesures mesures d’accessibilité prévues par l’établissement. Ensuite, le budget dédié à l’accompagnement des étudiants en situation de handicap a été doublé pour cette rentrée 2022. Comme nous venons de le montrer, de nouvelles adaptations des cursus au sein de l’université pour mieux répondre aux besoins des étudiants ont été mises en place pour cette rentrée 2022.

L'engagement étudiant.

Le service civique existe en France depuis de nombreuses années. Des missions sont proposées aux jeunes entre 18 et 26 ans exclus, sur des périodes comprises entre six mois et douze mois. Ces missions sont proposées dans divers secteurs, tels que l’animation culturelle, l’accompagnement des personnes en situation de handicaps ou dans le secteur de la petite enfance. Ainsi, dans le cadre du Plan jeunes, 220 000 volontaires du Service Civique ont été recensés en 2022. Les services civiques sont ouverts jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap. Être en Service Civique peut être possible en parallèle des études, ou pendant une césure. Le service civique est un engagement volontaire d’au moins 24 heures par semaine, au service de l’intérêt général. Les étudiants qui s’engagent au cours de leurs études peuvent demander à leurs établissements de reconnaitre les savoir-faire et compétences professionnelles acquises. Pour conclure, nous pouvons dire que le gouvernement a mis en place des mesures d’aides pour les étudiants pour la rentrée 2022. Comme nous venons de le démontrer à travers ces quelques lignes, des mesures pour le confort financier ont vu le jour depuis quatre ans, comme le gel des frais de scolarité en universités par exemple. Ensuite, les études sont désormais plus aménageables pour les étudiants. Ces dernières peuvent s’étaler, et le temps de travail et d’épreuves peut être aménagé. Enfin, l’engagement étudiant est désormais valorisé. Le service civique permet aux jeunes étudiants d’acquérir de nouvelles capacités dans un cadre professionnel en parallèle de leurs études, tout en étant rémunérés.