Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Comment réviser pour le brevet des collèges ? Guide pratique

Comment préparer l'épreuve du Diplôme National du Brevet (DNB) : rappel du fonctionnement de l'épreuve, guide pour réviser et réussir son brevet des collèges.

Comment réviser pour le brevet des collèges ? Guide pratique

Credit Photo : Elnur Amikishiyev 123RF

Fonctionnement du Diplôme National du Brevet (DNB)

Pour l’épreuve orale : celle-ci a lieu dans l’établissement scolaire
Pour les épreuves écrites : celles-ci ont lieu dans l’ordre suivant dans les académies métropolitaines :
— (3 heures) épreuve écrite de français
— (2 heures) épreuve écrite de mathématiques (ici une fiche de révision pour le théorème de Pythagore)
— (2 heures) épreuve écrite d’histoire-géographie enseignement moral et civique (ici nos astuces pour réviser pour le brevet d'histoire)
— (1 heure) épreuve écrite de sciences (physique-chimie, sciences de la vie et de la terre ou technologie = 2 disciplines sur 3)

Révision

Avant toute chose, il est important de se fixer un objectif, celui de la mention. C’est un bon moteur de révision qui te permettra d’être fier de toi. De plus, la mention te donne la possibilité de décrocher une bourse au mérite à condition d’être boursier. Il existe 3 catégories de mention pour le brevet :
— la mention assez bien (AB) : dès 480 points/800 points
— la mention bien (B) : dès 560 points/800 points
— la mention très bien (TB) : dès 640 points/800 points

Apprendre tout au long de l’année

On ne le répète jamais assez, mais l’apprentissage dès le commencement des cours est la clé de la réussite et d’un apprentissage de qualité. L’étape de la révision est la dernière avant de passer la fameuse épreuve du Brevet. C’est pourquoi, il est nécessaire dès que l’occasion se présente, c’est-à-dire le plus tôt possible, de relire ses cours chaque soir et chaque week-end pour ensuite les ficher de manière synthétique afin de les mémoriser plus facilement. Bien évidemment, une fiche n’est pas la retranscription de l’intégralité du cours, mais de l’essentiel. Elle peut prendre la forme de schéma, de carte mentale ou d’un cours classique, mais de petite taille.

Une bonne organisation

Une bonne organisation nécessite de s’y prendre quelques semaines en avance si ce n’est plusieurs mois à l’avance tout dépend de la capacité de chacun à apprendre, ré-apprendre et mémoriser rapidement, mais surtout de manière efficace. La meilleure organisation prend la forme d’un planning répartissant l’apprentissage des différentes matières dans le temps. Il est paraît évident que plus on s’y prend tôt plus on sera serein à l’approche du jour J, même si certains élèves carburent au stress.

Une bonne méthode de travail

Une bonne méthode de travail nécessite de connaître sa mémoire : est-elle visuelle ou auditive ? À partir de cette délimitation, souligner les notions, les phrases importantes, regarder une vidéo résumée ou encore apprendre à voix haute s’illustrent comme des astuces d’apprentissage qualitatives indispensables.

Se mettre en situation d’examen

La théorie, c’est bien, mais la pratique, c’est mieux. Que cela concerne l’écrit ou l’oral, il est primordial de s’entraîner en refaisant les exercices corrigés en classe, mais aussi dans les annales de Brevet et en s’exerçant à l’oral.

S’accorder des pauses

Après l’effort, le réconfort. Il est contre-productif de s’établir un programme très chargé sans pause à l’horizon. Sinon, cela aura pour effet de te décourager et donc de t'arrêter avant l’heure. C’est pourquoi, il faut que tu t’autorises à te détendre en prenant l’air, en regardant la télé, mais pas trop, bref en faisant quelque chose d’autre que réviser.

Réviser seul

Certaines personnes préfèrent travailler seule et cette technique de révision se vaut parfaitement. Toutefois, il faut savoir bien se gérer afin de ne pas se distraire sans personne pour te recadrer.

Réviser à plusieurs

À contrario, certaines personnes préfèrent travailler à plusieurs avec des camarades ou des membres de leur famille en étant interrogé par ces derniers.

Réviser chez soi

Tu peux travailler chez toi si tu te sens capable de rester concentré sur ce que tu as apprendre et non de te distraire avec la télé, l’ordinateur ou le téléphone portable. Réviser à la maison est idéal pour les personnes ayant besoin de parler à voix haute pour apprendre.

Réviser à la bibliothèque/à la médiathèque/au CDI du collège

Tu peux également travailler dans un endroit autre que chez toi, c’est-à-dire à la bibliothèque ou au CDI. Une ambiance de travail bien définie est stimulante pour se laisser l’opportunité d’étudier sans aucune distraction.

Être en forme

Dormir est la clé de la réussite : 7 heures de sommeil sont largement suffisants, mais pousser jusque 8 à 9 heures ne fait pas de mal. Te coucher tôt te permet de mieux assimiler les leçons apprises quelques heures auparavant.

Gérer son stress

Le jour de l’examen, il est normal d’être stressé, mais il ne faut pas que ce stress de désavantage de sorte à perdre tout tes moyens. Ce que tu peux faire pour te détendre, c’est de partir plus tôt de chez toi, de préparer tout les documents nécessaires, une petite collation si besoin mais surtout prendre une grande inspiration en te disant que tu vas y arriver et qu’il n’y a aucune raison pour que l’inverse se produise.

Prendre son temps

Pour chaque épreuve, prends le temps de lire et de relire l’énoncé. Rien ne sert de te précipiter. N’oublie pas ta montre afin de prévoir ton temps et d’anticiper. Assure-toi d’avoir bien compris la consigne et poses sur papier toutes les idées qui te passent par la tête relative au sujet. Prends 15 minutes pour te relire et corriger les fautes d’orthographe.


Tout se passera comme sur des roulettes, tu n’as pas de souci à te faire !