Comment chercher une coloc ou un appart pour la rentrée

La rentrée scolaire approche et est souvent synonyme de stress pour les étudiants en quête d'un logement. Qu'ils cherchent à s'installer seuls ou en colocation, il est quelques fois particulièrement complexe pour ces milliers de jeunes de trouver leur bonheur. Voilà alors quelques conseils qui pourront peut-être en aider plus d'un...

Une coloc ou un appart pour la rentrée

Credit Photo : Pexels

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !
Bien savoir ce que l'on veut...

Avant de se lancer dans cette grande aventure qu'est la recherche d'un logement, il faut déjà se poser les bonnes questions : qu'est-ce qui me convient ? Une colocation ? Un logement meublé ? Une location nue ? Toutes ces questions doivent avoir trouvé une réponse avant de commencer la recherche. Il faut alors savoir que la colocation a des avantages : réduction du coût du loyer, soirée cocooning entre coloc... MAIS attention aux inconvénients : coloc trop fêtard, maniaque, fumeur... À vous de choisir LE colocataire parfait !


Différences de prix du loyer selon les villes

C'est bien connu : un appartement situé en plein coeur de Paris ne coûtera pas le même prix qu'un appartement à Limoges. Il faut donc prendre en considération le coût des loyers de la ville dans laquelle on se projette. Voici alors quelques chiffres pour vous donner un ordre d'idée :

- Paris : en moyenne le loyer mensuel est de 873€ (les aides au logement nous seront ici d'une grande aide !) Les loyers en banlieue sont bien entendu relativement moins chers, mais toujours élevés avec une moyenne de 620€ mensuel.
- Nice, Lyon, Aix-en-Provence, Bordeaux et Marseille se trouvent aussi toutes avec des loyers entre 500 et 600€ : relativement moins cher que Paris, mais allez... qui dit mieux ?
- Nantes, La Rochelle, Grenoble et Toulouse (comment oublier ces jolies villes...) le loyer est ici encore (un peu) moins cher et est compris entre 400 et 500€.
- Enfin, Poitiers, Saint Étienne, Limoges, Angers... voilà des villes où le coût des loyers est plus raisonnable : moins de 400€ mensuel.


Les aides au logement à ne pas négliger

De nombreuses aides sont mises en place pour aider les étudiants à payer leur loyer. Ces aides financières se montrent bien souvent très précieuses et ne doivent pas être omises.

- LES APL
Les APL sont probablement les plus connues. Elles sont versées en fonction du montant du loyer ainsi que des ressources (des parents s'ils ont signé ou co-signé le bail ou bien de l'étudiant directement). Afin de ne pas avoir de (mauvaises) surprises : le site de la CAF permet de faire une simulation afin de savoir à combien s'élèvera cette aide dans votre cas précis. C'est tout bénéf' !

- Le LOCA-PASS
Le LOCA-PASS est une avance permettant aux étudiants de prendre en charge le dépôt de garantie. Cette somme est donc une sorte de prêt, pouvant s'élever jusqu'à 1 200€, qu'il faut par la suite rembourser à Action Logement. De quoi en aider plus d'un...

- La garantie VISALE
La garantie VISALE constitue elle aussi une grande aide pour les locataires dans un cas bien particulier : lorsqu'ils n'ont pas de garant. Cette aide permet à ces étudiants de trouver un logement plus facilement et aux propriétaires d'être confortés : double bénéfice !

- Le CROUS
Enfin, et comment finir sans l'avoir mentionné ? Le CROUS permet de proposer des logements étudiants moins chers pour ceux-ci. Il faut alors faire une simulation pour voir si vous êtes éligibles : ça vaut le coup de tenter !

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok