Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Marie de France, Lais - Fiche de lecture

Nous présentons ici une fiche de lecture des Lais de Marie de France, composés de 12 courts récits.

Marie de France

Credit Photo : Master of Jean de Papeleu, Public domain, via Wikimedia Commons

 

Présentation de l'oeuvre

Titre : Les Lais
Auteur
: Marie de France
Date de naissance
: milieu du XIIe siècle
Date de décès
: début du XIIIe siècle
Mouvement littéraire
: romantisme
Année de publication
: vers 1170, Contes versifiés
Genre de l'oeuvre
: amour courtois

 

Personnages principaux

- Guigemar : chevalier sage et courageux.
- Equitan : roi calculateur.
- Frêne : jeune fille douce et aimante.
- Bisclavret : dame malveillante et intolérante.
- Lanval : jeune chevalier audacieux.
- Yonec : jeune femme malheureuse et avide d'aimer.
- Laustic : jeune femme avide d'amour.
- Milun : chevalier courageux et habile.
- Chaitivel : jeune homme défaitiste et malheureux.
- Tristan : jeune homme sensible et amoureux.
- Iseult : jeune femme sensible et amoureuse.
- Eliduc : chevalier brave.

 

Résumé de l'oeuvre par lai

Premier lai - Guigemar

Guigemar, chevalier sage et courageux de Petite-Bretagne, est le fils d'un vassal. L'amour ne l'intéresse pas jusqu'à ce qu'il se blesse, un jour lors de la chasse : alors que sa flèche tue une biche, elle rebondit sur lui. L'animal blessé lui annonce que sa guérison nécessite l'amour d'une femme. C'est alors qu'il croise le chemin d'une femme séquestrée par son mari dont il tombe amoureux. Elle débute avec lui une relation adultérine avant que la relation soit découverte. « La dame confie à Guigemar sa tunique à laquelle elle fait un noeud, et lui permet d'aimer celle qui arrivera à le défaire. De même, Guigemar lui accroche sa ceinture autour de la taille et elle n'est autorisée à aimer que celui qui parviendra à enlever la ceinture sans la briser ». Deux années s'écoulent durant lesquelles les deux amants sont séparés. La dame arrive à s'échapper de sa condition et retrouve le chevalier Guigemar. Les deux amants dominent l'épreuve de la tunique et de la ceinture avec succès.

 

Deuxième lai – Equitan

Equitan est roi des « Nauns ». Il tombe amoureux de la femme de son sénéchal. Cet amour est réciproque. Euqitan est prié de se marier afin de prolonger sa lignée. Sa maîtresse et lui planifient alors la mort du sénéchal. Par traîtrise, ils préparent un bain d'eau bouillante et l'invitent à y entrer. Le sénéchal les surprend alors que le bain est prêt, par honte et oubliant que l'eau est bouillante, Equitant se jette dans le bain et le sénéchal comprenant leur horrible plan y jette sa femme.

 

Troisième lai - Le Frêne (Freisne)

Une femme accouche de soeurs jumelles qu'elle nomme Frêne et Coudrier. À une époque où la croyance voulait que la naissance de jumelles était le fruit de deux hommes différents, la mère décide d'envoyer Frêne dans un couvent afin de ne pas être accusée d'adultère. Un chevalier, Goron en tombe amoureux et fait d'elle son amante. Il l'abandonne quelque temps plus tard au motif qu'elle n'est pas assez noble. Il se destine alors à épouser Coudrier, la soeur de Frêne. Frêne est reconnue par sa mère lorsqu'elle étend son étoffe sur le lit des épousés. Goron annule son mariage et épouse Frêne.

 

Quatrième lai - Bisclavret (Garwaf)

Un baron s'absente trois jours par semaine. Sa femme pensant à une infidélité, il finit par lui révéler son secret : trois fois par semaine, il enlève ses vêtements, les dissimule et se transforme en loup. Il lui révèle également le lieu où il garde les vêtements lui permettant après chaque transformation de retrouver son apparence humaine. Terrifiée par cet aveu, la dame cherche à fuir son mari. Elle se tourne alors vers un chevalier dont elle a toujours refusé les avances pour l'aider à dérober les vêtements de son époux qui l'aident à retrouver sa forme humaine. Ce dernier est d'ailleurs recherché dans tout le royaume. Un an s'écoule avant de le retrouver. Il avait été pris en chasse par le roi et ses gens. Paniqué à l'idée d'une terrible fin, il s'incline devant ses traqueurs. Les chasseurs s'étonnent de son comportement humain. Le roi l'emmène au château. Quelque temps plus tard, il arrache le nez de sa femme et s'en prend à son amant devant tout le monde. La dame est alors soumise à la torture afin d'expliquer l'hostilité spécifique de la bête envers elle et son amant. Elle avoue la vérité. Ce secret dévoilé, elle et son amant sont bannis du royaume.

 

Cinquième lai – Lanval

Un chevalier de la cour du roi Arthur est oublié par celui-ci lors de la distribution à ses vassaux des biens et richesses. Il s'exile et erre dans la forêt avant de rencontrer au bord d'une rivière, une jolie fée qui le courtise. Lanval en tombe amoureux, mais cet amour doit rester secret. Un jour, la reine Guenièvre lui fait des avances qu'il refuse. Cette dernière éconduite l'accuse de n'avoir « aucun désir pour les femmes ». S'ensuit alors un long procès dont l'objet est la révélation du nom de la maîtresse de Lanval. La dame féérique apparaît au procès malgré la rupture de la promesse. Elle l'emmène sur l'île d'Avalon.

 

Sixième lai - Les deux amants

Le roi du Val de Pîtres a une fille qu'il aime si profondément qu'il se refuse à l'accorder en mariage. Lorsqu'on lui demande de soumettre sa fille au mariage, il décide d'accéder à la demande de quiconque de l'épouser s'il parvient à porter sa fille hors de la ville jusqu'au sommet du mont sans se reposer. Aucun n'y arrive. La jeune demoiselle aime en secret un chevalier. Cette dernière demande à ce qu'il boit un filtre de vigueur afin de réussir l'épreuve. Il refuse et réussit à la porter jusqu'en haut de la montagne. Il meurt d'épuisement et la jeune demoiselle de chagrin.

 

Septième lai – Yonec

Une jeune femme mariée à un homme riche et plus âgé qu'elle est condamnée dans une tour avec sa soeur, âgée et veuve, pour lui tenir compagnie afin qu'il puisse la surveiller. Elle prie pour échapper à son destin lorsqu'un jour un autour entre dans sa chambre avant de se transformer en un beau chevalier. Agacé par tant de bonne humeur, le mari finit par découvrir la relation adultérine de sa femme et fait poser des pièges pour tuer le chevalier. Ce dernier finira empalé.

 

Huitième lai - Le Rossignol (Laustic)

À Saint-Malo, une femme mariée tombe amoureuse de son voisin. C'est un amour réciproque. Tous les jours, elle passe du temps à sa fenêtre et toutes les nuits, elle fausse compagnie à son mari pour rejoindre son amant. Son mari dubitatif face à un tel comportement finit par l'interroger. Elle répond qu'elle aime écouter le chant du rossignol à la fenêtre. Le mari jaloux pose alors des pièges afin de capturer et tuer le rossignol. Pour que son amant comprenne pourquoi elle ne viendra plus à la fenêtre, la dame lui envoie le rossignol.

 

Neuvième lai – Milun

Un preu chevalier du Pays de Galles a une amie enceinte hors mariage. Pour cacher ce secret, elle le confie à sa soeur qui l'élève comme son fils avant de le faire chevalier. Milun part en quête d'aventure. Son amie est mariée par son père durant son absence. Lorsqu'il revient, il adresse des lettres cachées dans le plumage d'un cygne pour communiquer avec son amie. Lors d'un tournoi, Milun est battu par le fils de son amie. Le mari de son amie décède et il se marie avec elle.

 

Dixième lai - Le Malheureux (Chaitivel)

À Nantes, une dame est courtisée par quatre hommes. Elle tombe amoureuse des quatre. Lors d'un tournoi, trois de ces amants sont tués et le quatrième est blessé. L'infortuné demande à ce qu'on l'appelle « pauvre malheureux », car des quatre, il est désormais le seul à souffrir de ses blessures et en raison de son impotence, il ne peut épouser la dame.

 

Onzième lai - Le Chèvrefeuille

En Cournailles, un jeune homme du nom de Tristan a été chassé par son oncle. Il apprend que pour la Pentecôte Iseult sera présenté à Tintagel. Ce dernier grave son nom sur un bâton sur le chemin que la reine emprunte afin qu'Iseult puisse prendre connaissance de son retour. « Ce bâton signifie que Tristan et Yseult sont comme le chèvrefeuille qui s'enroule autour du coudrier : si l'on sépare ces deux plantes, toutes deux meurent aussitôt ».

 

Douzième lai – Eliduc

Eliduc, jeune et brave chevalier de Petite Bretagne, vit avec sa femme Guideluec. Il est forcé à l'exil par des jaloux. Au cours de son exil, il a une relation adultérine avec Guilliadon la fille du roi d'Exeter sans lui avouer qu'il est déjà marié. Il retourne en Petite Bretagne se montrant sous un mauvais jour à sa femme. Il revient en Angleterre afin de rejoindre Guilliadon et la ramener en Petite Bretagne.