Juste la fin du monde, Jean-Luc Lagarce - Fiche de lecture

"Juste la fin du monde" est une oeuvre de théâtre écrite par Jean-Luc Lagarce en 1990. À cette époque, le jeune Lagarce est étudiant et atteint du sida depuis deux ans.

Juste la fin du monde, Jean-Luc Lagarce

Credit Photo : Unsplash Kourosh Qaffari

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Résumé de l'oeuvre
Personnages principaux
Thèmes abordés dans l'oeuvre


Résumé de l'oeuvre

Louis, 34 ans, sait qu'il va bientôt mourir. Il décide de retrouver sa famille, à laquelle il n'a pas rendu visite depuis douze ans, pour leur annoncer la terrible nouvelle. Néanmoins, une fois dans sa famille, les choses ne se passent pas comme il l'avait espéré.

Dans la première partie du texte, les différents membres de la famille s'adressent mutuellement de nombreux reproches.

La mère lui reproche de ne pas lui avoir rendu visite plus tôt. Suzanne lui reproche de ne pas l'avoir prévenue de sa visite. L'atmosphère est très conflictuelle et finalement, Louis décide de partir sans avoir révélé à ses proches la raison principale de sa visite.

Dans la deuxième partie du texte, les tensions sont loin de s'apaiser. Le frère et la soeur se disputent pour savoir qui raccompagnera Antoine à la gare. Chacun émet des reproches aux autres, faisant parfois référence au passé, au temps de leur enfance. Antoine, par exemple, reproche à Louis son attitude d'enfant sans cesse en quête d'amour auprès de sa maman. Catherine indique qu'Antoine est brutal, ce qui déclenche une colère très importante d'Antoine, tournée vers Louis.

L'épilogue de l'oeuvre se déroule après la mort de Louis. Celui-ci regrette de ne pas avoir poussé "un grand et beau cri".


Personnages principaux

Louis, 34 ans, est le personnage principal.
La mère a 61 ans, mais n'est pas dotée d'un prénom.
Suzanne, la soeur de Louis, a 23 ans.
Antoine, son frère cadet, a 32 ans, et est marié avec Catherine (32 ans également).


Thèmes abordés dans l'oeuvre

Les principaux thèmes abordés dans "Juste la fin du monde" sont les suivants :

- Le jugement émis par la famille : le vocabulaire employé est fortement connoté autour du jugement, du vocabulaire juridique, du tribunal. Louis est accablé de reproches pour s'être absenté pendant douze longues années, et sa famille le juge très durement. Elle ne lui prête pas d'attention et ne s'interroge pas sur la raison de sa venue soudaine après douze ans d'absence. L'auteur veut ici montrer que les jugements rapides peuvent être dangereux et qu'il convient de s'interroger sur les raisons des agissements des autres, avant de les juger.

- La perte de vue des priorités : les différents personnages ne cessent de se disputer pour des petites choses sans importance, pour des tournures de phrases qui ne leur conviennent pas. Ils se corrigent les uns les autres de façon assez expéditive et souvent méprisante. Pendant ce temps, ils ne s'intéressent pas aux véritables priorités et à la raison de la présence de Louis dans leur famille aujourd'hui.

- La mort : elle est sous-jacente dans l'ensemble de la pièce, mais elle n'est finalement pas annoncée, comme laissée en suspens.

La pièce "Juste la fin du monde" a connu un grand succès post-mortem. Elle a également été adaptée au cinéma en 2016.



Références :

- Juste la fin du monde, texte intégral, Jean-Luc Lagarce
- Juste la fin du monde, film de Xavier Dolan