Pimido

Jeunes diplômés, quand on ne sait plus quoi faire pour trouver un job...

Comment ne pas déprimer et tomber dans la procrastination quand les choses ne se passent pas comme prévu côté emploi ? Après avoir déployé de multiples lettres de motivation sur la Toile, fréquenté des forums d'emploi plus qu'il n'est permis de le faire dans toute une vie, pointé chez Pôle Emploi, contacté les anciens de l'école... Que reste-t-il à faire afin de trouver, enfin, un travail ?

Jeunes diplômés, quand on ne sait plus quoi faire pour trouver un job...

Credit Photo : Google

Inscris-toi !

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

On job date ?

Le job dating est un proche du speed dating. Le principe ? Rencontrer un max de recruteurs dans un laps de temps limité, convaincre le plus de personnes possible pour décrocher un second rencard ou mieux encore, décrocher directement le poste ! Le hic : savoir se comporter correctement à cet entretien et savoir séduire avec ses compétences.

On suit une formation ?

Consacrer quelques petites semaines à peaufiner ses connaissances ou élargir ses compétences afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail. Suivre une formation est un excellent + sur le CV et montre que l'on prend son avenir entre nos mains. Le hic : le coût de la formation et le financement de la formation selon notre statut.

On retourne à l'école ?

Si une formation ne suffit pas, peut-on envisager le retour à l'école pour augmenter son niveau de diplôme ou pour aller voir si l'herbe est plus verte dans un autre secteur ? Le hic : les années d'études supplémentaires, le manque de garantie d'embauche à la fin de ces nouvelles années d'études.

On va en cours pour apprendre à se mettre en valeur ?

Certaines écoles proposent déjà des cours pour apprendre à se vendre en entretien ou via son CV et sa lettre de motivation. Autrement, Emploi Store (de Pôle Emploi) propose également des cours en ligne - des MOOCS - pour mettre toutes les chances de son côté. Pas de hic en particulier : l'on va certainement nous apprendre des choses que l'on sait déjà, mais les conseils vont toujours nous permettre d'améliorer notre candidature. Et puis, revoir les bases, c'est important également.

On se prend un job alimentaire ?

Occuper un job alimentaire en attendant que l'on trouve mieux ? À condition bien sûr de ne pas s'éterniser et savoir rebondir après ce job. Le hic : encore faut-il trouver un job alimentaire pas trop éloigné du secteur qui nous intéresse (on pense au CV et à la justification de ce job) ! Ne pas se laisser piéger par le confort d'une activité rémunérée, difficile de retourner à la recherche pure sans revenus.


L'essentiel est de ne pas baisser les bras ; la persévérance payera ! Notez qu'il existe d'autres pistes à explorer comme tester d'autres supports de candidatures tels que le CV vidéo par exemple... Avez-vous d'autres idées à exploiter ?

devient

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com, vous en acceptez l'utilisation. Privacy PolicyOK