Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?

Nous savons tous que le XXe siècle a été le siècle des grandes organisations. Qu'il s'agisse d'institutions publiques organisées ou d'entreprises, elles se sont développées et acquièrent un pouvoir énorme. Non seulement elles ont protégé les emplois, mais grâce à une production à grande échelle, de nombreux produits sont devenus moins chers et plus accessibles ; elles ont fourni de nouveaux services, mais elles ont également généré de nouveaux dommages, plus puissants en taille et en étendue.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?

Credit Photo : Pexels

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Aujourd'hui, les grandes organisations continuent de nous offrir un environnement de réflexion morale. Un espace dans lequel l'individu agit avec les autres de manière organisée, remplissant des rôles et des fonctions. Un lieu où de nombreuses professions, auparavant exercées libéralement, sont exercées dans et à travers une ou plusieurs organisations. Ce domaine est caractérisé par certains types d'influences spécifiques sur la moralité de l'individu, telles que la pression des collègues et des supérieurs ou les mesures de performance et de récompense.

Compte tenu de l'influence que l'organisation exerce sur l'individu et du plus grand impact que les organisations ont, la question se pose de savoir comment l'individu fait pour devenir acteur dans une organisation ?


I. Les traits inhérents à l'acteur
II. Le type d'organisation peut déterminer le type d'individu
III. Les facteurs qui feront évoluer un individu d'une façon ou d'une autre


I. Les traits inhérents à l'acteur

L'individu est le centre de l'organisation et de la société : il est immergé, par essence, dans une culture qui l'imprègne d'éléments symboliques à travers lesquels il voit la réalité environnante. Dans l'ère dite mondiale, tant les êtres humains que les organisations et les nations sont au milieu d'un essaim de chocs culturels, de peurs fondées, d'incertitude, de turbulence, de manque d'engagement, entre autres, qui les fait agir d'une façon ou d'une autre...


II. Le type d'organisation peut déterminer le type d'individu

Dans ce large éventail, essentiellement deux types d'organisations sont prédominantes : publiques et privées. Leurs justifications sont différentes, car dans le cas des premières, étant donné qu'elles dépendent pratiquement du budget public pour leur fonctionnement, les rythmes et les tendances sont marqués par le déficit ou surplus.

Quant aux organisations privées, leur rationalité est centrée sur la recherche du profit. Pour cela - au même titre que dans l'organisation publique - différents mécanismes sont mis en pratique tels que des stratégies pour atteindre non seulement la permanence, mais aussi la consolidation dans leurs industries respectives et positionner l'organisation dans une nouvelle étape de développement.
Nous voyons ainsi, deux façons de fonctionner, deux façons quelque peu différentes par lesquelles un individu devient acteur dans son organisation.


III. Les facteurs qui feront évoluer un individu d'une façon ou d'une autre
Facteurs socioculturels :
  • Connaissances
  • Appartenances à un groupe
  • Culture
  • Expériences personnelles
Facteurs d'ordre psychologique :
  • Personnalité
  • Émotions


  • Ouverture possible : les relations individu-organisation et la communication interpersonnelle ?

    Alors que les relations qui s'établiront entre un individu et l'organisation où il travaille peuvent être dictées par la façon d'être et d'agir de l'individu et du type d'organisation (comme nous l'avons vu précédemment), il est aussi vrai qu'un autre aspect important doit être pris en compte : qu'en est-il de la communication qui se fait entre les différents individus évoluant au sein d'une même organisation ?

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok