Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Guide pour présenter à l'oral : astuces, attitudes

Les épreuves orales sont pour de nombreux candidats une source importante de stress et d'anxiété. La peur de l'examinateur qui va évaluer vos connaissances et devant lequel vous allez présenter votre travail peut être déstabilisante et pénalisante pour la réussite finale à un concours ou à un examen. Nous allons donc voir quelles sont les astuces à connaître et les attitudes à adopter pour réussir cette étape tant redoutée.

Guide de la présentation à l'oral

Credit Photo : Unsplash Teemu Paananen

 

1. Maximisez votre temps de préparation

Pour ce faire, il est préconisé de soigner votre brouillon. Il est indispensable d'utiliser le brouillon qui vous est fourni pour annoter les idées principales choisies. Il faut absolument éviter de rédiger de longues phrases et de vous contenter d'écrire les quelques points que vous souhaitez évoquer sous forme de tirets afin de maximiser votre temps de préparation. De même, vous avez tout intérêt à n'utiliser que le recto de vos feuilles de brouillon afin de gagner en organisation et en clarté lors de votre présentation. Chaque feuille de brouillon doit également être numérotée afin d'éviter tout saut de page et donc toute confusion lors de votre présentation. Il est également recommandé d'adopter une écriture lisible pour vous éviter tout problème de relecture.

2. Structurez vos propos

Il est indispensable de démarrer votre présentation orale par une introduction. Pour ce faire, il convient d'utiliser une phrase d'accroche afin de montrer à l'examinateur que le sujet est maîtrisé. Il faut si possible trouver une phrase d'accroche originale pour vous démarquer des autres candidats. Cette originalité peut passer par l'utilisation de citations ou de données chiffrées précises.

L'énonciation claire de chacune des parties de l'exposé est également importante pour que le correcteur puisse apprécier la logique de votre raisonnement. Cette énonciation se fait à la fin de votre introduction. "La problématique étudiée sera traitée de la manière suivante : dans un premier temps, nous aborderons… pour dans un second temps nous focaliser sur...".

3. Maîtrisez votre attitude

L'une des règles de base est bien entendu la politesse. Même si cela relève du savoir-vivre en société et du bon sens il est indispensable de le rappeler. En effet, pour donner une bonne impression à l'examinateur, il est nécessaire d'appliquer les bases élémentaires de politesse. À titre d'illustration, en début de présentation il faut absolument saluer son auditoire "Bonjour Madame / Bonjour Monsieur" et en fin de présentation en faire de même "Je vous remercie Madame / Monsieur de m'avoir écouté". Il faut également opter pour une posture enthousiaste qui passe par le sourire, l'entrain et le dynamisme afin de montrer au jury que l'on content d'être là et que l'on prend du plaisir à présenter le sujet choisi. L'idée est aussi de se démarquer des autres candidats et de laisser une bonne image de soi à l'examinateur. En effet, un correcteur aura plus tendance à favoriser un candidat rayonnant plutôt qu'un candidat triste et renfermé sur lui-même.

4. Soignez votre aspect physique

La première impression d'un jury passe par l'aspect extérieur du candidat. Il est important de soigner votre tenue vestimentaire et de ne pas vous présenter à l'oral en tenue de sport ou en short. Pour les hommes, il est généralement préconisé de privilégier le costume (le noeud papillon ou la cravate ne sont pas forcément indispensables) ou éventuellement le jean et la chemise.

Pour les femmes, il est généralement recommandé de favoriser la robe (sans trop en faire, il faut éviter les robes de soirée) ou le tailleur. Il ne faut également pas oublier de faire un effort sur la coiffure et d'être proprement rasé pour les hommes.

5. Soyez attentif à la posture adoptée

La posture adoptée lors de la présentation orale est très importante. Le jury est attentif à l'attitude du candidat. Il vous faut absolument éviter d'être avachi sur votre chaise ou d'avoir un comportement trop désinvolte. Il convient donc d'être sérieux et cela passe par une assise correcte sur la chaise (privilégier le dos droit) et par la pose des mains sur le bureau situé devant vous. Il est nécessaire également d'éviter de vous recoiffer trop souvent, car cela dénote un manque de confiance en vous. L'élocution est également très importante. Elle passe par une bonne articulation, mais aussi par une cadence modérée. Cela va vous permettre de gagner en clarté et au jury d'apprécier au mieux la qualité de vos propos. D'un point de vue stratégique, cela permet aussi de raccourcir l'épreuve orale du fait de propos énoncés à une vitesse modérée. Dernièrement, regardez l'examinateur dans les yeux, autant que possible, et illustrez vos propos avec des exemples pour justifier que vous maîtrisez les acquis théoriques.


Si vous suivez tous ces conseils, votre épreuve orale devrait très bien se dérouler. Alors, appliquez à la lettre les recommandations faites, croyez en vous et en vos propos et la réussite sera au rendez-vous.