Fiche de lecture - Le Malade imaginaire, Molière

Le Malade Imaginaire est une comédie-ballet écrite par Molière (de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin) en 1673 (année de la mort de Molière). L'oeuvre est en trois actes et rédigée en prose.

Moliere le malade imaginaire

Molière le malade imaginaire - Wikipedia

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Personnages

Le personnage principal de l'oeuvre est Argan, le fameux « malade imaginaire » éponyme. Celui-ci se croit sans cesse gravement malade, alors qu'il est en très bonne santé. Il ne cesse de recourir à ses différents médecins, messieurs Purgon et Diafoirus. Ceux-ci se moquent de leur patient et lui administrent toutes sortes de remèdes destinés à lui faire plaisir et à le rassurer, non nécessaires du fait de son état de santé réel.

La servante d'Argan, Toinette, se moque des médecins de son maître. Elle se déguise en médecin et prodigue à Argan de nombreux conseils ironiques, qui visent à tourner en ridicule le comportement des deux médecins d'Argan.

Argan est marié à Beline, qui lui fait croire qu'elle est très attentive à sa santé et à ses besoins, mais attend en réalité sa mort avec une grande impatience pour pouvoir hériter de sa fortune.


Trame

La servante Toinette veut aider la fille d'Argan, Angélique, qui veut épouser Cléante. Son père refuse catégoriquement cette union et veut pousser sa fille à épouser son médecin, Diafoirus. Toinette incite Argan à se faire porter pour mort. Sa compagne, Béline, le croyant vraiment mort, va hurler sa joie d'en être débarrassée et de pouvoir hériter de son patrimoine. Sa fille, en revanche, sera vraiment très attristée par le décès (supposé) de son père. Une fois « revenu à la vie », Argan accepte que sa fille épouse Cléante et non Diafoirus, mais exige qu'il devienne médecin à son tour. La conclusion de l'oeuvre réside dans un conseil donné par le frère d'Argan, qui lui recommande vivement de devenir lui-même médecin désormais. « Il n'y a pas besoin d'études, lui réplique-t-on en recevant la robe et le bonnet, tout galimatias devient savant, et toute sottise devient raison. »


Thèmes

Le thème principal du Malade Imaginaire de Molière est une satire des médecins et de leurs comportements : ils sont montrés ici comme imbus d'eux-mêmes, utilisant un vocabulaire très technique qu'ils ne comprennent parfois pas complètement mais qui leur donne une contenance, et se sentent importants dès lors qu'ils revêtissent un habit de médecin.

Molière veut également se moquer de l'amour de la vie, tellement fort chez certains qu'il les conduit à des agissements complètement injustes. C'est le cas ici par exemple d'Argan qui aime tellement la vie qu'il n'a plus de morale, de se rend pas compte que sa femme se joue de lui, veut à tout prix que sa fille épouse un médecin pour que celui-ci puisse lui prodiguer des soins quitte à rendre sa vie malheureuse.

Comme beaucoup d'oeuvres de Molière, le Malade Imaginaire est avant tout une satire de l'époque et de certains de ses personnages.

L'ironie finale relative à cette pièce réside dans le fait que Molière joue un homme malade, et qu'il va finalement mourir sur scène en train de jouer cette scène, le 17 février 1673.