Fiche de lecture : « Caligula », Camus

« Caligula » est la première pièce écrite par Albert Camus, l'inscrivant ainsi dans la période la plus pessimiste de sa carrière, connue sous le nom du cycle de l'absurde.

La Peste de Camus

Credit Photo : Unsplash Cesar Viteri

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Bien qu'écrite en 1937, elle a été jouée pour la première fois en 1945 et Camus a continué à y travailler jusqu'à ce qu'elle prenne sa forme définitive en 1957, vingt ans après sa première version, ce qui est un signe indéniable que cette oeuvre avait une signification très particulière pour lui.


Titre


Caligula


Auteur


Albert Camus


Date de publication


1944


Genre


Pièce de théâtre : drame en quatre actes


Résumé


Le livre parle d'un ancien empereur de Rome nommé Caligula qui devient complètement fou après la mort de sa soeur qui était aussi sa bien-aimée.

C'est de cette mort qu'il tire sa folie, au début il disparaît pendant quelques jours et à son retour il est totalement transformé, il veut réaliser des choses impossibles comme changer l'ordre de la nature. En réalité, il applique une logique qui n'est pas si incompréhensible, en premier lieu il applique le raisonnement selon lequel si la seule chose importante est d'obtenir de l'argent, la vie humaine n'a pas d'importance et il n'est pas important de faire une chose ou une autre. D'autre part, et puisque c'est lui qui a le pouvoir, il veut pouvoir l'utiliser sans limites, pour cela il doit être un homme totalement libre, comme le sont les dieux. Et il va y arriver.

A partir de ce moment, il met vraiment sa logique en pratique, il ordonne de tuer qui il veut (même les parents ou les enfants de ses plus proches compagnons), il ordonne quand il faut avoir faim, etc. Il veut devenir Dieu et pour cela il croit qu'il est nécessaire d'être aussi cruel que les dieux.

Cette attitude déplaît aux gens, surtout aux Patriciens qui sont tout à fait prêts à y mettre fin, même s'ils attendent avant de passer à l'acte.

Pendant cette attente, Caligula continue à jouer son rôle, l'un après l'autre, mais c'est après quatre ans de son règne que les Patriotes exécutent leur plan.

Ils sont entrés tous ensemble dans la chambre de Caligula et entre eux, ils l'ont poignardé jusqu'à ce qu'il tombe à terre et qu'il meure après quelques hésitations.


Personnages principaux


• Caligula, empereur de Rome.

• Cæsonia, vieille maîtresse de Caligula, elle l'aide à faire des atrocités, contre son gré... elle se présente elle-même comme « la vieille maîtresse », au début et à la fin de la pièce.

• Hélicon, ancien esclave, affranchi par Caligula. Il représente le fidèle serviteur de Caligula. « Né esclave » il a été libéré par Caligula.

• Cherea est la figure de l'intellectuel, à la fois lié aux patriciens par le danger que représente Caligula pour leur vision du monde, mais au-dessus de ce groupe dont la vision des choses se limite aux intérêts personnels des uns et des autres.

• Senectus, Metellus, Lepidus, Octavius, Mereia, Mucius sont les patriciens

• Scipion est un personnage double, il y a le fils et le père.


Thèmes


Caligula est le personnage historique choisi par Albert Camus pour transposer certaines de ses idées sur l'absurde, cet angle d'existentialisme dont l'étude est largement exposé dans « Le mythe de Sisyphe ».

Le thème du pouvoir est omniprésent dans l'ensemble de l'oeuvre, un sujet intemporel. La même cour de flagorneurs qui craignait au départ pour sa vie et qui suppose que la mort de Drusila l'a irrémédiablement bouleversé, commence à subir les décisions que, dès ce jour, le jeune empereur commence à prendre, avec la seule complicité de son serviteur Hélicon et de sa femme Cæsonia, qui se prêtent à suivre le jeu de l'implacable logique absurde dont il imprègne ses décisions.

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok