Pimido

Les Femmes Savantes de Molière : résumé et analyse

Les Femmes savantes est une comédie en cinq actes écrite par Molière et jouée à Paris en 1672. De quoi parle cette pièce ? Cet article dresse un résumé et une analyse de cette comédie.

Les Femmes savantes

Credit Photo : Unsplash Aziz Acharki

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Résumé des Femmes savantes
Quelques idées d'analyse sur Les Femmes savantes

Résumé des Femmes savantes

Cette comédie raconte l'histoire d'une famille dont les principales femmes (mère, belle-soeur et une des filles) vivent surtout sous l'influence d'un savant qui, en réalité, ne l'est pas. Ainsi, Philaminte, Bélise et Armande se retrouvent souvent captivées par des poèmes et d'autres histoires savantes de cet homme alors que tout ce qui intéresse ce faux savant est l'argent de la famille.

Alors qu'elles ne se rendent pas compte de grand-chose, le mari, son frère et une autre des filles ont compris le petit jeu du faux savant. Mais Chrysale, Ariste et Henriette n'ont pas l'intention de s'y opposer ouvertement.

Clitandre et Henriette veulent se marier même si, au départ, Clitandre courtisait Armande, la soeur. Ainsi donc, Clitandre et Henriette veulent le soutien de toute la famille. Le père et l'oncle sont d'accord pour le mariage, mais ce n'est pas le cas des trois femmes savantes : Philaminte, Bélise et Armande. La mère veut qu'Henriette épouse plutôt Trissotin dans le but de garder science, philosophie et savant à la maison. Le père ne veut toujours pas vraiment s'opposer aux désirs de sa femme. Enfin, c'est Arieste qui déjoue le double jeu de Trissotin et le mariage peut avoir lieu.

Quelques idées d'analyse sur Les Femmes savantes

Pour mieux comprendre Les Femmes savantes, il faut savoir qu'en 1672, une bonne partie des femmes avaient le souhait de paraître savantes. Ce n'était pas rare de rencontrer des femmes qui étudiaient le grec ou s'intéressaient à la physique, par exemple.

Dans cette comédie, Molière ne prétend pas se moquer des femmes, il ne veut pas non plus aller contre l'éducation des femmes. Ce qu'il veut est plus subtil, Molière aimerait que les femmes éduquées sachent, tout de même, garder une certaine modestie.

Les Femmes savantes est une comédie joyeuse, pleine de finesse, mais où les moeurs sont très présentes.

Les idées de Molière et son « je » dans l'oeuvre

Dans ce chef-d'oeuvre de la littérature française, Molière expose ses propres idées et son propre « je ». Alors que par ses autres oeuvres, l'on suppose un homme défenseur des femmes et de leur émancipation, ici, on lit plutôt le contraire. Tout se joue dans la subtilité des mots et des idées. En effet, il faut voir dans Les Femmes Savantes, un Molière qui se moque de lui-même : une expérience personnelle, une mise en abyme de sa propre personne ? Sans doute.

Une analyse de cette comédie de Molière doit forcément inclure une partie consacrée à la forme textuelle. Cette pièce de théâtre est écrite en vers, en alexandrins et elle a une forte musicalité. Les compétences langagières de Molière sont incontestables, les codes sont là : amour, exaltation, désespoir, grivoiserie...

En conclusion, l'on peut dire que dans Les Femmes savantes, tous les éléments sont réunis, aussi bien de forme que de fond, pour parler d'une vraie perle de la littérature.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Fiche de lecture : méthode
Méthodologie de la lecture analytique
Les thèmes dans "Pantagruel" de François Rabelais
Comment analyser un schéma narratif ? Exemple avec Candide de Voltaire
À quoi ça sert de faire une dissert, un commentaire, une fiche de lecture, un rapport de stage ou un exposé ?

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com, tu en acceptes l'utilisation. Privacy PolicyOK