Arsène Lupin - Résumé, personnages et thèmes

Arsène Lupin est un personnage de fiction créé par Maurice Leblanc, en 1905. Maurice Leblanc est un auteur normand né en 1864 à Rouen, qui se spécialise très rapidement dans le genre policier et invente de toutes pièces le personnage d'Arsène Lupin, gentleman cambrioleur.

Arsène Lupin - Résumé, personnages et thèmes

Credit Photo : Léo Fontan, CC0, via Wikimedia Commons

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

 

Les débuts d'Arsène Lupin

La première apparition du personnage d'Arsène Lupin remonte à 1905, avec la publication de « L'arrestation d'Arsène Lupin ». L'oeuvre remporte dès le début un vif succès populaire, et Maurice Leblanc est très vite sommé de donner une suite à ces aventures rocambolesques de ce héros hors du commun.

Deux ans plus tard, en 1907, « Arsène Lupin, gentleman cambrioleur » est publié sous la forme d'un livre regroupant neuf aventures individuelles, reprenant notamment l'Arrestation d'Arsène Lupin, ainsi que d'autres nouvelles parues initialement dans la revue « Je sais tout ».

Les aventures d'Arsène Lupin fascinent les lecteurs et déchaînent les foules. Elles sont très vite adaptées au théâtre, où elles rencontrent également un grand succès, en France et aux États-Unis notamment.

Le personnage d'Arsène Lupin et les autres personnages

Le personnage d'Arsène Lupin est déroutant. Il s'agit d'un homme au bon coeur, qui ne cesse de se déguiser, de se travestir, de commettre des exactions et de solutionner des problèmes d'apparence insoluble. Il est partout où on ne l'attend pas, jamais là où on le cherche, toujours à contre-courant, et il réapparaît sans cesse sous de multiples identités. Au début de sa carrière fictive, il est cambrioleur, puis il se spécialise peu à peu dans des missions de détective privé pour lesquelles il excelle.

Son caractère est multiple, souvent surprenant. Il est charmeur autant qu'il énerve, il est parfois très enfantin et souvent très sérieux. Souvent moqueur, il est un personnage mystérieux et insaisissable, ce qui crée tout le charme de Lupin et l'attachement de ses lecteurs. Il est sportif, court vite, parvient à s'échapper de toutes sortes de situations cocasses ou dangereuses. Il n'hésite pas à utiliser des pseudonymes durant ses aventures, créant des rebondissements toujours surprenants, puis il change une nouvelle fois de nom, d'identité, d'adresse, d'apparence, entraînant le lecteur dans une course effrénée. Son parcours est hors du commun, car il maîtrise à la fois le droit et les arts, la médecine et la comédie. C'est une sorte de couteau suisse talentueux, courageux, doté d'un culot improbable. Il tourne souvent ses victimes en dérision, leur demande des rendez-vous et les séduit avant de les cambrioler quelques jours plus tard de façon innocente. Facétieux et insaisissable, Lupin énerve autant qu'il séduit.

Au cours de ses aventures, Arsène Lupin croise de nombreux personnages. En 1904, il évolue ainsi aux côtés de Sherlock Holmes (qui sera finalement appelé Herlock Sholmes), qui déjouera plusieurs de ses intrigues.

Quelques mois plus tard, c'est aux côtés d'un autre personnage haut en couleur que Arsène Lupin officiera, Théodore Béchoux, jeune brigadier de police.

Les thèmes abordés

Le personnage d'Arsène Lupin est un moyen détourné, pour Maurice Leblanc, pour aborder des thèmes qui lui sont chers et lui semblent importants. Au début du XXe siècle, on assiste à la montée des patriotismes, le premier conflit mondial commençant doucement à se dessiner. Ainsi, Lupin ne déroge pas à la règle et abandonne petit à petit ses convictions relativement anarchistes pour devenir un fervent patriote.

Durant la Première Guerre mondiale, le style de Maurice Leblanc évolue, et son personnage lui aussi réalise de grands changements. Ainsi, Lupin mentionne à plusieurs reprises des Allemands moches, vulgaires, faisant preuve de brutalité, alors que les Français sont décrits comme étant intelligents et élégants. Ainsi, Maurice Leblanc participe au mouvement de revanche contre l'ennemi allemand, dans cette période particulièrement difficile entre nos deux pays.

Le thème du pouvoir est un thème central dans les aventures d'Arsène Lupin. Au début de sa carrière et de ses aventures, il est un escroc, un cambrioleur, et c'est l'appât du gain qui guide ses actions. Néanmoins, assez vite, c'est plutôt la recherche du pouvoir qui le guide et guide ses manigances. Ainsi, Maurice Leblanc attire l'attention du lecteur sur le risque d'une recherche toujours accrue du pouvoir et d'une puissance, pouvant aller jusqu'à conférer à la mégalomanie.

Enfin, le thème de l'argent et du confort financier sont abordés à travers le personnage de Lupin. À la fin de sa carrière, il dispose d'une fortune suffisante et ne cherche plus à cambrioler, préférant se reposer dans ses propriétés acquises préalablement. Le héros tend à s'embourgeoiser, et perd légèrement son goût pour le larcin. Maurice Leblanc dénonce ainsi la vie bourgeoise et ses membres qui ne cherchent qu'à vivre oisivement et à profiter de leurs richesses sans effort.

Les aventures d'Arsène Lupin ont fait couler beaucoup d'encre, ont fait l'objet de multiples adaptations au théâtre, au cinéma. Récemment, c'est même Netflix qui a modernisé ses aventures pour créer la série Lupin, qui a remporté un franc succès en France et à l'international. Les aventures sont haletantes, et le héros vit toutes sortes d'aventures aux quatre coins de la France et en Normandie particulièrement. Néanmoins, les récits de Maurice Leblanc sont empreints de diverses morales et de nombreux thèmes importants soulignés de façon ouverte ou sous-jacente, tels que le pouvoir, l'argent, les opinions politiques. Ainsi, Leblanc transmet sa connaissance et sa critique de son époque de façon insidieuse.