Le chancelier allemand

Le chancelier allemand

Résumé du document

D'après l'article 63, le chancelier est élu sans débat par le Bundestag, sur proposition du président et il doit obtenir la majorité absolue. Si ce candidat n'est pas élu, le Bundestag peut en choisir un autre qui devient chancelier en obtenant la majorité absolue dans les quatorze jours qui suivent le premier scrutin. Si, en raison des oppositions parlementaires ou d'un désaccord avec le président de la République, aucun vote n'intervenait dans ce délai, un nouveau scrutin a lieu : le candidat qui obtient le plus grand nombre de voix est élu. En cas de majorité absolue, le président de la République doit le nommer dans les sept jours qui suivent l'élection. Une majorité relative lui laisse au contraire la faculté de le nommer ou de dissoudre le Bundestag.

Sommaire

I. Article 63 II. Le Bundestag III. Les pouvoirs du chancelier

Informations sur la fiche

mugiwara
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 09/05/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/05/2012
  • Consulté : 5 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Le chancelier allemand D'après l'article 63, le chancelier est élu sans débat par le Bundestag, sur proposition du président et il doit obtenir la majorité absolue. Si ce candidat n'est pas élu, le Bundestag peut en choisir un autre qui devient chancelier en obtenant la majorité absolue dans les quatorze jours qui suivent le premier scrutin. Si, en raison des oppositions parlementaires ou d'un désaccord avec le président de la République, aucun vote n'intervenait dans ce délai, un nouveau scrutin a lieu : le candidat qui obtient le plus grand nombre de voix est élu. [...]


[...] Le président doit se conformer à cette demande et nommer l'élu. Cette motion de censure constructive vient du professeur Hans Nawiasky et a été pensée pour éviter qu'un gouvernement ne soit renversé par une coalition des extrêmes capables de s'unir pour détruire mais non gouverner, comme ce fut le cas pendant la République de Weimar. Seul responsable devant le Bundestag, difficile à renverser à moins que le ou les partis de la majorité ne s'élèvent contre celui qu'ils ont désigné, le chancelier bénéficie d'une forte position. [...]


[...] L'extrême personnalisation des campagnes électorales renforce la position du chancelier. Il cumule souvent sa fonction avec la présidence du parti. Même lorsqu'il n'était plus chancelier, Adenauer est resté président du parti chrétien-démocrate. Après sa démission, Willy Brandt préside toujours le parti social-démocrate alors que Helmut Schmidt est chancelier. Les chanceliers depuis la Seconde Guerre mondiale : Konrad Adenauer, CDU, 1949-63 Lugwig Erhard, CDU, 1963-66, retrait volontaire Kurt Georg Kiesinger, CDU, 1966-69 Willy Brandt, SPD, 1969-74, retrait volontaire Helmut Schmidt, SPD, 1974-82, motion de censure constructive Helmut Kohl, CDU, 1982-98 Gerhard Schröder, SPD, 1998-? [...]

Sur le sujet : Le chancelier allemand

  • Le chancelier allemand - publié en décembre 2008
    Dissertation de 3 pages - Droit international
    Document: Le chancelier allemand, fiche de droit constitutionnel étranger Extrait: Le chef du gouvernement porte traditionnellement en Allemagne le titre de chancelier. Si, naguère, la forte personnalité et la dimension historique de Bismarck ont pu conférer à cette fonction prestige et pouvoir, elle a perdu ensuite beaucoup de sa superbe....

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok