Le Manifeste du Parti Communiste, Chap.1 : Bourgeois et prolétaires (1848) - Friedrich Engels, Karl Marx

Le Manifeste du Parti Communiste, Chap.1 : Bourgeois et prolétaires (1848) - Friedrich Engels, Karl Marx

Résumé du document

Karl Marx est né à Trèves (en Allemagne) en 1818. Son père est avocat libéral d'origine juive, mais qui s'est converti au protestantisme pour exercer son métier. Karl Marx fait des études de philosophie à Berlin. Il va faire une thèse qui va porter sur les philosophes grecques. Il souhaiterait devenir professeur, mais on va lui refuser d'enseigner. Il devient alors journaliste. Ce journal a une tendance démocratique révolutionnaire, interdite par le gouvernement prussien. Ce qui va forcer Karl Marx a immigré en France en 1843. En 1844 il va rencontrer Friedrich Engels avec qui il se lie d'amitié et avec qui il va travailler tout au long de sa vie. Leur premier ouvrage s'intitule La Sainte Famille, 1845. À cette période, ils vont élaboré le Matérialisme Historique dans leur ouvrage L'idéologie allemande (1845). Militant, ils participent aux cercles de réflexions révolutionnaires et rejoignent en 1847 la Ligue Communiste, où on leur demande de rédiger un manifeste: d'où Le Manifeste du Parti Communiste (1848).

Sommaire

I.Karl Marx II.L'histoire du communisme III.La mise en place du « prolétaire » et du « bourgeois ».

Informations sur la dissertation

brad
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 01/02/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 01/02/2012
  • Consulté : 4 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Ils demandent plus de salaire, et veulent que leurs conditions de travaillent soit améliorer. Nous pouvons nous appuyer sur cette citation : Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner (Manifeste du parti communiste): qui montre bien que les ouvriers ont des conditions médiocres, et qu'ils commencent à prendre conscience de leur domination. Pour conclure nous pouvons dire que le projet de Marx, est un projet politique car ils veulent créer une société communiste égalitaire sans classes. [...]


[...] En 1844 il va rencontrer Friedrich Engels avec qui il se lie d'amitié et avec qui il va travailler tout au long de sa vie. Leur premier ouvrage s'intitule La Sainte Famille À cette période, ils vont élaboré le Matérialisme Historique dans leur ouvrage L'idéologie allemande (1845). Militant, ils participent aux cercles de réflexions révolutionnaires et rejoignent en 1847 la Ligue Communiste, où on leur demande de rédiger un manifeste: d'où Le Manifeste du Parti Communiste (1848). Dès le commencement de la seconde république ils écrivent «une brochure de propagande» dont le but est d'exposer leurs idées scientifiques et de diffuser le projet communiste à travers l'Europe. [...]


[...] Dans l'extrait, Marx, nous fait référence à la révolution de la bourgeoisie en qualifiant l'individu par une valeur d'échange et ayant comme valeur fondamentale : la liberté de commerce, liberté d'échange. Il nous précise aussi dans le texte que le médecin, le juriste, le poète, l'homme de science sont avant tout des salariés. On peut aussi dire que la bourgeoisie n'est pas une classe stable car elle affecte beaucoup les rapports sociaux. Elle révolutionne ses rapports de production, et devient le maitre du capital. Et donc cela, provoque l'influence du capitalisme dans le monde. [...]


[...] Il entraina le développement de la classe ouvrière, les prolétaires. Même si la bourgeoisie se qualifie en tant que détenteur de moyen de production, le prolétaire se dit détenteur de force productive. Toutefois, ces ouvriers sont qualifiés de marchandises : ces travailleurs sont obligés de se vendre morceau par morceau, tels une marchandise (page 168). Donc on dire qu'ils sont font face à la concurrence, tout comme les entreprises ou les produits. Marx est persuadé que le prolétariat va se révolter contre le capitalisme. [...]


[...] Le Manifeste du Parti Communiste Chap.1 : Bourgeois et prolétaires - Friedrich Engels, Karl Marx Karl Marx est né à Trèves (en Allemagne) en 1818. Son père est avocat libéral d'origine juive, mais qui s'est converti au protestantisme pour exercer son métier. Karl Marx fait des études de philosophie à Berlin. Il va faire une thèse qui va porter sur les philosophes grecques. Il souhaiterait devenir professeur, mais on va lui refuser d'enseigner. Il devient alors journaliste. Ce journal a une tendance démocratique révolutionnaire, interdite par le gouvernement prussien. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok