L'Etat Nation a-t-il encore un sens ?

L'Etat Nation a-t-il encore un sens ?

Résumé du document

Le concept d'Etat nation associe à un peuple partageant des valeurs, des caractéristiques, et surtout un interêt commun, une volonté commune en ce qui concerne le futur un Etat, c'est-à-dire un territoire, un gouvernement. Produit du XIXème, la promotion de l'Etat Nation s'est largement développée après la seconde guerre mondiale, avec l'idéal du « droit des peuples à disposer d'eux même ». Si l'Etat nation est un système qui a fait ses preuves, tant au niveau de sa légitimité que de sa capacité à établir la démocratie, il n'en est pas moins remis en question par la mondialisation actuelle. Cependant, alors même que cette forme politique et culturelle n'a pas encore fini de s'implanter dans certaines zones, comme en Europe centrale et orientale par exemple, elle semble déjà remise en question par de multiples évolutions. L'Etat Nation a-t-il toujours un sens aujourd'hui ? Est-il toujours le modèle pertinent à l'aube du XXIème siècle.

Sommaire

I. L'Etat nation : un système en place A. Une notion qui résulte d'une construction historique complexe B. Permanence de l'Etat nation comme système toujours d'actualité II. Les menaces internes : l'Etat-Nation éclaté A. La remise en cause par les régions B. Déploiement international des villes modernes II. L'Etat nation dépassé A. Mondialisation et insuffisance de l'Etat Nation B. Une nouvelle recomposition : l'Union Européenne

Informations sur la dissertation

Liza
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 18/06/2012
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 18/06/2012
  • Consulté : 12 fois
  • Format : .docx

Extraits

[...] A l'heure actuelle, le système d'Etat Nation est il le système toujours en place ? Au delà d'une constations pragmatique, est il toujours pertinent, c'est-à-dire efficace, légitime ? Afin de répondre à ces questions, nous étudierons dans un premier temps la permanence de l'Etat Nation, système ancien et bien en place. Dans un Second temps, nous verrons en quoi l'Etat Nation semble perforé de l'intérieur, des logiques internes à l'Etat conduisant à sa remise en cause. Enfin, nous identifierons les éléments qui, au delà de la nation, remettent en cause sa raison d'être. [...]


[...] En effet, les valeurs occidentales diffusées par des canaux comme les films, etc., minorent les cultures nationales, et partout s'impose la culture de masse. Ainsi la légitimité de l'Etat Nation est remise en cause par le nouveau système mondial. Il semble n'être plus compétent pour répondre aux enjeux actuels, et dépassé par des flux culturels, économiques, transcendants le cadre de l'Etat. Son pouvoir de contrôle est largement amoindri, ainsi que son efficacité, ce qui entraine un manque de légitimation minimisant son pouvoir de décision. [...]


[...] L'Etat Nation a-t-il encore un sens ? Le concept d'Etat nation associe à un peuple partageant des valeurs, des caractéristiques, et surtout un interet commun, une volonté commune en ce qui concerne le futur un Etat, c'est-à-dire un territoire, un gouvernement. Produit du XIXème, la promotion de l'Etat Nation s'est largement développée après la seconde guerre mondiale, avec l'idéal du « droit des peuples à disposer d'eux même ». Si l'Etat nation est un système qui a fait ses preuves, tant au niveau de sa légitimité que de sa capacité à établir la démocratie, il n'en est pas moins remis en question par la mondialisation actuelle. [...]


[...] Tandis que l'organisation regroupait 51 Etat Nation en 1946, on en compte 195 aujourd'hui. Avec l'éclatement de l'URSS par exemple on assiste à de plus en plus de revendications nationalistes, les Etats Multinationaux perdant leur raison d'être au profit des Etats Nation. En effet, un nombre toujours croissant de nouveaux Etats qui auparavant constituaient des entités sous nationales apparaissent, se réclamant comme des Etats Nations, et voulant être reconnu comme tels par la communauté internationale. Ainsi, le Monténégro, tout jeune Etat-Nation a été reconnu en 2006 par l'ONU. [...]


[...] Il semble d'adapter, avec par exemple des décentralisations nécessaires, ou un certain renoncement à sa souveraineté dans un souci d'efficacité. Et cette capacité d'adaptation est peut être le signe que l'Etat Nation est un système toujours pertinent, mais à la condition qu'il sache d'adapter et se transformer selon les exigences et réalités du monde actuel. Il semble en outre semble difficile de repenser un monde ne se basant pas sur cette réalité de l'organisation actuelle, l'Etat Nation doit être pris comme base, mais aussi repensé. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok