Montaigne, "Des cannibales", chapitre 31, livre I des Essais

Montaigne, Des cannibales, chapitre 31, livre I des Essais

Résumé du document

C'est avec une grande curiosité que l'humaniste qu'est Montaigne s'intéresse aux récits des colons, voyageurs. Il aime en effet les témoignages directs. En 1562, il rencontre trois "sauvages" brésiliens qui vont être présentés au roi Charles IX (lequel avait alors 12 ans). Dans le 31e chapitre du livre I, Montaigne va rapporter cette rencontre et son entretien dans les Essais, ouvrage énorme dans lequel il réfléchit sur tous les sujets et qui connaît 3 éditions successives entre 1580 et 1595, qui seront enrichies. Montaigne est auteur-locuteur, il apparaît très largement dans cet extrait ce qui entraîne un évident recours à la première personne du singulier pour montrer qu'il était présent.

Sommaire

  1. L'implication de l'auteur : éléments
  2. La portée/le point de vue critique de ce texte, très personnel et habilement donné

Informations sur le commentaire de texte

Claire
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 04/09/2009
  • Langue : français
  • Consulté : 44 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] L'expression d'un point de vue personnel (sentiments, avis ) l.9 j'en suis bien marri l.9 je présuppose avec des commentaires (sur son interprète) : il s'implique comme témoin et acteur (dans la 1re partie, car il rapporte dans la 2de partie, car il rapporte sa conversation) : c'est une expérience qu'il a vécue. Commentaires personnels (il parle des grands forts et armés), et pour améliorer, préciser ce qu'il dit, on peut noter le recours aux parenthèses à trois reprises. Il précise en outre le cadre spatio-temporel pour convaincre de sa véracité. Il rapporte avec rigueur et dans un ordre précis comment cela s'est déroulé, ce qui semble vouloir prouver qu'il dit la vérité. Il montre également sa faiblesse d'homme et ne cherche pas à combler son trou de mémoire par une invention. [...]


[...] Il pressent que de ce choc culturel vont ressortir des conséquences terribles. Notre façon, notre peuple signale son ironie. On peut noter l'ouverture d'esprit de Montaigne et des Occidentaux : c'est la première critique des sauvages. Il y a également une remise en question de la loi officielle de la majorité pour régner : la loi est ici un non- sens à travers le regard des sauvages, ingénus. Remarquons la critique des inégalités entre les classes sociales : Montaigne dresse un tableau contrasté des riches et des pauvres avec un lexique antonyme (riches//mendiants) et de leur non-révolte. [...]


[...] Un constat critique apparaît ainsi habilement. Enfin, dans la dernière phrase, on peut noter que l'aspect physique des sauvages les rend différents : ces propos ne sont pas dignes d'intérêt à cause de l'apparition des sauvages. Même s'ils ont un sens de la vie sociale plus intéressant que nous, puisqu'ils sont vêtus différemment, ils ne sont pas civilisés. Conclusion Ce texte est représentatif du genre de l'essai, car on peut y relever des commentaires personnels de l'auteur ainsi que son jugement, qui apparaît en filigrane, voire explicitement. [...]


[...] Montaigne est présent dans le texte, digne de foi, témoin et locuteur. II. La portée/le point de vue critique de ce texte, très personnel et habilement donné La critique est très virulente et très habile ; critique de : du pouvoir corrupteur (L'Occident est corrompu et quand il s'exporte, il corrompt à son tour) et du commerce. Il exprime là un point de vue négatif sur la société de son temps. De l'autorité c'était marcher le premier à la guerre : le Roi en France n'expose pas sa vie, bien au contraire. [...]


[...] En 1562, il rencontre 3 sauvages brésiliens qui vont être présentés au roi Charles IX (lequel avait alors 12 ans). Dans le 31e chapitre du livre Montaigne va rapporter cette rencontre et son entretien dans les Essais, ouvrage énorme dans lequel il réfléchit sur tous les sujets et qui connaît 3 éditions successives entre 1580 et 1595, qui seront enrichies. Questions *En quoi ce texte est-il caractéristique du genre de l'essai ? *Comment Montaigne exprime-t-il son point de vue ? *Par quels moyens Montaigne fait-il appel à la réflexion du lecteur ? Axes I. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok