Pimido

Analyse moléculaire des organismes : définitions, bases et évolutions

Analyse moléculaire des organismes : définitions, bases et évolutions
  • Résumé
  • Informations
  • Extraits

Résumé

I. Analyse des génomes et de leur évolution
A. Le séquençage des génomes
B. Analyse des génomes et de leur évolution
C. Écologie moléculaire des organismes

II. Les bases de l'unité et de la diversité des organismes vivants
A. Arbres phylogénétiques
B. Diversité génétique, sélection et reproduction
C. Duplications géniques et exoniques

III. Banques de données biologiques
A. Barcoding moléculaire
B. Métagénomique
C. Génomique comparative

On peut analyser l'origine du mot "génome" : en 1920, Hans Winkler fait une fusion entre "gène" et le suffixe général "ome". Le génome est donc une séquence de l’ADN nucléaire total correspondant à une copie de chaque CH d’un organisme. L'évolution est une transformation progressive d’une espèce vivante aboutissant à la constitution d’une espèce. Le génome est constitué d’ADN ou ARN (virus) selon les organismes. L’enchaînement de la séquence nucléotique contient l’ensemble de l’information biochimique vitale transmise à la génération suivante. L’unité fonctionnelle est le gène dont le résultat de l’expression est en général une protéine (mais pas toujours). Pour une espèce donnée, le génome est globalement semblable mais il existe des variations (séquences absentes, présentes, différentes) entre individus, appelés polymorphismes (silencieux ou non). Le polymorphisme est une présence de caractéristiques variables, génétiquement déterminées, chez les individus d’une même population. Toutes les séquences d’une génome correspondent-elles à des gènes ? Non, beaucoup des séquences sont du non-gène, cela varie de 100% pour E coli à 20-1% chez l'Homme. La complexité des génomes est certaine, il s'agit du nombre de gènes présents dans un génome. Plus il y a de gènes plus le génome est complexe. On mesure sa complexité lorsque sa quantité de sections uniques est importante. La mesure de la richesse en séquence unique est une mesure du c0t1/2 par réaction de renaturation.

Les plus consultés

  • Selon la structure lipides simples (homolipides) composés de C, H, 0 (glycérides, cérides, stérides) ou complexes (hétérolipides) formés de C, H, 0, N, P, S (glycérophospholipides, sphingolipides). Filiation à partir d'Acetyl Coenzyme A, selon hydrolyse....

    Jacques

    mercredi 24 juillet 2013

    Cours de 28 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • - Organite le plus volumineux de la cellule, stocke ADN. - Constituants = mb nucléaire (dle, pores) + nucléoplasme (squelette nucléaire, ADN et prot, nucléoles). Nbre, forme, volume, position variables. Fonctions = métabolisme ADN (cycle cellulaire, réplication, réparation, transcription, condensation pdt mitose) + échanges nucléo-cytoplasmiques...

    Jacques

    mercredi 24 juillet 2013

    Cours de 29 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Parmi les nombreuses branches des sciences du vivant, la Microbiologie est sans doute la plus complexe d'entre elles. Les organismes étudiés ont une certaine particularité, en effet leur petite taille, de l'ordre du micron, nécessite l'emploi d'une batterie de techniques pour les étudier, tel que la microscopie, les cultures etc... Ces...

    MELANIE

    mercredi 23 octobre 2013

    Dissertation de 7 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Homéostasie - 2 grands systèmes de maintient intégrité organisme = système immunitaire (invasions microbiennes) + homéostasie (régulation milieu intérieur). - Homéostasie = tendance organismes maintenir relative stabilité interne . Paramètres biologiques = bilan hydrique, Na, K, C0, Ca, C02, 02, pH, glucose, température. . Maintien un état...

    Jacques

    jeudi 25 juillet 2013

    Cours de 45 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (1)

Les plus récents

  • Les spongiaires ont une origine antécambrienne, ce sont des diploblastiques/parazoaires : des pluricellulaires sans véritables tissus, mais possèdent une spécialisation cellulaire. Il n'y a pas de système nerveux, ils sont asymétriques, car ils n'ont pas de polarisation. Ils vivent en eaux de mer ou en eau douce et sont des organismes...

    Océane

    jeudi 30 mai 2019

    Cours de 3 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce sont des vers ronds. Ils sont triploblastiques avec une symétrie bilatérale. Et ce sont les premiers pseudo-coelomates : les organes ne sont pas forcément compressés. On a un premier squelette hydrostatique - dans les tissus - un moyen de locomotion (et pas dans la cavité gastrique comme les spongiaires et cnidaires). C'est un groupe très...

    Océane

    mercredi 29 mai 2019

    Cours de 3 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Il s'agit d'un groupe assez important : il est composé de 20 000 espèces, ce sont les premiers triploblastiques d'où provient la symétrie bilatérale. On à trois feuillets : endoderme-mésoderme-ectoderme. On n'a pas de coelome, le mésoderme remplit les cavités, les organes n'ont pas de mouvements, ils sont comprimés (acoelomates).

    Océane

    mercredi 29 mai 2019

    Cours de 5 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)
  • Ce sont des vers segmentés. Leur embranchement est apparu au Cambrien. Ils sont triploblastiques avec une symétrie bilatérale. Ils ont acquis un vrai coelome ce qui permet d'avoir des organes creux, muscles, système circulatoire, un TD complet (des régions du TD se spécialisent pour le rendre plus efficace, mais la digestion est aussi...

    Océane

    mercredi 29 mai 2019

    Cours de 3 pages - Biologie

    Commentaire.s (0) Partage.s (0)

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Je partage sur Facebook

Je partage sur LinkedIn

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant ta navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, tu en acceptes l'utilisation. Privacy Policy

ok