La naissance de la photographie, l'impressionnisme et le symbolisme

La naissance de la photographie, l'impressionnisme et le symbolisme

Résumé du document

Le premier procédé photographique (procédé héliographique) a été inventé en 1824 par Joseph Nicéphore Niepce et perfectionné par Louis Jacques Mandé Daguerre. La photographie est né en premier en France et en Angleterre au 19e siècle Le Daguerréotype est le premier procédé comportant une étape de développement

Sommaire

I. La naissance de la photographie (1822-1906)
A. Repères
B. Définition et problématiques
C. Les oeuvres (thèmes et styles)
D. Technique
II. L'impressionnisme et ses successeurs (1874-1890)
A. Les repères Historiques
B. La définition et problématiques
C. Les oeuvres (thèmes et styles)
D. Les techniques
III. Le symbolisme (1886-1900)
A. Les repères
B. Définition et problématiques
C. Les oeuvres (thèmes et styles)

Informations sur la fiche

Laura
  • Nombre de pages : 3 pages
  • Publié le : 29/08/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 29/08/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La naissance de la photographie, l'impressionnisme et ses successeurs et le symbolisme Partie 1 : La naissance de la photographie ( 1822-1906) Repères -Le premier procédé photographique en 1824 par Joseph Nicéphore Niepce et perfectionné par Louis Jacques Mandé Daguerre. -La photographie est né en premier en France et en Angleterre au 19ème siècle -Daguerréotype est le premier procédé comportant une étape de développement La progression : -Obtention des images directement positives (en 1839) -Le premier véritable procédé négatif/positif (révélateur chimique en 1834) -L'utilisation de bromure d'argent (1842) avec la réduction du temps de pose -Les premiers obturateurs (1880) pour régler le temps de pause. [...]


[...] Le spectateur s'interroge à travers les œuvres du mouvement sur eux-même et sur le monde. -Réaction face à l'impressionnisme. -La peinture riche en signification (par exemple les episodes mythologique, les récits bibliques ou âge d'or disparu) C-Les œuvres (thèmes et styles) -Les thématiques évoquent des sentiments humaines (désir, angoisse, marginalité, amour, desespoir ) ; la représentation d'un monde mysterieux, les mythes, les symboles différents du monde moderne industrialisé -Les thèmes mythologiques, bibliques, l'âge d'orn du tourments intérieurs, angoisses de l'artiste . -Aucun style n'est imposé, un goût pour l'allégorie cependant. [...]


[...] Les techniques -La touche plutôt que l'aplat, ne tracent pas de traits mais des contrastes et/ ou des couleurs : C'est le pointillisme ( par exemple : Georges Seurat) -La recherche autour des couleurs mise en avant ( par exemple le Chevreuil) A connaître : Les précurseurs -William Turner (1775-1851) -Whistler ( 1834-1903) Les artistes -Gustave Caillebotte (1848-1894) -Edgar Degas (1834-1917) -Edouart Manet (1832-1883) -Claude Monet (1840-1926) -Camille Pissarro (1830-1903) -Pierre Auguste Renoir (1841-1919) -Georges Seurat ( 1859-1891) -Paul Signac (1863-1935) Partie 3 : Le symbolisme (1886-1900) Les repères -Le mouvement est relativement hétéroclite qui est la recherche commune à plusieurs artistes d'un art sur les mystères de l'existence humaine. -Ce mouvement se développe en premier en France dans la seconde moitié du 19eme siècle. -Artistes affirmant les valeurs de l'idéalisme contre le rationalisme scientifique et réalisme en peinture. -Les précurseurs du mouvement sont les romantisme (W. Blake, Heinrich Fussli . ) -Les successeurs : Le surréalisme et l'expressionnisme Définition et problématiques -Le symbole désigne un signe qui évoque une idée -La peinture est symbolique si elle montre une image de composition évoquant certaines idées. [...]


[...] ) Les œuvres ( thèmes et styles) La diversité de thèmes : *Des paysages *Des scènes de la vie courante *Des scènes de la vie de famille ( par ex: Renoir) *Des portraits *Des représentations du monde urbain ( Boulevard, gare). Cela a un intérêt pour le mouvement et le jeu de lumières. Le monde est présenté comme heureux, désacralisée sans heurts. -La grande homogénéité stylistiques : Mise en avant de la mobilité des couleurs, de l'éclairage. L'intérêt pour l'eau, les nuages, la fumée, la flore . [...]


[...] A partir de 1890, Le Néo- Impressionnisme fondé sur le divisionnisme ( pointillisme). Georges Seurat, initiateur, Paul Signac sont les propagateurs de ce mouvement. Les précurseurs : Turner, Whistler, l'école de Barbizon Les succésseurs : Le Néo-Impressionnisme, Nabis, orphisme, Cubisme La définition et problématiques -La peinture impressionniste, on cherche à peindre l'effet produit par une chose vue, plutôt que l'image. -Les délimitations et les différents objets ne sont pas représentés par des lignes mais par des jeux de couleurs ( par exemple W.Turner) -La codification des lois de la couleur par Chevreul a un rôle fondamental. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok