Architecture d'habitation : les palais et les villas

Architecture d'habitation : les palais et les villas

Résumé du document

Ils sont conçus dans les cités-Etats, par des familles régnantes. Ils sont donc importants sur le plan politique et économique. Phénomène lié aux structures sociales ; c'est l'intérêt de la Renaissance. On passe d'un Moyen-Age communautaire à un système oligarchique qui concentre le pouvoir aux mains de certaines familles. A Florence c'est les Médicis, et à Rome les Farnèse, qui se font construire des palais pour matérialiser leurs pouvoirs politique comme économique, qui est matérialisé par la grandeur, la beauté. Dans les palais, il y a une vocation commerciale, c'est-à-dire qu'au rez-de-chaussée, c'était l'entrepôt commercial, au premier étage l'espace de réception, et au troisième voir quatrième niveau les habitations privés, intimes. Tout était organisé autour de la cour centrale régulière de plan carré, voire rectangulaire.

Sommaire

I. Les palais

II. Les villas

Informations sur la fiche

Joelle
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 09/10/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 09/10/2014
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La cour est donc le cœur de la maison. ( Palais Ruccellai (1446-1451) Bernardo Rossellino sera associé à Alberti. Les Ruccellai ont plus de pouvoirs politiques que les Médicis : financièrement et culturellement. Le bossage n'est plus rustique, mais il est lisse avec des interruptions dues par des pilastres qui la strient. La façade est donc plus originale que celle des Médicis. ( Palais Strozzi, à Florence. Benedetto Da Majano, en 1489, c'est la fin du Quattrocento. Le bossage est rustique. [...]


[...] Art Moderne : architecture d'habitation Les Palais Ils sont conçus dans les cités-Etats, par des familles régnantes. Ils sont donc importants sur le plan politique et économique. Phénomène lié aux structures sociales ; c'est l'intérêt de la Renaissance. On passe d'un Moyen-Age communautaire à un système oligarchique qui concentre le pouvoir aux mains de certaines familles. A Florence c'est les Médicis, et à Rome les Farnèse, qui se font construire des palais pour matérialiser leurs pouvoirs politique comme économique, qui est matérialisé par la grandeur, la beauté. [...]


[...] Dissociation de l'exploitation agricole par de longs bâtiments (écurie, étable), et des petits jardins. Villa de Careggi Elle subit d'importante évolution. Elle n'est pas située en campagne, mais dans Florence même, c'est donc une villa suburbaine et non rural-agricole. Elle comporte de nombreuses caractéristiques : armature surmonté de merlon formant des créneaux. L'accent défensif est utilisé, imitation de Trebbia et de Musello. Cette villa est le cercle de la reggi c'est-à-dire que c'est le plus grand centre de la culture Humaniste. [...]


[...] Tout cela permet de mettre accent sur la vie légiature de la résidence : plaisir et philosophie de vivre. Dans le jardin, les arbres sont en topiaire (art topiaire : art de tailler les arbres) montrent que c'est bien une villa. L'exploitation agricole est surveillée. Les Médicis accentueront l'aspect résidentiel de la villa. Au début, il s'agissait d'une ferme fortifiée dans un cadre rural, ou d'un ancien château, racheté par les Médicis, qui passent de courts séjours à la campagne. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok