Formes urbaines: de l'îlot à la barre, Philippe Panerai

Formes urbaines: de l'îlot à la barre, Philippe Panerai

Résumé du document

Les auteurs ont commencé dans ce chapitre par définir les buts du choix d'Amsterdam, il s'agit de saisir un des derniers moments de l'urbanisme traditionnel, et mesurer la place prise par l'architecture dans cet urbanisme. L'urbanisme d'Amsterdam était fortement inspiré de l'école d'Amsterdam qui est un style d'architecture qui s'est développé au début du 20ème siècle aux Pays-Bas, un style hautement influencé par l'expressionnisme, fut caractérisé par l'usage de façades arrondies organiques avec beaucoup d'éléments purement décoratifs et non-fonctionnels.

Sommaire

I. Les extensions d'Amsterdam : 1913-1934

II. Etude de cas : Spaarndannerbuurt

III. L'Extension Sud : Plan de Berlage

IV. L'ilot Amstellodamien

V. Le nouveau Francfort et Ernst May : 1925-1930

VI. Le projet d'aménagement de la vallée de la Nidda

Informations sur la fiche de lecture

Mohamed Ali
  • Nombre de pages : 6 pages
  • Publié le : 30/04/2013
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 16/09/2014
  • Consulté : 26 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Le statut des espaces entre les immeubles est directement lié au problème d'accès, zone morcelée, plantée et caché sur la face sud correspondant aux jardins approprié par les logements à RDC, entre ces jardins et la zone d'entrée de l'immeuble suivant, une autre série de parcelles pour les habitants des étages des haies assez élevées évitent les conflits devant/derrière que la disposition d'ensemble favorise. La variété observée à Romerstadt n'existe plus ici et l'organisation des rangées n'entretient avec les ilots traditionnels qu'un rapport abstrait. Cependant l'orientation de la façade subsiste et favorise l'appropriation. Trois problèmes apparaissent/les jardins des logements hauts, les allées, les angles : Le reste du Siedlung est composé de rangées de maisons Nord-Sud, desservies par des allées perpendiculaires aux rues. [...]


[...] Les raisons de la rupture sont techniques et esthétiques : - Techniques : problème de drainage des terrains entre les quartiers. - Esthétiques : Par envie de cacher l'ancien quartier et mettre en évidence le nouveau. Morphologie et Architecture Coupure entre le secteur est (quartier ouvrier) et ouest (quartier bourgeois) qui renvoie à des différences de l'espace urbain. L'espace urbain est marqué par deux systèmes : - Système monumental, caractérisé par la symétrie, l'ordonnance des façades et le traitement des angles. [...]


[...] La grande urbanisation va-elle être propulsée à l'extérieur de la ville ancienne. Ainsi de nombreux villages satellites vont être réalisés aux abords de la rivière Nidda, dont sa vallée va devenir une grande zone de Siedlungen, dont les principales sont les Siedlungen Römerstadt, Praunheim, Westhausen . Dans l'action de May, il n'y a pas de coupures entre la décision et la réalisation, l'organisation et la compétence des services techniques permettent l'intervention à tous les niveaux: Acquisition des sols Urbanisme de détail: les principaux plans directeurs de siedlungen sont l'œuvre des architectes municipaux parfois associés à des architectes indépendants architecture des bâtiments Financement de la construction Gestion de la réalisation Information du public : création de la revue "Das neue Francfurt " Moyens financiers et fonciers Moyens financiers et fonciers L'aide à la construction de logements sociaux se manifeste en plus de la prise en charge technique, des façons suivantes: -Par la politique foncière: La ville possédait 45% du sol, elle procéda à l'acquisition des terrains restants par l'expropriation ou par l'échange. [...]


[...] Les siedlungen ne jouent plus comme dans les phases antérieur sur les différences de maillage à l'intérieur d'un même ensemble, ni sur l'affirmation d'un ordre urbain préexistant, mais sur la répétition systématique d'une unité (la rangée), ils renvoient ainsi à une combinatoire simple supprimant tout vestige d'îlot, le bâtiment devient indifférent au terrain, dans les rangées de maisonnettes, la désintégration du tissu est moindre, mais l'espace central de l'îlot, à l'écart du domaine public, n'existe plus. Siedlung Niedrrad Cette dissolution de la notion d'îlot apparait sur le siedlung Niedrrad, en forme de zig-zag, dans une zone suburbaine assez chaotique, la clôture de l'îlot crée un jardin collectif isolé du trafic. Synthèse Phase Le point de départ est l'îlot du 19ème siècle, dense et compact, proche de l'îlot haussmannien. Phase Marque l'évidement du centre, le fractionnement de la maille, l'organisation de la bordure, c'est l'îlot d'Amsterdam, ou à Niedrras. [...]


[...] Le Siedlung Romerstadt illustre particulièrement le rapport établi par May entre la ville et ses extensions, en gardant intact le centre historique et le tissu ancien, la preuve le nom qui rappelle les origines romaines de Francfort, le “rempart” qui dialogue avec l'enceinte des fortifications de la vieille ville au-dessus de la vallée de la Nidda et les faubourgs du 19ème siècle. Siedlung Westhausen Prévu pour logements Westhausen ne sera pas achevé par May, sa construction est le fait de deux sociétés. Westhausen offre une démonstration accomplie des principes rationalistes. A partir de la route deux accès distribuent une grille régulière, deux voies nord-sud, quatre est-ouest, Le long de la grande route, est occupée par des immeubles(R+3) distribués par coursives, équidistants et perpendiculaires aux voies. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok