Cinq propositions pour une théorie du paysage - Augustin Berque (1994)

Cinq propositions pour une théorie du paysage - Augustin Berque (1994)

Résumé du document

Le paysage est une entité relative où nature et société, regard et environnement sont en constante interaction. Le paysage relève d'un incommensurable. Les matériaux n'acquièrent d'existence paysagère qu'à partir du moment où une symbolique collective en fait l'emblème d'une identité, déplacement des références au moyen desquelles la société situe son environnement.

Sommaire

I. Paysage, milieu, histoire, Berque
A. Douter du paysage
B. Le proto-paysage
C. Le paysage à la chinoise
D. Le paysage à l'européenne
II. Pour une conservation inventive des paysages, Donadieu
A. Regards intérieurs et extérieurs
B. Mobilité et stabilité des paysages
C. De l'écologisme à l'écologie
D. La nature ordinaire
E. Les processus adaptatifs
F. L'anticipation cognitive du paysage
G. De la planification à la négociation
H. Le projet de paysage, une anticipation mi-floue, mi-déterminée
I. Le paysage ou le désir d'horizon
III. Bernard Lassus, L'obligation d'invention, du paysage aux ambiances successives
A. Apparence visuelle et découverte tactile
B. Échelle visuelle et échelle tactile
C. L'intervention minimale
D. La littéralité
E. L'analyse inventive
F. L'inflexion du processus paysager
IV. Alain Roger
A. La double artialisation. Pays et paysages.
B. Histoire du paysage occidental
C. Paysage et environnement

Informations sur la fiche de lecture

Mathias
  • Nombre de pages : 8 pages
  • Publié le : 08/01/2020
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 08/01/2020
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Permet de mesurer l'écart entre ce qui est et ce qui doit advenir. La planification gère le temps de l'action et l'organise. Le projet s'identifie avec le processus. Dans le domaine du paysage rural Ex : plan d'aménagement forestier (établit pour 25 ans, pour un ma.ssif les objectifs à atteindre et donc les buts de l'aménagement avec des échéances précises). L'anticipation opératoire concrétise l'intention. Ainsi, le projet d'aménagement matérialise l'avenir prévisible : part de flou. Plusieurs méthodes d'anticipation pour maîtriser le devenir du paysage : urban planning, landscape planning, landscape ecology. [...]


[...] Il fait peur ; on s'y aventure par nécessité, par intérêt et jamais par délectation esthétique. Les montagnes,la glace sont considérées comme affreuses en raison de la neige perpétuelle qui les rend inaccessibles et inhospitaliers. Ce n'est que sous les coups de nombreux intellectuels que le regard occidental sur les neiges éternelles change. De même pour la Mer, le Désert. Ce n'est qu'au XVIIIè siècle que la Mer est considérée comme belle. Paysage et environnement Il n'existe pas d'écologie du paysage, car il n'y a pas de science du beau, le beau n'est pas quantifiable. [...]


[...] Histoire du paysage occidental Le paysage est une invention récente. Le mot date du XVè siècle en néerlandais et désigne à l'origine un tableau. C'est une invention picturale du XIVè siècle. L'événement décisif est l'apparition de la fenêtre, la veduta intérieure au tableau, mais qui ouvre sur l'extérieur. Il est à l'origine du paysage, car il l'isole dans un cadre, l'enchâsse dans un tableau et donc constitue le pays en paysage. Puis au XVIè siècle, il s'élargit aux dimension du tableau (Patinier, Altdorfer). [...]


[...] Ex : Camargue, riziculteurs, naturalistes, chasseurs. L'anticipation collective est le fruit des scénarios de paysages soumis aux protagonistes, ce qui permet d'anticiper la position des acteurs face à des stratéfies spatiales, même si ne permet pas d'aboutir à un paysage, ni un projet. Le projet qui naît ainsi d'une médiation sociale indique une direction, un sens partagé. ( Ainsi, le succès de ce type d'entreprises se mesure à la capacité d'entrevoir des projets collectifs indéterminés et non des solutions claires. [...]


[...] Par exemple, à Rochefort. La bégonia, produite dans le jardin de Retours à Rochefort. L'existence du jardin et sa fréquentation d'activités quotidiennes sont des expressions du symbole. On a mené une politique de production horticole, centrée sur le bégonia, avec l'aide des instances européennes ; la relation bénéficie autant à la ville qu'à la fleur. La préservation/amélioration du paysage a entraîné un processus de production. Cela est rendu possible par l'analyse inventive. Alain Roger La double artialisation. Pays et paysages. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok