Architecture mémorielle : traduire les cicatrices laissées par l'histoire

Architecture mémorielle : traduire les cicatrices laissées par l'histoire

Résumé du document

La mémoire est -la faculté d'enregistrer des informations, de les conserver et de les utiliser-. Le souvenir est la survivance, dans cette mémoire, d'une sensation, d'une idée ou d'un évènement passé particulièrement marquant. L'oubli est le fait de ne pas se souvenir des choses. L'une de ses principales causes est le temps qui passe. L'architecture a une place importante dans le devoir de mémoire. En plus de participer au souvenir, elle combat l'oubli grâce à la construction de monuments communément appelés les mémoriaux, -destinés à conserver, et à perpétuer le souvenir-. Ils sont des témoins d'évènement et de faits passés souvent de très grave ampleur qui ont secoué l'humanité entière.

Sommaire

I. Les mémoriaux à travers le monde
II. Percevoir la mémoire à travers la ville
A. Mémoire d'un lieu / de l'évènement
B. Vers un nouveau modèle commémoratif
C. Échelle et contexte urbain, immersion dans un environnement vivant
III. Faire vivre la mémoire par l'expérience architecturale
A. L'architecture comme expérience sensorielle
B. La puissance de l'esthétisme et du symbolisme

Informations sur la dissertation

aude
  • Nombre de pages : 30 pages
  • Publié le : 15/08/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 15/08/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .pdf

Extraits

[...] En permettant à l'absence de parler d'elle-même, les concepteurs ont fait du pouvoir de ces empreintes de pas vides le mémorial. Ce monument commémoratif est profondément ancré dans les événements qu'il commémore, nous reliant à la destruction des tours et, plus important encore, à toutes les vies perdues ce jour-là. »8. Une forte ambiguïté entre architecture et art est présente dans ce genre de programme. En effet, il est difficile de caractériser un mémorial comme architecture en ce sens qu'il n'est pas un abri. [...]


[...] De ce fait, on retrouve dans les mémoriaux contemporain une déambulation libre pour une appropriation plus personnelle du lieu de mémoire. Ainsi au musée du il y a la mise en place d'un parcours contemplatif guidé par un ruban de circulation qui s'inspire de la rampe utilisée pour enlever les débris du site à la suite des attaques. Les salles sont ensuite libres d'accès. A contrario de cette déambulation qui a un côté poétique, Eisenman veut y créer la perte de repère de l'individu par un labyrinthe de stèle tombale, créant alors un chemin de mémoire personnelle vide de choses matérielles mais rempli d'émotions et riche de sens. [...]


[...] La visite d'un lieu mémoriel comporte souvent un temps de recueillement, les visiteurs s'arrêtant quelques instants pour méditer un épisode particulier de l'histoire. Visiter un musée ou un lieu culturel répond à d'autres types de ressourcement et malheureusement cette fonction étant présente sur (beaucoup) de site mémoriel, le tourisme afflux. A mon sens, un lieu mémoriel destiné au recueillement ne devrait pas être un lieu touristique, un lieu de recueillement devrait être isolé de tout public touristique car ce n'est ni plus ni moins qu'un cimetière. [...]


[...] Définition sur Universalis. Définition sur CNRTL 3 Parole de Michael Arad LES MÉMORIAUX À TRAVERS LE MONDE Mémorial des martyrs de la déportation Georges-Henri Pingusson 1962 Mémorial 9.11 Michael Arad 2011 Mémorial du martyr Marian Konieczny et Bachir Yellès 1982 Parc de la mémoire ONG 1998 Mémorial de l'Holocauste Peter Eisenman Spomeniks Vladimir Veličković 1967 Porte de l'Inde Edwin Lutyens 1931 Parc du Mémorial de la Paix d'Hiroshima Kenzō Tange Place de la République à Paris En hommage aux valeurs de la République, un monument de 25 mètres représentant l'allégorie de la République Vestige de la Bastille à Paris La délimitation de l'emplacement de la Bastille est marquée par un changement de pavé au sol 10 PERCEVOIR LA MÉMOIRE MEMOIRE D'UN LIEU/D'UN EVENEMENT Les typologies des mémoriaux sont assez diverses, on retrouve des statues ou fontaines, des pierres tombales qui reste la forme la plus courante, des arcs ou portes monumentales. [...]


[...] Consulté à l'adresse http:// renewnyc.org/plan_des_dev/wtc_site/new_design_plans/firm_a/indv_2.asp • Site officiel du mémorial (s. d.). Consulté à l'adresse https:// www.911memorial.org/#FrontPage • Stephens, S. (s. d.). Imagining Ground Zero: The Official and Unofficial Proposals for the World Trade Center Site. WTC Memorial Jury Statement for Winning Design. (2004). PROBLÉMATIQUE • Belogolovsky, V. (s. d.). [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok