L'aubette, 1928 - Jacques-François Blondel

L'aubette, 1928 - Jacques-François Blondel

Résumé du document

L'aubette a été construite de 1765 à 1778 , elle a été construite sur la place Kléber , l'aubette à ses débuts était un bâtiment militaire, en effet, c'est là-bas que les soldats s'approvisionnaient en garnisons à l'aube d'où son nom « l'Aube – tte », lors de sa période militaire, l'aubette contient des logements et abrite un corps de garde c'était un abri de plus « aubette » est un ancien sens du mot abri c'est peut-être de là qu'elle tire aussi son nom. François Blondel à l'époque architecte du Roi voulait totalement moderniser la place Kleber en la faisant place d'Armes, dans ce projet, il voulait construire un bâtiment dans le même style que l'Aubette en face de cette dernière, ce bâtiment aurait eu les mêmes fonctions que l'Aubette et à l'Ouest sur la place Kleber (Maison rouge de nos jours), il voulait construire une salle des fêtes, mais tous ces projets sont tombés à l'eau, car à l'époque nous étions dans un climat prérévolutionnaire et l'État manquait fortement d'argent.

Sommaire

I. Les débuts de l'Aubette
A. Le drame et la reconstruction
B. La période avant-gardiste
C. Le Ciné Dancing : un exemple du Stijl

II. La redécouverte tardive

Informations sur le Commentaire d'oeuvre

matth
  • Nombre de pages : 2 pages
  • Publié le : 19/06/2014
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 11/08/2014
  • Consulté : 1 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] La redécouverte tardive Les salles de l'Aubette qui ont été créer dans les années 1920 ont seulement était découverte en 1970 car en 1938 les frères Horn ont du vendre leurs bien car les gens n'aimait pas la nouvelle Aubette avec ces couleurs vives , les frères Horn étaient trops en avance dans leurs projets. Le nouveau propriétaire a pendant plus de trente ans caché ces salles jusqu'à qu'elle soient à nouveau découverte , depuis , le Ciné Dancing , La Salle des fêtes sont classés monument historique tout comme la façade de l'Aubette et son toit. [...]


[...] L'Aubette était avec tous ces arguments un projet très ambitieux. Le Ciné Dancing : un exemple du Stijl Le ciné dancing est une des salle qui est née du projet de L'aubette dans les années cette salle était une salle de cinéma , on le voit grâce à la toile blanche au fond où on pouvait projeter des films dessus , on peut aussi voir que la salle pouvait être un lieu de danse avec cette longue piste en bois au milieu de la pièce , les gens pouvait aussi se restaurer grâce aux tables sur les côtés de la pièce. [...]


[...] En Jean Goeffroy Conrath , entame la reconstruction du bâtiment , il décide de conserver la façade mais il y ajoute quelques petites sculptures et des portraits de musiciens célébre dessus et refait entièrement le toit en y ajoutant des tuiles en ardoises , il reaménage aussi l'interieur au rez de chaussez il y ajoute de nombreuses boutiques et au premier etage il y ajoute un conservatoire de musique et une salle de concert . En 1877 sa reconstruction est achevée. [...]


[...] François Blondel à l'époque architecte du Roi voulait totalement moderniser la place Kleber en la faisant place d'Armes, dans ce projet, il voulait construire un bâtiment dans le même style que l'Aubette en face de cette dernière, ce bâtiment aurait eu les mêmes fonctions que l'Aubette et à l'Ouest sur la place Kleber (Maison rouge de nos jours), il voulait construire une salle des fêtes, mais tous ces projets sont tombés à l'eau, car à l'époque nous étions dans un climat prérévolutionnaire et l'État manquait fortement d'argent. Au 19e siècle , l'Aubette abritera le bureau de l'Etat-major et au premier étage et un café-concert est construit au premier étage. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok