Initiation à l'histoire ancienne

Initiation à l'histoire ancienne

Résumé du document

L'Antiquité, qu'est-ce que c'est ? C'est la période entre la préhistoire et le Moyen-Âge. Les 1res traces d'écriture se trouvent en Mésopotamie. En 476 c'est la chute de l'Empire romain qui entraîne la fin de l'Antiquité. Dans la partie orientale de l'ancien Empire romain, les Byzantins sont alors présents, ce sont les hérités directs des Romains. Il y a une multitude de peuples : - Mésopotamiens (3500 av. JC-500) - Égyptiens (2800 av. JC-500) - Grecs (2000 av. JC-31 av. JC) - Romains (500- 476 apr. JC)

Sommaire

I. La civilisation minoenne
A. Le palais Minoen
B. La vie en dehors du Palais
C. La thalassocratie minoenne
II. Le monde mycénien
A. Les palais forteresses
B. Une civilisation connue par ses archives.
C. Une disparition brutale
III. Les siècles obscurs
A. L'âge du fer
B. La reprise des IXe et VIIIe siècle

Informations sur le cours

Clara
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 30/12/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 30/12/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Période entre la préhistoire et le Moyen Age. Les 1ère traces d'écriture en Mésopotamie chute de l'empire romain entraine la fin de l'Antiquité. Dans la partie orientale de l'ancien empire romain, les byzantins sont alors présents, ce sont les hérités direct des romains. Multitude de peuples : - Mésopotamiens (3500 av. JC – 500) - Egyptien (2800 av. JC- 500) - grecs (2000 av. JC-31 av. JC) - Romains (500- 476 apr. JC) Le monde mycénien ➢ Minoen moyen (XXème-XVème) ➢ Période mycénienne (XVIème-XIIème) ➢ Les « siècles obscures » (XIIème-IXème) Mais ces dates sont approximatives, identifiées en partie par les restes archéologiques retrouvés qui permettent de comprendre les anciennes civilisations. [...]


[...] - construction monumentale avec des traces d'habitation autour. - grande cour rectangulaire où l'ensemble des bâtiments sont construit autour, cette cour est alors très importante. - Théâtre à gradin à Cnossos qui montre qu'il y avait des activités artistiques. - pas de traces d'enceintes et de fortifications, il n'avait alors pas besoin de se protéger = période de stabilité. Aucune certitude sur les activités sociale, culturelle, économique, administrative car il y a un manque d'éléments. La vie en dehors du Palais La ville est en dehors du Palais, il y a des restes de ruelles autour du Palais. [...]


[...] parle de plusieurs populations : Egypte, hittite, mycéniens. Il essaie de comprendre les causes qui permettent cet effondrement en interposant les différentes causes. III. Les siècles obscurs Ou période alto-archaïque (1150-750 av. JC) C'est une période particulièrement mal documentée, l'écriture a disparue (linéaire B). L'âge du fer -Abandon du bronze La matériau est moins prestigieux, le bronze ne nécessite pas d'importation alors que le fer est accessible dans les mines. - repli des populations sur elle-même Les échanges commerciaux ont été réduit (baisse de la quantité de la céramique) - baisses démographiques Entre 1200 et 1100 av JC, le nombre de sites répertorié aurait été divisé par 8. [...]


[...] C'est une société marquée par le don et le contre-don, c'est avec ces échanges que l'aristocrate crée des liens dissolubles. Homère parle d'un temps des héros mycéniens. Ces sociétés restent très petites et mal organisées. Il n'y a pas de vie d'une société véritablement politique décidée par l'ensemble du peuple. Rupture forte dans la civilisation grecque et apparition à partir de la moitié du IIIème siècle la « polis » naissance de la « cité grecque » au IIIème-VIème siècle. [...]


[...] Ces rois archaïques vont assurer la protection au sein de leur territoire. Les langues grecques à l'époque classique : - dorien - dorien nord-ouest - dorien-archéen - éolien - attique - ionien On trouve la trace d'une unité politique où l'habitat reste plus pauvre qu'à l'époque mycénienne, l'architecture reste pauvre. 2/La reprise des IXème et VIIIème siècle - les témoignages archéologiques (reprise du commerce) - les témoignages épigraphiques (usage de l'écriture attestée) Forme d'écriture formée à partir de l'alphabet phénicien Alphabet inscrit sur bois, sur papier Ex : inscription du Dipylon (inscription sur cruche à vin) datant de 750 av. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok