Les causes de la prééminence du ministère des finances

Les causes de la prééminence du ministère des finances

Résumé du document

Les causes liées à son domaine d'intervention = le développement de l'interventionnisme étatique a progressivement mêlé affaires économiques et question budgétaire. Ministère technique : il était chargé du recouvrement de la dette et gestion de cette dette. Il devient petit à petit un ministre chargé de la gestion économique du pays : le ministre du budget du XIXème siècle est peu à peu devenu le ministre de l'économie et des finances du XXème siècle c'est-à-dire une entité administrative.

Sommaire

I. Les causes liées à son domaine d'intervention

II. Les causes liées à la spécificité budgétaire

III. Les causes liées à l'existence de la technostructure financière

Informations sur la fiche

Corinne
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 04/03/2013
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 04/03/2013
  • Consulté : 2 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] On parle souvent de la notion de marge de manœuvre budgétaire. Les causes liées à l'existence de la technostructure financière = - Le poste de ministre en lui-même : quelque soit le choix structurel, le poste de ministre est presque toujours confié à une personnalité politique de poids. Ce poste qui est à haut risque, le + souvent débouche sur un poste de + grande envergure = 1er ministre ou Président. Ex = Giscard, Raymond Barre, Balladur ce poste de ministre des finances débouche souvent sur une concurrence souvent difficile avec notamment le 1er ministre. [...]


[...] Dans l'organigramme des ministères on va trouver des lieux de pouvoir, des directions ministérielles presque + importante que certains autres ministères. A Bercy il y a des clivages de puissance, qui transcende l'appartenance à la haute fonction publique. Ce ministère a du évoluer avec la LOLF mais pas seulement avec elle. Il a du évolué déjà avec la décentralisation, le pouvoir européen et avec un certain positionnement de l'Etat (contredit en ce moment avec la crise des bourses). Renouveau du droit budgétaire. La LOLF était censé cassée le pouvoir de Bercy. [...]


[...] Le but est de casser l'hégémonie du minéfie. - La machine d'expert (les outils) : le ministre n'est que le sommet d'un ensemble administratif qui a des particularités. Les fonctionnaires de Bercy sont des fonctionnaires d'une spécificité particulière. Dans ce ministère on trouve la double influence de la Haute fonction publique et aussi de certains corps traditionnels de l'administration des finances. Ce qui renforce le sentiment, l'impression que le pouvoir technique supplante le pouvoir politique. Toute l'organisation et tout le mode de fonctionnement de ce ministère va dans le sens de ce pouvoir technocratique. [...]


[...] Les causes de la prééminence du ministère des finances Les causes liées à son domaine d'intervention = le développement de l'interventionnisme étatique a progressivement mêlé affaires économiques et question budgétaire. Ministère technique : il était chargé du recouvrement de la dette et gestion de cette dette. Il devient petit à petit un ministre chargé de la gestion économique du pays : le ministre du budget du XIXème siècle est peu à peu devenu le ministre de l'économie et des finances du XXème siècle c'est à dire une entité administrative qui cumulé pleins de choses avec un impact économique. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok