Comment réussir un entretien en ligne ?

Les entretiens en ligne représentent en ce début d'année 2021 près de 40 % des entretiens, nationaux ou internationaux. Pratiques et moins onéreux, les entreprises ont appris à faire face aux nouvelles technologies et à les utiliser pour recruter et évaluer leurs futurs collaborateurs, surtout en temps de crise sanitaire.

Le grand oral du Bac

Credit Photo : Pexels Andrea Piacquadio

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Cependant, si ces entretiens se déroulent pour le candidat en direct de leur domicile, il ne faut pas oublier pour autant qu'il s'agit d'un vrai entretien. Il existe par conséquent une série de règles à respecter, que ce soit avant, pendant ou à la clôture de celui-ci.


1- La vérification du matériel
2- Le rangement de l'espace visible
3- La communication verbale et non verbale
4- Sang-froid et maîtrise
5- Le partage de contenu
6- La conclusion de l'entretien


1- La vérification du matériel

En effet, il est difficilement imaginable d'attendre le dernier moment pour se rendre compte que quelque chose ne fonctionne pas : caméra, micro, haut-parleurs, etc. Tout doit être fonctionnel et il est à noter qu'une vérification en bonne et due forme avant l'heure fatidique assure une dose de stress en moins pour le candidat.


2- Le rangement de l'espace visible

Le rangement de l'espace visible par le recruteur dans la pièce est également quelque chose à prendre en compte. Les entretiens en ligne paraissent plus souples et moins stressants de prime abord, mais les recruteurs ont l'oeil et notent aisément tous les détails. Il ne doit pas y avoir trop de bazars et dans la même lignée, la tenue du candidat doit être irréprochable. Il s'agit d'un véritable entretien, même si celui-ci se déroule à la maison, il s'agit donc d'optimiser ses chances en agissant comme s'il fallait se déplacer.


3- La communication verbale et non verbale

Durant l'entretien, il faut également prêter une attention à la communication verbale et non verbale. Même si cette dernière paraît moins évidente, puisque le recruteur ne peut percevoir que le haut du corps, certains gestes ne trompent pas et le candidat ne doit pas oublier que les recruteurs sont désormais formés pour ce type de repérages en ligne. Le mieux est de s'entraîner avec un parent ou un ami avant la date prévue sur le même support pour être le plus à l'aise possible.


4- Sang-froid et maîtrise

Durant l'entretien, il n'est pas exclu qu'un problème de matériel survienne, c'est le bon moment pour montrer que l'on fait preuve de sang-froid et de maîtrise. Il s'agit de rester positif, de ne pas s'emporter. Ne pas oublier que si le candidat n'entend plus et ne voit plus rien sur son écran, ce n'est peut-être pas le cas du recruteur. Une grande vigilance s'impose. Cela permet entre autres choses de véhiculer une image professionnelle et montre l'aisance du candidat pour la gestion de situations stressantes ou impromptues.


5- Le partage de contenu

Durant un entretien en ligne et selon le support utilisé, le candidat ne doit pas hésiter à partager du contenu avec le recruteur. CV, lettre de motivation ou autres documents, qui permettront de montrer son aisance avec les nouvelles technologies d'une part, mais qui sont également pratiques pour que le recruteur ait tout ce dont il a besoin sous les yeux pendant l'entretien.


6- La conclusion de l'entretien

La fin de l'entretien est également quelque chose qui se travaille. Il dure généralement moins longtemps et est moins facile à gérer que lors d'une rencontre physique, mais il ne doit pas être négligé pour autant. Remerciements, sourire, invitation à rester à la disposition du recruteur, tout ceci doit être précisé de manière brève, mais chaleureuse et dynamique.