L'oral de rattrapage du bac 2021 : comment ça se passe ?

Les résultats du bac sont communiqués le 6 juillet. Avoir son bac signifie avoir la moyenne en comptabilisant chaque résultat de chaque épreuve dans le calcul tout en prenant en compte les coefficients. Les élèves ayant obtenu entre 8 et 10 ne peuvent donc pas prétendre avoir le baccalauréat. Mais rien de grave ! Quoi de mieux qu'une seconde chance ?

L'oral de rattrapage du bac 2021

Credit Photo : Freepik user18526052

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Cette année, les oraux de rattrapage ont lieu du 7 au 9 juillet. Pour aborder cette épreuve avec sérénité et vous garantir l'obtention du diplôme, nous comptons sur cet article pour vous fournir des conseils rigoureux. En première partie, nous aborderons l'organisation de cet oral puis en seconde partie nous nous attarderons sur quelques conseils pour assurer cet oral.

Comment s'organise cet oral ?

Lors de l'oral, vous devez choisir deux matières que vous présenterez. Vous devez rapidement informer le chef d'établissement quant aux deux épreuves que vous choisissez. L'oral dure environ 20 min avec, au préalable, 20 min de préparation. Notez également qu'entre l'épreuve initiale et le rattrapage, c'est la meilleure des notes qui est conservée. Prenons un exemple, si vous avez eu 8 lors des épreuves du baccalauréat et 10 lors du rattrapage, il s'agit de la note la plus haute qui est comptabilisée. Il n'est par ailleurs pas non plus possible d'obtenir de mention au rattrapage, mais comprenez pour vous qu'il s'agit ici d'une seconde chance à saisir à pleine main ! Les examinateurs, qui ne seront évidemment pas vos professeurs, vous poseront alors des questions précises sur les cours des deux matières choisies. Il est donc tout de même nécessaire de se pencher sérieusement sur ses cours.

Des conseils

a-    Quelles matières choisir ?

Tout d'abord, il faut tenir compte de la note obtenue lors de l'épreuve et de son coefficient. L'erreur serait d'ailleurs de choisir une matière dans laquelle vous vous sentez à l'aise et où vous avez eu une bonne note. En effet, si vous avez eu 12 en histoire-géographie et que vous faites le choix de présenter cette matière lors de l'oral, il sera difficile pour vous de faire mieux. Tandis qu'une matière, où vous avez eu une moins bonne note et dont le coefficient était conséquent, sera plus propice à augmenter ! En effet, l'examinateur sera bienveillant, il vous posera également de nombreuses questions de façon à vous faire parvenir à ressortir l'essentiel de votre cours et donc à, fatalement, augmenter la note initiale.

b-    Comment le travailler ?

Tout d'abord, veillez à connaître l'essentiel des matières choisies. Les grands points, les bases. Vous avez 20 min de préparation, ce qui est suffisant pour être clair, concis, tout en restant précis et en faisant preuve de rigueur. Essayez également d'anticiper. Lors des épreuves initiales du bac, si vous doutez d'avoir réussi et si vous n'êtes pas certains d'avoir la moyenne, n'attendez pas ! Revoyez vos cours. Vous pouvez vous aider de simulateurs pour calculer votre moyenne de bac en fonction des coefficients..

c-    Faites-vous confiance

Encore une fois, ne pas avoir son bac la première fois ne signifie pas avoir échoué ou ne pas pouvoir prétendre à un avenir professionnel florissant. Croyez en vous. Tout d'abord parce qu'il s'agit de la clé de la réussite, ensuite, parce que l'échec est nécessaire pour atteindre la réussite. Quoiqu'on dise, « L'échec est le fondement de la réussite » (Lao-Tseu, sage chinois).

d-    Travaillez votre oral

Assurez à l'oral va de pair avec la confiance. Misez sur vos talents d'orateur/trice. Bien sûr, n'en faites pas des tonnes, mais croyez en ce que vous dîtes, faites attention aux termes que vous employez. Si vous êtes de nature timide, sachez qu'il ne s'agit pas d'une fatalité et prenez l'habitude de vous entraîner devant un public bienveillant : votre frère, des amis… Acceptez les critiques.

e-    Détendez-vous

Facile à dire. Mais ce conseil reste primordial puisque le stress va avoir tendance à vous faire parler très vite voire indistinctement. Pratiquez la respiration abdominale ou la méditation les soirs précédant l'épreuve. Prenez également en compte l'idée qu'anticiper la préparation de votre oral vous permettra d'être bien plus détendu-e !