L'introduction de la dissertation de philosophie

En cours de philosophie, quand le professeur vous demande de rédiger un texte, il y aura toujours une partie qui va s'avérer essentielle pour la réussite de votre production écrite. Et ce, quelle que soit sa nature (dissertation, commentaire ou autre). Oui, vous l'aurez deviné, il s'agit de l'introduction.

L'introduction de la dissertation de philosophie

Credit Photo : Unsplash Alexa Mazzarello

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Pourquoi l'introduction est-elle si importante ?
Comment rédiger une introduction ?
L'analyse des termes du sujet
La conclusion de l'introduction


Pourquoi l'introduction est-elle si importante ?

C'est dans l'introduction que vous allez créer de l'intérêt et que le lecteur va comprendre de quoi parle votre texte.

Dans l'introduction, vous devez annoncer le sujet, faire une courte analyse et surtout, annoncer le plan et la problématique de votre discours.

Une des principales utilités de l'introduction en philosophie est de créer de la curiosité chez le lecteur et de le captiver.

Il est important de bien garder en tête que l'introduction est la première partie de votre devoir, ce sont les premières lignes que le lecteur (votre professeur) va lire, c'est au travers de ces quelques phrases qu'il aura une première impression de votre composition.


Comment rédiger une introduction ?

Comme vous devez vous en douter, avant de passer à l'étape de rédaction, il faut créer un brouillon, passer par une étape de travail préparatoire afin de s'assurer que le sujet a bien été compris. Ce n'est qu'ainsi qu'une analyse pertinente pourra avoir lieu.

Quand vous serez sûrs d'avoir bien épluché chaque idée émanant du sujet, vous pouvez commencer à tracer une ligne directrice qui servira de fil à votre introduction. Ensuite, vous pouvez rédiger.

Pour la rédaction, nous vous conseillons d'être concis, précis, il faut tout énoncer, mais sans trop donner des détails, une introduction ne sert pas à fournir des précisions. De plus, une introduction en philosophie se veut légère à la lecture, il ne faut pas alourdir la cadence ni mettre des éléments qui pourraient perturber l'attention du lecteur et lui faire perdre de vue les notions principales.


L'analyse des termes du sujet

Dans une introduction de philosophie, il est essentiel de reprendre les termes principaux qui apparaissent dans votre sujet. Par exemple, si votre sujet est le suivant « La liberté est-elle une illusion ? », il est convenable d'exposer et d'analyser les termes « liberté » et « illusion ».

C'est à la suite de l'analyse de ces termes que vous serez en mesure d'énoncer la problématique qui sera traitée plus tard dans votre production écrite ainsi que le plan. Énoncer le plan équivaut à présenter brièvement comment vous allez organiser les réponses à la problématique posée.


La conclusion de l'introduction

L'introduction doit se finir avec l'annonce de votre plan. Il ne faut pas aller plus loin. En revanche, si vous le souhaitez, vous pouvez toujours revenir sur une petite évocation, sur un exemple que vous avez traité, c'est une façon de resituer le lecteur et de le lui rappeler l'intérêt de votre problématique.

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok