Comment faire le plan de mémoire de fin d'études

Une fois que vous avez votre sujet, votre problématique, votre axe bref que vous savez à peu près ce que votre mémoire va décortiquer, reste la question majeure en suspens : comment ? Il n'est déjà pas aisé d'avoir des idées solides, savoir les agencer est une difficulté supplémentaire à laquelle nous allons vous aider à répondre via quelques conseils sur le plan de votre mémoire.

Le plan de mémoire de fin d'études

Credit Photo : Leone Venter

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Les qualités que doit avoir un plan
Une structure type


Les qualités que doit avoir un plan

Avoir une réflexion pertinente, c'est aussi savoir la présenter. Le cas contraire une idée brillante peut passer inaperçue ou du moins ne pas être entendu à sa juste valeur : en communication, marketing, voire en politique, les exemples sont légion. Ce n'est pas toujours le plus brillant qu'on écoute, mais souvent le meilleur orateur ou auteur.

Il faut penser d'une manière similaire dans votre mémoire de fin d'études. Le plan doit rendre service à votre réflexion, il doit l'appuyer, contribuer à la faire comprendre au mieux, lui donner les plus beaux atouts. Ainsi il doit paraître cohérent (votre pensée et la suite de vos idées doivent s'articuler), bien réparti (il ne faut pas qu'une partie de votre développement soit beaucoup plus fournie qu'une autre) et le plus simple possible (intelligible par le plus grand nombre de lecteurs, même quelqu'un qui ne connaîtrait pas le sujet.


Une structure type

Cela peut dépendre de votre domaine d'études, mais en règle générale, tous les mémoires contiennent d'abord :

A) une introduction précédée des remerciements et éventuellement d'une préface dans laquelle vous vous présentez brièvement.

B) après l'introduction vient le développement qui divise en grands chapitres puis en sous-parties la contenance de votre réflexion en mêlant expérience personnelle ou professionnelle et apports théoriques vus en cours.

Il existe différents plans de développement possibles que vous devez choisir selon le mode de réflexion qui correspond le plus à votre façon de travailler et à votre problématique : plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse), scientifique (analyse préalable, émission d'une hypothèse puis vérification ou pas) ou encore diagnostic (analyse d'un problème et proposition de solutions).

C) après le développement, vient logiquement la conclusion qui résume les points cruciaux et inclut nécessairement une ouverture laissant voir au lecteur ce que votre réflexion peut toucher au-delà de ce qu'il vient de lire.

D) la bibliographie (indispensable pour montrer au lecteur que vous avez la culture de votre sujet) et les documents annexes complètent enfin votre mémoire. Une postface peut également être proposée, décrivant un peu votre sentiment et votre perception de votre travail de recherche.



Source : Ecole de commerce de Lyon

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok