Exemples de sujets et de problématiques pour un mémoire BTS diététique

La rédaction d'un mémoire est toujours une étape clé dans l'obtention d'un diplôme. Le choix du thème, puis du sujet précis et enfin de la problématique sont souvent des moments difficiles pour les étudiants, tant les enjeux sont grands. Le mémoire de BTS diététique est un élément particulièrement dense et complet, sorte de point d'orgue de ces deux années d'études. Il doit reprendre les éléments étudiés et découverts pendant les différents stages qui ont été réalisés, des études de cas menées par l'étudiant, et comporter en dernière partie une réflexion personnelle sur un thème, d'environ 10-15 pages. C'est pour cette partie que nous vous donnons quelques idées et quelques clés pour choisir des sujets dans le cadre d'un BTS diététique.

Exemples de sujets et de problématiques pour un mémoire BTS diététique

Credit Photo : Unsplash Siora Photography

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

 

Sujet 1 - Le jeune intermittent

Le jeune intermittent est une pratique qui se répand de plus en plus et trouve de plus en plus d’adeptes, de tous âges et de toutes confessions. Il est à distinguer du ramadan, qui est un jeune à vocation religieuse.

Exemple de problématique : en quoi le jeune intermittent est-il (ou non) un outil destiné à rétablir les équilibres alimentaires ?

Il s’agira ici de définir le jeune intermittent, son mode opératoire, ses différentes variantes. On pourra également réaliser des sondages auprès de certains pratiquants occasionnels ou réguliers, et accéder à des études scientifiques réalisées concernant l’impact et les résultats du jeune intermittent. Il sera important d’en mentionner les effets positifs et négatifs, sans omettre les risques de stockage, de carences, de mauvaises habitudes alimentaires.

Sujet 2 - L’alimentation en milieu hospitalier de courte durée

L’alimentation en milieu hospitalier de courte durée est souvent décrite comme étant de mauvaise qualité, peu appréciée par les patients.

Exemple de problématique : en quoi le milieu hospitalier crée-t-il lui-même les conditions d’une non-appréciation de l’alimentation ?

Il sera ici intéressant de s’intéresser au poids du contexte, à l’organisation logistique des repas, aux horaires, aux quantités, aux présentations des repas. La réalisation d’un ou plusieurs sondages auprès de patients hospitalisés pourrait permettre de mettre en évidence de grandes tendances en la matière. Agueusie, perte d’appétit, difficulté à apprécier une situation face à une douleur physique ou psychologique, tous ces éléments devront être mentionnés et détaillés dans cette réflexion personnelle.

Sujet 3 - Le diabète gestationnel et l’alimentation de la femme enceinte diabétique

Le diabète gestationnel est un diabète hors du commun, très différent du diabète classique, le plus souvent ponctuel et disparaissant spontanément après l’accouchement. Néanmoins, face à cette difficulté, les femmes enceintes sont souvent démunies, et elles doivent concilier envies de grossesse, besoins nutritionnels, restrictions liées au diabète.

Exemple de problématique : comment optimiser l’alimentation de la femme enceinte qui présente un diabète gestationnel ?

Il sera intéressant ici de travailler sur l’optimisation des repas et des collations, sur les aliments à éviter et ceux à privilégier, sur les aliments réconfortants qui peuvent pallier l’absence ou la minimisation des sucres rapides.

Sujet 4 - Le rôle du diététicien en EHPAD

Les EHPAD ou maisons de retraite sont des établissements de santé dédiés aux personnes âgées. Dans cette classe d’âge, les besoins nutritionnels changent, et la nutrition est particulièrement importante pour permettre aux résidents de rester en bonne santé autant que possible, de ne pas avoir de carences, et d’optimiser leur forme physique. Néanmoins, ces résidents font souvent face à des difficultés physiques ou psychologiques qui rendent les repas difficiles, parfois marqués par la solitude et par la perte d’entrain et d’appétit. Dans ces circonstances, le diététicien revêt une importance capitale dans les EHPAD, pour permettre de gérer au mieux tous les aspects liés à la nutrition des résidents.

Exemple de problématique : quels sont les leviers d’action des diététiciens dans les EHPAD pour optimiser la nutrition des résidents ?

Il sera ici absolument incontournable de mentionner toutes les difficultés liées à l’âge et à la dépendance, en n’omettant pas toutes les difficultés psychologiques (difficulté à demander de l’aide, déprime ou dépression, isolement). Il sera ensuite crucial de montrer que le diététicien possède plusieurs outils pour tenter d’améliorer la nutrition des résidents. Le choix des menus, les collations, mais aussi le travail sur le contexte des repas, l’accompagnement, les horaires, les conditions des repas, qui sont tout aussi importants que le repas lui-même. Des sondages réalisés auprès du personnel d’EHPAD ou de résidents peuvent donner des exemples concrets d’actions positives permettant d’améliorer la nutrition des patients, grâce au rôle du diététicien.

Sujet 5 - La nutrition dans les écoles primaires

Les cantines scolaires sont souvent décrites comme des endroits où la nourriture est de piètre qualité, et les enfants rechignent souvent à y manger. Pourtant, ces dernières années, de gros progrès ont été faits par les communes pour améliorer le rapport des enfants aux cantines scolaires, ainsi que leur satisfaction.

Exemple de problématique : en quoi le contexte des repas et leur présentation influencent-ils la qualité des repas et de la nutrition des élèves ?

Il a ainsi été démontré d’après plusieurs études réalisées in situ, que laisser le choix aux élèves (par le biais d’une cantine organisée sous la forme d’un self-service par exemple) ne conduit pas à des déséquilibres alimentaires, mais permet aux enfants de choisir, d’apprécier, et de manger en plus grande quantité. De même, choisir leurs camarades avec qui partager le repas, et ne pas se voir imposer une place, permet de faire du repas un moment plus convivial, avec une meilleure nutrition finale des élèves. On pourra ici étudier plusieurs pistes de réflexion, telles que l’environnement visuel (décoration) ou sonore, ou encore la participation des élèves au choix ou à l’élaboration des menus ou des repas.

Dans tous les cas, le choix de la question personnelle est très important et doit couvrir un sujet sur lequel l’étudiant est intéressé, à l’aise, et dispose de connaissances solides. Il doit pouvoir en effet réaliser des recherches poussées, mais également prendre position et défendre son avis devant un jury, le jour de sa soutenance.