Exemples de sujets et de problématiques pour un mémoire en Sciences sociales

Le temps est venu de prendre la décision de votre sujet de mémoire en Sciences sociales. Nous voulons aujourd'hui vous donner quelques pistes de plus afin de vous aider dans votre choix définitif.
Voici donc quelques exemples de sujets de mémoire en Sciences sociales avec une petite explication et des pistes pour trouver la problématique.

Mémoire en Sciences sociales

Credit Photo : Unsplash Christopher Burns

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Sujet 1 - Les relations intergroupes et interculturelles
Sujet 2 - Le bien-être psychologique et les relations individuelles avec ce qui nous entoure
Sujet 3 - La migration et les droits humains
Sujet 4 - Stratégies d'apprentissage et pensée critique


Sujet 1 - Les relations intergroupes et interculturelles

Il est de plus en plus courant que la notion d'interculturalité soit utilisée pour désigner les relations qui existent entre les différents groupes humains qui composent une société donnée. Bien qu'à l'origine ce concept ait été inventé à travers un concept de culture statique et réifiée, en tant que somme des relations entre les cultures, il est actuellement utilisé comme un terme plus complexe et polysémique qui fait référence aux relations qui existent au sein de la société entre diverses constellations majorité-minorité, et qui sont définies non seulement en termes de culture, mais aussi en termes d'ethnicité, de langue, de confession religieuse ou de nationalité. Par conséquent, le référent empirique de chacune de ces constellations est très contextuel : dans certaines sociétés, l'interculturalité est utilisée pour désigner la diversité « causée » par la migration, tandis que dans d'autres, la même notion s'applique aux interactions entre les peuples autochtones et descendants de colonisateurs.

Problématique : les rôles des relations interculturelles et intergroupes d'un point de vue anthropologique


Sujet 2 - Le bien-être psychologique et les relations individuelles avec ce qui nous entoure

Dans le domaine de la psychologie, le concept de bien-être psychologique acquiert diverses significations. Actuellement, ces significations vont d'une orientation hédoniste à une orientation eudémoniste par laquelle le bien-être est la conséquence d'un fonctionnement psychologique complet à partir duquel la personne développe son plein potentiel. Malgré cette distinction, il est admis que tant la composante affective du bien-être, qui exprime la complaisance et la satisfaction que la personne perçoit à travers ses sentiments et ses émotions, que le développement de ses potentialités, sont liées et se produisent généralement ensemble, car le bien-être psychologique ne se limite pas à être un état mental d'absence de maux et de soucis physiques, il doit inclure la satisfaction de développer ses propres capacités.

Problématique : comment choisir les éléments propices aux bonnes relations ?


Sujet 3 - La migration et les droits humains

La Déclaration universelle des droits de l'homme établit que « Tous les hommes naissent libres et égaux du point de vue de leur dignité et de leurs droits, et comme ils sont dotés par la nature de raison et de conscience, ils doivent se conduire fraternellement, les uns envers les autres. » et que : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État » et « toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ».

Ces préceptes, accompagnés du principe de non-discrimination, sont renforcés par les dispositions de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille. Elle s'applique à l'ensemble du processus de migration, c'est-à-dire à la préparation, au départ, au transit et à toute la période de séjour dans l'État qui l'emploie, ainsi qu'au retour dans l'État d'origine ou de résidence habituelle.

Problématique : comment envisager une protection efficace de la vie et des droits de l'homme aux frontières internationales ?


Sujet 4 - Stratégies d'apprentissage et pensée critique

Les stratégies d'enseignement sont des méthodes, des procédures ou des ressources utilisées par les enseignants pour s'assurer que leurs élèves acquièrent un apprentissage significatif. L'application de ces stratégies permet aux enseignants de transformer l'apprentissage en un processus actif et plus participatif dont l'élève se souvient plus facilement. Beaucoup de ces stratégies ont en commun d'être très coopératives, ce qui facilite l'assimilation des valeurs, développe un meilleur ajustement émotionnel chez les élèves et les prépare à la vie en société. Ces stratégies, bien que très polyvalentes, ne doivent pas être appliquées sans une connaissance préalable du matériel à enseigner. Le choix de la stratégie d'enseignement doit être fait en tenant compte des objectifs à atteindre, ainsi que des compétences à développer chez les étudiants.

Problématique : comment encourager la liberté d'opinion, la pensée critique, le respect et la compréhension que d'autres points de vue existent en milieu apprenant ?

En cliquant sur OK, vous acceptez que Pimido.com utilise des cookies ou une technologie équivalente pour stocker et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Ces informations personnelles peuvent être utilisées pour mesurer la performance publicitaire et du contenu ; en apprendre plus sur votre utilisation du site ; ou pour vous permettre d'interagir avec les réseaux sociaux. Vous pouvez paramétrer vos choix pour accepter les cookies ou non. Vous pourrez également modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien "Paramètres des cookies" en bas de page de ce site. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité