Dissertation de littérature - Le personnage de roman doit-il avoir une part de réalité ?

Roman, personnage et réalité sont les trois noms qui composent cet énoncé si éloquent. En effet, les différences et similitudes entre un personnage de roman et la réalité font toujours l'objet d'un débat littéraire.

Le personnage de roman

Credit Photo : Unplash Katy Belcher

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

Alors que le dictionnaire définit le roman comme étant une « Oeuvre d'imagination constituée par un récit en prose d'une certaine longueur, dont l'intérêt est dans la narration d'aventures, l'étude de moeurs ou de caractères, l'analyse de sentiments ou de passions, la représentation du réel ou de diverses données objectives et subjectives ; genre littéraire regroupant les oeuvres qui présentent ces caractéristiques » (Larousse), celle-ci ne vient pas nous éclairer sur l'intérêt, l'importance et le degré de réalité à faire figurer dans ce type d'oeuvre littéraire. De même, la définition n'intègre pas la notion de fictif, si ce n'est que de manière sous-entendue au travers du mot « subjectif ».

Mais nous ne pouvons pas aller plus loin sans s'interroger sur le « réalisme » en tant que courant littéraire. Le « réalisme » est donc ce courant qui cherche à représenter la nature humaine sans vouloir, pour autant, l'idéaliser. Tout naturellement, la question va se poser sur le fait de présenter un personnage commun ou un personnage au caractère héroïque, idéal, fantastique même. Quelle plume le romancier doit-il prendre ? Quelles sont les attentes des lecteurs ?

Nous allons par la suite nous interroger sur le caractère réaliste des personnages d'un roman.

[Il s'agit d'une ébauche de dissertation, chaque partie se doit d'être plus largement développée]


I. Le personnage comme reflet de la réalité
II. Le personnage ne reflète pas la réalité


I. Le personnage comme reflet de la réalité

Le romancier peut utiliser son personnage pour parler d'une réalité sociale. Ainsi, le romancier se transformerait, en quelque sorte, en porte-parole d'une partie de la société.


A. Une meilleure identification de la part du lecteur

Le lecteur, avec cette utilisation du personnage pour refléter la réalité, va être témoin d'une histoire qui lui est racontée, mais qui est vraie, au moins en partie. Le lecteur se sentira plus facilement identifié et, par voie de conséquence, il s'intéressera davantage au roman.


B. Plus de véracité dans le personnage et l'ensemble du roman

Ce personnage « réaliste » peut encore aller plus loin dans son rôle de personnage clé d'un roman. C'est-à-dire que l'utilisation de personnages « vrais » contribue à ce que le roman soit lu comme une « vérité » dans son intégralité.


C. Outil littéraire pour analyser et critiquer la société

L'utilisation de ce type de personnages est, en réalité, un outil magnifique pour dépeindre une réalité. Ici, la psychologie humaine sera utilisée pour parler d'une réalité tout en passant par l'état de caractère littéraire.

[Dans cette partie, il est conseillé de citer Zola qui, dans tous ses romans, veut décrire une société à partir de personnages empreints de vérité]


II. Le personnage ne reflète pas la réalité

Mais l'usage d'un personnage réel peut également porter préjudice à l'aspect littéraire de l'oeuvre. En effet lorsque les lecteurs lisent, ils ont envie de s'évader, de rêver, de voir au-delà de leur propre vie pour, justement, vivre une « autre réalité ».


A. Le fantastique et l'imaginaire doivent peser plus fort dans le roman

Un roman se doit de montrer le côté imaginaire du récit, de l'histoire racontée. L'auteur a une multitude de ressources et de moyens pour expliquer des vérités qui peuvent venir contredire la réalité. Un roman sert à s'évader.


B. Le roman sera plus attrayant

Il y a des romans qui sont une pure construction littéraire où tout est inventé, les personnages et l'histoire. Pour certains auteurs, celui-ci est le seul moyen de captiver le lecteur.


C. Le lecteur et son besoin de rêver et s'évader

Le lecteur ne rêve que d'une chose : de voyager à travers les histoires du personnage. Le seul moyen de voyager ? Des histoires imaginaires, des histoires inventées qui donneront une touche d'excentricité au lecteur.

[Dans cette partie, on peut nommer des auteurs tels que Rabelais et ses héros burlesques, mais aussi Kafka et La Métamorphose]


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

La dissertation en littérature, méthode et exemple
Comment faire un commentaire de texte, étape par étape
L'écriture d'invention : méthode et exemples de dissertation
Le comique a-t-il pour unique fonction de faire rire ?
Quels sont les différents types de discours en français ?
La lecture analytique : méthode et exemple

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok