Comment rédiger une introduction de dissertation en histoire ? Exemple

Lors de la rédaction d'une dissertation d'histoire, la rédaction de l'introduction est souvent l'un des moments difficiles. Il est en effet souvent complexe de commencer une rédaction, sans toujours savoir comment orienter ses écrits ni ce que l'introduction doit contenir. Nous vous donnons ici quelques pistes pour rédiger une introduction efficace, concise, précise, contenant tous les éléments nécessaires pour annoncer le contenu de la dissertation.

Comment rédiger une introduction de dissertation en histoire ?

Credit Photo : Pixabay

Lecture en ligne

Consulte tous les documents de Pimido en illimité

Inscris-toi !

 

Les éléments de l'introduction

Comme toutes les introductions, l'introduction d'une dissertation doit intégrer les éléments suivants :
-         
Une phrase ou un paragraphe d'accroche
-         
Des éléments de cadrage spatio-temporels
-         
Une problématique rédigée et détaillée, qui sera le fil conducteur du devoir
-         
Un plan clair et défini, qui est annoncé précisément et donne la trame de la dissertation.

La phrase d'accroche est particulièrement importante dans une dissertation d'histoire. Elle donne le ton du devoir dès les premiers mots, tente de capter l'attention du lecteur et lui indique en quelques secondes ce à quoi il peut et doit s'attendre dans le devoir qu'il lit. Il est donc important d'éviter les phrases trop générales ou imprécises, sans lien précis avec le devoir. Un angle d'attaque stratégique est de choisir une citation historique (si possible se rapportant à l'époque dont traite la dissertation) qui peut avoir une résonance particulière à notre époque. On peut également choisir de faire un lien entre l'époque étudiée et l'actualité courante, montrant les parallèles dans l'histoire. Enfin, trouver des repères historiques est également souvent une bonne idée. Une dissertation sur l'époque du Général de Gaulle peut par exemple être introduite en mentionnant les célébrations du cinquantenaire de sa mort qui ont eu lieu en novembre 2020 à Colombey les deux Églises. Quoi qu'il en soit, une accroche pertinente est un excellent point de départ pour une dissertation historique, et évite de rentrer trop abruptement dans le vif d'un sujet qui peut sembler lointain (historiquement, socialement ou géographiquement).

De la même manière, les éléments de limitation spatiale et temporelle sont des éléments cruciaux qui doivent absolument être mentionnés dans l'introduction. Il est très important que le lecteur débute sa lecture de la dissertation en ayant les idées claires sur le cadre à considérer.

Si des termes techniques particuliers sont mentionnés dans le sujet ou dans la problématique, il est indispensable de les définir dès l'introduction.

Comment rédiger l'introduction

L'une des astuces principales relatives à la rédaction d'une introduction pour une dissertation d'histoire est… de ne pas la rédiger en introduction ! Cela peut paraître surprenant, mais une introduction rédigée après le corps de la dissertation est généralement plus percutante, plus précise, plus efficace. Cela évite également de devoir y apporter des changements si l'on procède à des modifications du plan pendant la rédaction, ce qui est fréquent.

Il est opportun de rédiger une trame de l'introduction au brouillon, en mentionnant les principaux éléments qu'elle contiendra, ainsi que des idées « en vrac », mais de ne pas la rédiger intégralement dès le passage à la rédaction. Y revenir plus tard est souvent bien plus judicieux et peut faire gagner un temps précieux.

L'annonce du plan doit être très claire. On peut néanmoins se contenter d'énoncer avec précision les grandes parties du devoir sans entrer dans un trop grand niveau de détail en annonçant l'ensemble des sous-parties. La problématique doit également être clairement mentionnée, de façon à indiquer au lecteur qu'il s'agit là du point central du devoir, auquel le rédacteur essayera d'apporter une réponse argumentée.

L'introduction doit être précise et efficace, suffisamment succincte pour conserver l'attention du lecteur, tout en donnant néanmoins assez d'informations.

Un exemple d'introduction

Imaginons un sujet « Le Général de Gaulle et à sa prise de pouvoir en 1958 ». Une idée d'introduction pourrait être :

Le 15 mai 1958, Charles de Gaulle clamait « Ce qui se passe en ce moment en Algérie (…) peut conduire à une crise nationale extrêmement grave, dit-il. Mais aussi ce peut être le début d'une sorte de résurrection. Voilà pourquoi, il pourrait m'être possible d'être utile encore une fois directement à la France ». À partir de ce moment-là, son accession au pouvoir s'organise rapidement. Devenu président du Conseil, il fait approuver la Cinquième République par le biais d'un référendum historique, puis se fait très vite élire président de la République par plus de 80 000 grands électeurs.

La crise algérienne fait alors rage, et les moyens d'accession au pouvoir de Charles de Gaulle, s'ils semblent justifiés pour certains, sont démesurés du point de vue de ses détracteurs, et à la limite de la légalité. Nous nous interrogerons donc sur les moyens déployés par Charles de Gaulle pour organiser sa prise de pouvoir en 1958, et sur les enjeux légaux qui les entourent.

Dans une première partie, nous verrons quels ont été les moyens utilisés par le Général pour accéder au pouvoir, en décodant les différentes étapes de sa stratégie, et ses réussites. Nous verrons les cadres légaux qui ont été utilisés. Dans un second temps, nous montrerons les failles des systèmes choisis par De Gaulle, ainsi que les limites des mécanismes utilisés.

N'hésitez pas à faire appel à notre service de rédaction de dissertations !