Consulte tous nos documents en ligne !

ABONNE-TOI

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Dissertation philosophique : comment s'entrainer ? 5 astuces qui fonctionnent à tous les coups

Les dissertations de philosophie demandent beaucoup de rigueur et d'organisation dans les méthodes utilisées.

Dissertation philosophique : comment s'entrainer ? 5 astuces qui fonctionnent à tous les coups

Credit Photo : latribune.fr

En effet, la philosophie est une matière qui demande certes un certain nombre de connaissances mais encore davantage une façon de penser et d’exprimer ses idées. Comment s’entrainer efficacement pour l’épreuve de philosophie ?

1) Prendre des sujets différents et en décortiquer tous les termes

Une des premières choses à faire pour s’entrainer est de trouver plusieurs sujets de dissertation, chose facile avec internet. Plus le candidat aura travaillé de sujets, et plus l’exercice paraitra simple. Il s’agit de décortiquer les termes présents dans le sujet, de retourner ce sujet dans tous les sens possibles pour bien en comprendre le sens et définir ainsi une problématique. En effet, les sujets de dissertation sont le plus souvent subtils et renferment également des contradictions. Pour les comprendre et être prêts le jour de l’épreuve final, ils doivent s’entrainer le plus possible avec des sujets différents. Par ailleurs, bien définir les termes du sujet permet aussi d'éviter le hors sujet, qui est une chose fréquente en philosophie.

2) Retenir des citations

Dans une dissertation de philosophie, les citations sont indispensables pour convaincre les correcteurs. Néanmoins, un grand nombre d’étudiants ont du mal à les mémoriser, tant leur nombre peut être important et les sujets variés. Tout au long de l’année ou dans tous les cas quelques mois avant l’épreuve, il s’agit de mettre en place une liste des citations, par thème ou par auteur. Cela est plus facile par thème car les candidats mémorisent généralement mieux, comme par exemple l’ensemble des notions auxquels se rapportent les citations. Avec une notion, il est conseillé de retenir une dizaine de citations, pas davantage, surtout pour ceux qui ont du mal à mémoriser des phrases comme celles-ci. Idéalement, il faut les apprendre par cœur dès le début de l’année, et se les répéter souvent. En apprendre huit par jour, et relire l’ensemble tous les soirs. Certains étudiants les enregistrent sur leur smartphone avec le dictaphone et les écoutent avant de dormir ou autre. Chacun doit trouver la méthode qui lui convient.

3) S’entrainer à gérer son temps

Qui dit entrainement à la dissertation implique obligatoirement de savoir gérer son temps, puisque le jour du baccalauréat, les candidats disposent de quatre heures pour réaliser leur devoir, peu importe le sujet qu’ils choisiront. La dissertation est le sujet le plus choisi par les étudiants en lettres, à 53%. Pour pouvoir réussir dans le temps imparti, un entrainement préalable est donc nécessaire. Le choix du sujet prend une dizaine de minutes et lorsque les candidats ont effectivement choisi la dissertation, il faut environ trente minutes pour élaborer le plan et trente autres minutes pour entrer les idées principales au brouillon. La rédaction doit prendre plus de deux heures, et la relecture au moins quinze minutes. Se mettre en condition d’examen est donc primordial.

4) S’entrainer à écrire correctement est également essentiel pour mettre toutes les chances de son côté

En effet, et surtout dans le contexte actuel, les candidats n’ont plus réellement l’habitude d’écrire tous leurs devoirs avec un stylo, d’où un entrainement préalable. Les correcteurs regardent la qualité de l’orthographe dans tous les sens du terme, c’est-à-dire les fautes mais aussi la lisibilité. Lorsque l’on parle d’écriture, il est aussi question de la méthodologie pour mettre en place le plan, l’introduction, le développement, et la conclusion. Comme nous l’avons dit plus haut, la dissertation est un devoir très organisé. Aussi, réaliser un brainstorming au brouillon peut être intéressant afin de mettre en lumière toutes ses idées et garder les meilleures. L’objectif d’une dissertation n’est pas de redonner tel quels tous les éléments d’un cours, mais de faire réfléchir les candidats.

5) S’entrainer à ne jamais faire refléter sa propre opinion.

En effet, cela demande un entrainement et une relecture minutieuse à la fin du devoir. La structure même de la dissertation amène les étudiants à parfois faire l’erreur de dire ce qu’ils pensent du sujet, et ce n’est pourtant pas ce qui est demandé. Il faut rester factuel et n’émettre aucun jugement de valeur. La philosophie, c’est émettre un raisonnement et c’est sur ce raisonnement que les candidats sont évalués.

Conclusion

L’exercice de la dissertation est par conséquent quelque chose qui demande un certain entrainement avant de parvenir à rendre un bon devoir. Pour se préparer efficacement, il est en outre important de se mettre en conditions d’examen afin de pouvoir optimiser sa réussite et être moins stressé le jour J. Les astuces données ci-dessus montrent toutes l’importance d’une bonne organisation et d’un travail régulier toute l’année pour être plus performant, surtout en ce qui concerne le fait d’apprendre les citations et de gérer son temps.
REFERENCES
https://www.leparisien.fr/etudiant/examens/bac/bac-philo-la-methode-pour-la-dissertation-de-philosophie-3FMQQ6DBZRJYFGPUZTDC2IQR6A.php#:~:text=Comment%20r%C3%A9ussir%20la%20dissertation%20de%20philosophie%20%3A%20conseils%20pour%20chaque%20grande%20partie.&text=Bien%20lire%20le%20sujet.,%2C%20ou%2C%20car%E2%80%A6).&text=Rattacher%20le%20sujet%20aux%20notions%20et%20aux%20th%C3%A8mes%20du%20cours.
https://www.madmoizelle.com/dissertation-bac-philosophie-251471
https://www.editions-ellipses.fr/PDF/9782340020283_extrait.pdf