Histoire des faits économiques et sociaux : l'économie antique et médiévale

Histoire des faits économiques et sociaux : l'économie antique et médiévale

Résumé du document

Le mot "économie" est issu de "Oikos" et "Nomos" qui signifient gérer économiquement sa maison/la seigneurie. Le thème de l'année sera l'origine de l'économie mondiale et la révolution culturelle. L'objectif sera de faire le portrait des jalons économique de l'Europe. On traitera des origines de la croissance ou encore du rôle de l'innovation technique et des mentalités.

Sommaire

I. L'économie antique : une économie dépendante de l'environnement
A. L'agriculture fondement de la civilisation
B. Des activités qui dépendent du territoire
C. La conquête de l'esclavagisme

II. L'économie médiévale : le temps des seigneuries (les seigneuries gèrent l'économie du pays)
A. Une économie localisée
B. L'économie féodale se développe
C. Un modèle économique ancien qui s'érode

Informations sur le cours

Laure
  • Nombre de pages : 4 pages
  • Publié le : 29/09/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 29/09/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Il y a donc les premiers circuits bancaires (avec la création des créances dits « chèques bancaires »). Cette période donne lieu aussi à la route de la soie (de la Chine au Groenland). ← Il y a aussi le développement de villes car c'est là où il y a les marchés ← Naissance aussi des corporations avec l'échange du savoir-faire Corporation : elle fixe les règles de production, permet d'éviter les contrefaçons, elle établit des règles de qualité, elle garantit un produit de bonne qualité cependant la créativité n'est donc pas permit. [...]


[...] ← Il n'y a pas de liberté économique, la production est contrôlée par la coopération, les seigneurs, le roi et les gens d'armes. ← Le marché est globalement isolé. ← Les valeurs culturelles sont hostiles à l'activité économiques : il n'est pas bon d'être riche selon la religion (l'accumulation de richesses est mal vue par l'église). ← Le régime économique est stable car il n'y a pas de croissance économique = stagnation économique. Après, le 15 ième siècle, il va y avoir une accumulation de fortune, cette richesse provient des éleveurs (avec les « grands troupeaux ») ( naissance du capitalisme. [...]


[...] Le roi gagne en puissance militaire, économique, et politique. Ils deviennent les garants de la sécurité, du droit et de la justice. La notion de féodalité est alors questionnée et fragilisée. Conclusion : Qu'est ce qui est en commun aux économies pratiques et médiévales ? ← Tout d'abord, le droit de propriété n'est pas étendu à tous, les moyens de production ne sont forcement privé, il n'y a pas de marché du travail, et l'accumulation de terres se fait juste par combat gagné. [...]


[...] ← Naissance du servage L'économie médiévale : le temps des seigneuries (les seigneuries gère l'économie du pays) une économie localisée La chute de l'empire Romain a entrainé plus d'industrie, plus de crédit, plus de connections entre les régions, l'économie principalement agricole est fermé, uniforme et stationnaire ( économie de subsistance ( = aucune spécialisation et économie terriennes TERRE = NOURRITURE ( RICHESSE ( POUVOIR ( NOBLESSE = société féodale (fief) L'économie féodale se développe Au 11ième et 12 ième siècle, il y a une forte croissance économique. Il y a une division organisée de la société : La noblesse (dits les bellatores) paye les impôts dits « du sang », elle possède le pouvoir politique et économique. ← de la population L'église/ le clergé (dits les oratores) a comme rôle dans la société de prier pour le bon salut des hommes, il possède le pouvoir religieux. [...]


[...] Au début du 14ième siècle, le petit Age glaciaire fait réapparaitre la famine, les récoltes sont insuffisantes alors que la population ne cesse d'augmenter. L'Europe est alors touché par La guerre de 100 ans (1350-1450) ce qui débouche sur des guerres civiles. De plus, en 1348 il y a l'arrivée de la peste en Europe ce qui engendra près 25 millions de morts. Naissance de l'état moderne progressivement le Roi remplace le seigneur dans son rôle de protecteur du territoire. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok