Francois Quesnay : les classes et le tableau économique

Francois Quesnay : les classes et le tableau économique

Résumé du document

À partir de la fin du XVIIe siècle, les thèses mercantilistes sont contestées. Ainsi va se développer la doctrine du libéralisme économique, qui s'oppose à l'interventionnisme étatique industriel ou de commerce extérieur. François Quesnay et les physiocrates (de la physiocratie qui signifie en grec gouvernement de la nature) forment une véritable école et illustrent bien le milieu du XVIIIe.

Sommaire

I. La contestation des thèses mercantilistes A. Le libéralisme économique B. La physiocratie II. La société selon Quesnay A. Secteurs de production B. Classes

Informations sur le cours

Parisy
  • Nombre de pages : 1 pages
  • Publié le : 02/12/2019
  • Langue : français
  • Date de mise à jour : 02/12/2019
  • Consulté : 0 fois
  • Format : .doc

Extraits

[...] Francois Quesnay : Les classes et le tableau économique ( A partir de la fin du XVIIe siècle les thèses mercantilistes sont contestées. Ainsi va se dév la doctrine du libéralisme éco, qui s'oppose à l'interventionnisme étatique industrielle ou de commerce extérieur. ( François Quesnay et les physiocrates de la physiocratie qui signifie en grec gouvernement de la nature forment une véritable école et illustrent bien le milieu du XVIIIe. ( Quesnay part de l'idée qu'il existe un ordre naturel qui régit l'économie et qu'il faut respecter. [...]


[...] La valeur de la prod industrielle est juste = valeur de ce que l'industrie a dépensé pour produire. Il n'y a donc pas de créat de valeur supplémentaire, c'est pourquoi Quesnay qualifie la classe de ceux qui travaillent dans l'industrie comme classe stérile. ( Cependant Quesnay fait une grosse erreur car l'agriculture n'est pas le seul secteur productif, en effet la production d'un produit net ne provient pas du don gratuit de la terre mais de la productivité du travail. [...]


[...] Et en 3 classes : Productive, stérile et les propriétaires fonciers. ( Pour Quesnay seul l'agriculture est une activité productive car elle bénéficie du don gratuit de la terre. Ds l'agriculture la product est assurée par les terres et les AVANCES cad les dépenses d'investissement en capital. ( Si l'on fait la différence entre la valeur de la prod agricole annuelle et les dépenses en capital pour produire = avances, on observe qu'il existe dans l'agriculture un surplus dû au don naturel de la terre. [...]

Consulte tous nos documents en illimité !

Découvre nos formules d'abonnement

Pimido.com utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur Pimido.com ou en cliquant sur OK, vous en acceptez l'utilisation. Politique de Condifentialité

ok